En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Dopage: le nageur chinois Sun Yang conteste devant le TAS la validité de son contrôle

| AFP | 257 | 5 par 1 internautes
Le nageur chinois Sun Yang lors de son audience publique devant le  Tribunal arbitral du sport (TAS), le 15 novembre 2019 à Montreux
Le nageur chinois Sun Yang lors de son audience publique devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), le 15 novembre 2019 à Montreux ( jean-guy PYTHON / AFP )

Le nageur chinois Sun Yang, accusé d'avoir détruit un échantillon de sang avec un marteau et qui risque de 2 à 8 ans de suspension, a contesté la validité du contrôle subi en septembre 2018, vendredi devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) au cours d'une rare audience publique, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'audience qui se tient à Montreux s'est ouverte par le témoignage du nageur, trois fois champion olympique à Londres-2012 et Rio-2016 et détenteur de onze titres mondiaux entre 2011 et 2019.

Les personnes chargées du prélèvement "n'étaient pas capables de me montrer les documents prouvant leur identité. Donc comment pouvais-je les autoriser à prendre mon échantillon ?", a déclaré Sun, interrogé par les avocats de l'Agence mondiale antidopage (AMA), qui estime aussi que les documents qui lui ont été présentés par les contrôleurs "n'étaient pas valides".

Le nageur, qui n'a pas reconnu avoir détruit l'échantillon de sang, s'est exprimé en chinois et ses propos étaient traduits en anglais.

Au terme de l'audience ouverte aux médias et qui durera toute la journée, Sun ne connaîtra pas la décision du tribunal qui sera mise en délibéré et sera rendue à une date que le TAS n'a pas pu préciser.

Un rapport du comité antidopage de la Fédération internationale de natation (Fina), rédigé en janvier, a confirmé que le nageur avait détruit en septembre 2018 son propre échantillon de sang avec un marteau lors d'un contrôle inopiné.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a interjeté appel devant le TAS après que la Fédération internationale de natation (Fina) a blanchi Sun Yang sur un vice de forme, ce qui avait permis au nageur, âgé de 27 ans, de participer aux Mondiaux de Gwangju, en Corée du Sud, fin juillet, où plusieurs nageurs ont manifesté leur mécontentement face à sa présence.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…