En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 373.50 PTS
+0.11 %
5 375.0
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 245.34
+0.19 %
DAX PTS
12 101.94
+0.05 %
Dowjones PTS
26 089.61
-0.07 %
7 479.11
+0.00 %
1.122
+0.08 %

Disparition du dernier survivant connu du camp nazi de Sobibor

| AFP | 230 | 3 par 1 internautes
Des bougies devant le monument du camp de Sobibor le 14 octobre 2013, lors du 70e anniversaire du soulèvement du camp
Des bougies devant le monument du camp de Sobibor le 14 octobre 2013, lors du 70e anniversaire du soulèvement du camp ( JANEK SKARZYNSKI / AFP/Archives )

Semion Rosenfeld, dernier survivant connu du camp d'extermination nazi de Sobibor et de la révolte qui s'y produisit, est décédé lundi à l'âge de 96 ans en Israël, a annoncé le président de l'Agence juive, Isaac Herzog.

"Nous déplorons la disparition de Semion Rosenfeld, participant de la révolte de Sobibor, qui, dans l'horreur de la Shoah, est devenu un héros malgré lui", a indiqué M. Herzog dans un communiqué.

M. Rosenfeld avait vécu dans une maison de retraite appartenant à l'Agence juive.

Né en Ukraine, ce soldat juif de l'Armée rouge faisait partie de la cinquantaine de prisonniers du camp qui avaient survécu au camp et à la Seconde Guerre mondiale.

De mai 1942 à l'été 1943, quelque 250.000 juifs, essentiellement déportés de l'est de la Pologne mais aussi des Pays-Bas, de la République tchèque et de la Slovaquie, ont péri dans le camp de Sobibor, en Pologne alors occupée par l'Allemagne nazie.

Le 14 octobre 1943, une révolte éclate dans le camp, la plus importante et la plus célèbre dans l'histoire des camps de concentration nazi. Près de 300 prisonniers dont Semion Rosenfeld, alors âgé de 21 ans, avaient réussi à prendre la fuite en faisant une brèche dans les barbelés.

Près de 170 révoltés avaient été capturés par les nazis et fusillés.

Semion Rosenfeld était retourné se battre avec l'Armée rouge.

Une cinquantaine de détenus du camp ont survécu après la guerre, selon Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem.

Les nazis ont ensuite démoli Sobibor pour effacer toute trace de ce camp.

Dans un entretien diffusé par la chaîne publique israélienne Kan en mars, Semion Rosenfeld avait affirmé que "le destin avait décidé qu'il serait un héros".

Fait prisonnier par les Allemands, il avait passé deux ans dans un camp à Minsk puis avait été envoyé à Sobibor vingt jours avant la révolte. "Je n'avais pas peur, je n'avais pas le temps d'y penser, je voulais survivre", avait-il indiqué.

Toute sa famille a été assassinée par les nazis, disait-il.

Après la guerre, il était resté vivre en Ukraine et avait immigré en Israël en 1990.

"Les derniers témoins disparaissant, la responsabilité de raconter leurs actes héroïques nous incombe", a dit dans un communiqué le président de Yad Vashem, Avner Shalev.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a présenté ses condoléances à la famille du défunt, selon la chaîne Kan.

"Rosenfeld avait combattu dans l'Armée rouge, avait été fait prisonnier par les nazis, il a réussi à s'enfuir du camp de la mort et a continué à lutter contre le nazisme. Que sa mémoire soit bénie", a-t-il dit.

Six millions de juifs ont été exterminés par l'Allemagne nazie.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Bernin, le 17 juin 2019       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code du…

Publié le 17/06/2019

De solides résultats

Publié le 17/06/2019

Dassault Aviation et Airbus SE ont remis une offre industrielle conjointe aux gouvernements français et allemand pour la Phase initiale de démonstration du Système de combat aérien futur SCAF. …

Publié le 17/06/2019

Air Lease Corporation, société de leasing d’aéronefs basée à Los Angeles, a signé une lettre d’intention portant sur 100 avions, incluant, pour la première fois, 50 A220-300 et 27 A321XLR.…

Publié le 17/06/2019

Par courriers reçus le 14 juin 2019 par l'AMF, la société par actions simplifiée Andromeda Investissements a déclaré avoir franchi en hausse, le 13...