En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Ukraine: échange massif de prisonniers entre Kiev et les séparatistes

| AFP | 564 | Aucun vote sur cette news
Le président ukrainien Petro Porochenko (c) accueille les militaires ukrainiens libérés de captivité lors d'un échange massif de prisonniers avec des rebelles prorusses, le 27 décembre 2017 près de Bakhmut
Le président ukrainien Petro Porochenko (c) accueille les militaires ukrainiens libérés de captivité lors d'un échange massif de prisonniers avec des rebelles prorusses, le 27 décembre 2017 près de Bakhmut ( Mikhail Palinchak / Service de presse de la présidence ukrainienne/AFP )

Des centaines d'Ukrainiens ont accueilli dans la nuit de mercredi à jeudi à l'aéroport de Kiev plusieurs dizaines de militaires et civils libérés de captivité, lors d'un échange massif de prisonniers avec des rebelles prorusses.

Les autorités d'Ukraine et les séparatistes prorusses, qui contrôlent une partie de l'est du pays, avaient échangé plus tôt dans la journée plus de 300 prisonniers, dans une des plus importantes opérations de ce type en près de quatre ans de guerre.

Cet échange, juste avant le Nouvel An et le Noël orthodoxe le 7 janvier, constitue un rare progrès dans l'application des accords de paix de février 2015, qui ont permis une baisse d'intensité des combats, mais sans parvenir à un règlement politique du conflit qui a fait plus de 10.000 morts.

Echange de prisonniers entre Kiev et les séparatistes prorusses, le 27 décembre 2017 près de la ville ukrainienne de Gorlivka
Echange de prisonniers entre Kiev et les séparatistes prorusses, le 27 décembre 2017 près de la ville ukrainienne de Gorlivka ( Aleksey FILIPPOV / AFP )

Brandissant des drapeaux ukrainiens et des bouquets de fleurs sur le tarmac, la foule a acclamé avec des applaudissements et aux cris de "Gloire à l'Ukraine! Gloire aux héros!" les prisonniers descendus de l'avion qui les a amenés à Kiev, selon des images retransmises en direct par plusieurs médias ukrainiens.

Leurs proches se sont ensuite jetés vers leurs biens-aimés, dont certains ont passé plus de trois ans en captivité.

"Salut, ma douce, tu vois, Papa est de retour", a dit au téléphone à sa fille un soldat ukrainien qui a passé 21 mois emprisonné par des séparatistes, tandis que son épouse le serrait dans ses bras en sanglotant.

Fruit de difficiles négociations impliquant le président russe Vladimir Poutine depuis plusieurs semaines, cette opération a concerné 73 prisonniers détenus dans les deux "républiques" autoproclamées par les rebelles et 233 détenus par les autorités de Kiev.

Auparavant, le président ukrainien Petro Porochenko, accompagné de l'ambassadeur de France en Ukraine, Isabelle Dumont, et d'un diplomate allemand, avait accueilli près de la ligne de front ces Ukrainiens sortis de captivité, avant de s'envoler avec eux à bord d'hélicoptères à Kharkiv, le grand centre régional sous contrôle de Kiev dans l'Est.

Retour de prisonniers ukrainiens près de la ville de Gorlivka, le 27 décembre 2017, dans le cadre d'un vaste échange de détenus avec des séparatistes prorusses
Retour de prisonniers ukrainiens près de la ville de Gorlivka, le 27 décembre 2017, dans le cadre d'un vaste échange de détenus avec des séparatistes prorusses ( Anatolii STEPANOV / AFP )

"Mes chers, nous y sommes enfin parvenus", a déclaré le chef de l'Etat, vêtu en tenu camouflage, à l'aéroport de Kharkiv entouré de prisonniers fraichement libérés, dont certains ont déjà mis l'uniforme militaire et un drapeau ukrainien sur les épaules.

Ce premier échange de prisonniers depuis 15 mois entre les belligérants --et deuxième plus important depuis l'éclatement du conflit en 2014-- s'est déroulé près de Gorlivka, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de la "capitale" séparatiste de Donetsk. Il a duré plusieurs heures.

- 'Nous sommes revenus' -

Plusieurs les prisonniers se trouvait Igor Kozlovski, un historien reconnu dont l'arrestation par les séparatistes il y a deux ans avait provoqué de l'émoi en Ukraine. "J'ai été arrêté pour ma position pro-ukrainienne", a déclaré à l'AFP cet homme de 63 ans, l'air fatigué, en attendant d'être remis aux autorités ukrainiennes.

"Nous sommes revenus", a-t-il ensuite déclaré avec émotion à l'aéroport de Kharkiv à côté du président Porochenko et devant des dizaines de soldats montant la garde d'honneur.

"Nous avons vécu des souffrances, des tortures et des maladies (...) mais nous avons constamment senti l'amour du peuple ukrainien", a poursuivi M. Kozlovski, drapeau ukrainien bleu et jaune autour des épaules.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron dont les pays sont coparrains du processus de paix en Ukraine, ont salué l'échange dans un communiqué commun tout en appelant à poursuivre ce processus "pour les prisonniers restants" dont le nombre varie selon des sources.

La libération des prisonniers constitue un point clé des accords de paix de Minsk signés en février 2015 avec la médiation franco-allemande. Ces accords ont permis une baisse d'intensité des combats, mais leur volet politique est resté lettre morte.

L'opération de mercredi constitue une première étape dans un échange global de tous les prisonniers détenus par les deux camps.

Lors de la deuxième étape, dont la date n'a pas encore été annoncée, 29 prisonniers détenus par les séparatistes pourraient être échangés contre 74 personnes détenues par Kiev, a déclaré mercredi Viktor Medvedtchouk, un représentant de Kiev dans ces négociations qui est considéré comme proche de Vladimir Poutine.

Un communiqué du Parlement ukrainien publié mercredi fait état cependant d'une centaine de prisonniers détenus par les séparatistes.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine oppose les forces gouvernementales à des séparatistes prorusses soutenus, selon Kiev et les Occidentaux, par la Russie qui dément. Il a contribué aux pires tensions entre la Russie et les Occidentaux depuis la Guerre froide.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…