En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 823.67 PTS
+0.38 %
5 815.5
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 579.87
+0.15 %
DAX PTS
13 070.45
+0.12 %
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0. %
1.109
-0.08 %

Education: la Chine en tête de l'étude Pisa, la France dans la moyenne OCDE

| AFP | 214 | 5 par 2 internautes
Etudiants chinois de l'école de commerce Renmin à Pékin en 2018
Etudiants chinois de l'école de commerce Renmin à Pékin en 2018 ( WANG Zhao / AFP/Archives )

Les métropoles Pékin et Shanghai et deux provinces chinoises, puis Singapour, arrivent en tête de l'enquête Pisa 2018 de l'OCDE dévoilée mardi, qui évalue tous les trois ans les connaissances et compétences scolaires des élèves de 15 ans.

Plusieurs pays asiatiques figurent parmi les meilleurs élèves en lecture, sujet le plus développé dans cette édition, mais aussi en sciences et en mathématiques. La France se situe dans la moyenne des pays de l'OCDE, mais se distingue encore une fois par le poids de l'origine sociale sur les résultats des enfants.

Derrière les quatre métropoles et provinces chinoises (Pékin, Shanghai, Jiangsu, Zhejiang) en tête du classement, arrivent Singapour, Macao (Chine), Hong-Kong (Chine), l'Estonie et le Canada, pour les compétences en compréhension de l'écrit.

Les résultats de la France la place légèrement au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE.

"Contrairement à ce qu'on entend souvent, le score de la France n'est pas catastrophique", souligne Eric Charbonnier, spécialiste de l'éducation à l'OCDE. Elle fait globalement aussi bien que l'Allemagne, la Belgique ou le Portugal, mais moins bien que les Etats-Unis ou le Royaume-Uni.

"Elle occupe une place honorable mais conserve un gros point noir: les inégalités sociales y restent très fortes", indique Eric Charbonnier. Depuis la dernière enquête Pisa, qui mettait l'accent sur la lecture en 2009, "elles ne se sont pas aggravées mais leur niveau est toujours très inquiétant", souligne-t-il.

Ainsi, environ 20% des élèves favorisés, mais seulement 2% des élèves défavorisés, sont parmi les élèves très performants en compréhension de l'écrit, contre seulement 17% et 3% en moyenne dans les pays de l'OCDE.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Ipsen chute de 22% à 76,60 euros, pénalisé par une mauvaise nouvelle. A la suite de discussions avec la FDA, le laboratoire français a suspendu deux études évaluant palovarotène dans le…

Publié le 06/12/2019

Excès baissier ?

Publié le 06/12/2019

Celyad s'est vu octroyer 2,5 millions d'euros de financement non-dilutif...

Publié le 06/12/2019

Lourde sanction boursière

Publié le 06/12/2019

Du jamais vu ! Ipsen s'effondre de plus de 21% à 77,3 euros en matinée, plombé par l'annonce de la suspension clinique partielle de deux études...