En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Droits de l'homme: Macron ne veut pas "donner des leçons" à la Chine

| AFP | 351 | 5 par 2 internautes
Le président Emmanuel Macron et son homologue chinois Xi Jinping, le 9 janvier 2017 à Pékin
Le président Emmanuel Macron et son homologue chinois Xi Jinping, le 9 janvier 2017 à Pékin ( LUDOVIC MARIN / POOL/AFP )

Emmanuel Macron ne veut pas s'exprimer publiquement et donner des "leçons" à la Chine sur les droits de l'homme car cela est "totalement inefficace", a-t-il plaidé lors de sa visite d'Etat à Pékin.

"Il y a des différences entre nous qui sont liées à notre histoire, à nos philosophies profondes, à la nature de nos sociétés", a expliqué le président français mardi soir lors de la déclaration commune aux côtés de son homologue chinois Xi Jinping.

"Je peux me faire plaisir en donnant des leçons à la Chine en parlant à la presse française. Ça s'est beaucoup fait, ça n'a aucun résultat", a-t-il assuré ensuite devant des journalistes lors de la visite d'une galerie d'art à Pékin.

La question des droits de l'homme sera abordée par Emmanuel Macron en privé lors de sa visite, avait assuré l'Elysée avant le voyage. Mais le président français se refuse à en parler publiquement.

"C'est totalement inefficace. Je crois à la diplomatie du respect réciproque, on doit travailler dans la durée", a-t-il observé.

L'association de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) avait demandé à M. Macron de réclamer "publiquement" au président Xi des améliorations sur ce front. HRW évoquait en particulier le cas de Liu Xia, la veuve du prix Nobel de la paix décédé Liu Xiaobo, assignée à résidence sans avoir jamais été poursuivie officiellement.

Le président français avait également été interpellé par le Congrès mondial ouïghour, une organisation d'exilés d'une minorité chinoise musulmane, dont une partie se plaint de discriminations religieuses, sociales et économiques. Une frange radicalisée a commis ces dernières années des attentats meurtriers. Pékin impose une sécurité draconienne dans la région du Xinjiang (nord-ouest), où vivent la majorité des Ouïghours.

Emmanuel Macron a cependant confirmé avoir abordé le dossier des droits de l'homme lors de sa visite.

"Ces préoccupations, je les ai évoquées avec le président Xi Jinping. Il sait qu'elles existent en Europe, en particulier sur le sujet des libertés et des droits universels. Et je sais que pour lui le sujet est important", a indiqué M. Macron aux côtés de son homologue.

"Il y a les discussions, pas devant les journalistes, pas de manière ouverte, en tête-à-tête, et qui peuvent être utiles et donner des résultats. C'est celles-là que je favorise", a-t-il assuré devant la presse.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…