5 334.97 PTS
+0.30 %
5 323.00
+0.20 %
SBF 120 PTS
4 241.14
+0.15 %
DAX PTS
13 014.97
+0.16 %
Dowjones PTS
23 358.24
+0.00 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Dopage/Ski de fond: le TAS prive la Norvégienne Johaug des JO-2018

| AFP | 120 | Aucun vote sur cette news
la fondeuse norvégienne Therese Johaug lors d'un point presse deux semaines après la révélation de l'affaire de dopage la concernant, le 27 octobre 2016 à Oslo
la fondeuse norvégienne Therese Johaug lors d'un point presse deux semaines après la révélation de l'affaire de dopage la concernant, le 27 octobre 2016 à Oslo ( BERIT ROALD / NTB Scanpix/AFP/Archives )

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a alourdi mardi à 18 mois la suspension infligée à la fondeuse norvégienne Therese Johaug pour violation des règles antidopage, privant la septuple championne du monde d'une participation aux JO d'hiver de 2018.

En février, l'instance arbitrale du sport norvégien avait prononcé une suspension de 13 mois à l'encontre de l'athlète de 29 ans, contrôlée positive à un stéroïde qu'elle impute à un baume pour les lèvres, mais la Fédération internationale de ski (FIS) avait fait appel de cette décision, jugée trop clémente.

"Je suis complètement anéantie. Je rêvais de participer aux JO", a réagi Johaug, en larmes lors d'une conférence de presse dans les Alpes italiennes, où elle s'entraînait.

Également championne olympique dans le relais 4 x 5 km en 2010, Johaug a été testée positive au clostébol, un stéroïde anabolisant interdit par l'Agence mondiale antidopage (AMA), lors d'un contrôle inopiné le 16 septembre.

Elle dit avoir absorbé cette substance via une crème pour les lèvres, le Trofodermin, fournie par le médecin de l'équipe nationale pour traiter des brûlures subies lors d'un entraînement en altitude en Italie fin août.

Le TAS a expliqué que Johaug avait manqué à ses obligations en ne vérifiant pas l'emballage du baume, estampillé d'un symbole avertissant clairement du risque de dopage.

"De telles omissions ont débouché sur une violation des règles antidopage qui ne cadre pas avec son passé par ailleurs propre en matière de dopage", a souligné le tribunal dans un communiqué de presse.

La suspension de Johaug courra jusqu'au 17 avril 2018, trop tard pour une participation aux JO de Pyeongchang en Corée du Sud en février.

"Je ne peux pas comprendre la sanction dont j'écope. Je la trouve injuste", a dit la fondeuse.

Johaug a exclu de mettre un terme à sa carrière "mais ne sait pas comment sera sa motivation à l'avenir".

La décision du TAS est quasi définitive, seul un appel, jugé improbable, devant la Cour suprême suisse pour vice de procédure pouvant infléchir le cours des choses.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

Nouvelle liaison...

Publié le 20/11/2017

Les points My Paris permettent d'avoir des points Flying Blue...

Publié le 20/11/2017

Le fabricant américain de puces Marvel Technology a annoncé l'acquisition de son concurrent Cavium pour environ 6 milliards de dollars. L'opération va donner naissance à l'un des principaux…

Publié le 20/11/2017

Air France KLM rebondit de près de 2% à 11,2 euros en ce début de semaine, alors que JPMorgan n'est plus vendeur de la valeur...

Publié le 20/11/2017

 Le 20 novembre 2017     Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   à l'issue de la réduction de…

CONTENUS SPONSORISÉS