En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 971.79 PTS
-0.65 %
6 002.50
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 706.86
-0.64 %
DAX PTS
13 388.42
-0.94 %
Dow Jones PTS
29 160.09
-0.09 %
9 216.98
+0.31 %
1.105
-0.35 %

Dopage: le fondeur autrichien Dominik Baldauf condamné à 5 mois de prison avec sursis

| AFP | 133 | Aucun vote sur cette news
Le fondeur Dominik Baldauf lors d'une conférence de presse le 19 février 2019 à Seefeld en Autriche.(ARCHIVES)
Le fondeur Dominik Baldauf lors d'une conférence de presse le 19 février 2019 à Seefeld en Autriche.(ARCHIVES) ( BARBARA GINDL / APA/AFP/Archives )

Le fondeur autrichien Dominik Baldauf, convaincu de dopage dans le cadre des malversations du réseau international "Aderlass" démantelé en 2019, a été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour "fraude sportive grave", mardi à Innsbruck.

Le skieur de 27 ans, qui a plaidé coupable de dopage sanguin depuis 2016 et de prise d'hormones de croissance depuis 2017, a fait appel de la condamnation. Le parquet a également fait appel.

Baldauf a admis s'être dopé jusqu'à son arrestation en février dernier lors des Championnats du monde de ski nordique dans la station autrichienne de Seefeld. Le spectaculaire coup de filet policier avait conduit au démantèlement d'un important réseau de dopage organisé autour du médecin allemand Mark Schmidt, arrêté le même jour à son cabinet d'Erfurt (Allemagne).

Ce réseau Aderlass ("saignée" en allemand) passe pour avoir fourni en produits dopants des skieurs de fond et des cyclistes notamment, soit plus de vingt sportifs de différents pays européens, selon les enquêteurs allemands en charge des investigations.

C'est l'ancien fondeur autrichien Johannes Dürr qui avait révélé l'existence du trafic dont il est accusé par la justice d'avoir été un collaborateur actif.

"Dürr m'a dit comment ça se passait dans le sport de haut niveau. Il m'a dit ce qu'il avait fait et qu'il y avait un médecin allemand. Mais il n'a jamais dit que je devais le faire aussi", a déclaré M. Baldauf lors de son procès.

Avec le fondeur Max Hauke et le cycliste autrichien Stefan Denifl, Dominik Baldauf avait été le premier sportif à écoper, cet été, d'une suspension de 4 ans de l'agence antidopage à la suite des révélations de l'affaire Aderlass.

Max Hauke a également écopé d'une peine de cinq mois de prison avec sursis en octobre. Des procès contre Johannes Dürr ainsi que contre les cyclistes autrichiens Stefan Denifl et Georg Preidler sont prévus dans les prochaines semaines en Autriche.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2020

Goldman Sachs vise désormais les 169 euros pour l'action Safran.

Publié le 23/01/2020

Le Groupe Samse maintient sa stratégie de développement de son maillage existant des agences de négoces et des magasins de bricolage...

Publié le 23/01/2020

Les actions Hoffmann Green seront définitivement acquises par les bénéficiaires le 13 janvier 2022 sur condition de présence à cette date...

Publié le 23/01/2020

Au 31 décembre 2019, la trésorerie brute ressortait à 8 ME...

Publié le 23/01/2020

Le titre Renault a chuté de plus de 5% jeudi à 36,98 euros sur le marché parisien, de retour au plus bas depuis la fin 2012.