5 366.15 PTS
-
5 364.00
-
SBF 120 PTS
4 270.60
-
DAX PTS
13 167.54
+0.83 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+1.11 %
Nikkei PTS
22 646.08
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Maëlys: information judiciaire ouverte, l'enquête piétine sur le terrain

| AFP | 659 | Aucun vote sur cette news
Une battue citoyenne à Pont-de-Beauvoisin pour trouver des trace de Maëlys, fillette de 9 ans disparue en Isère, en France, le 2 septembre 2017
Une battue citoyenne à Pont-de-Beauvoisin pour trouver des trace de Maëlys, fillette de 9 ans disparue en Isère, en France, le 2 septembre 2017 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP )

Une information judiciaire a été ouverte et deux juges désignés pour mener l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys, alors que, sur le terrain, les recherches poursuivies depuis une semaine semblent atteindre leurs limites.

"Une information judiciaire a été ouverte contre X du chef d'enlèvement et séquestration d'un mineur de 15 ans", a indiqué le procureur adjoint de Grenoble, Laurent Becuywe, lors d'une conférence de presse.

Maëlys, 9 ans, a disparu lors d'un mariage auquel elle assistait avec ses parents à Pont-de-Beauvoisin (Isère) dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août.

Le magistrat a souligné que les gendarmes avaient depuis procédé à plus de deux cents auditions et à une quarantaine de perquisitions.

Des affichettes pour retrouver Maëlys De Araujo, une fillette de 9 ans disparue dans la nuit de samedi à dimanche lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, le 28 août 2017
Des affichettes pour retrouver Maëlys De Araujo, une fillette de 9 ans disparue dans la nuit de samedi à dimanche lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, le 28 août 2017 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP )

"Les investigations sur le terrain sont arrivées presque au bout. Peut-être déjà, (elles sont) arrivées jusqu'au bout", a relevé Laurent Becuywe.

Le magistrat est revenu sur la remise en liberté, la veille au soir, de deux personnes mises en garde à vue dans le cadre de cette affaire. Ces deux connaissances, 34 ans tous les deux, avaient été interpellés jeudi et vendredi.

"Les personnes gardées à vue avaient des éléments sur lesquelles il fallait qu'elles s'expliquent (...). Dans l'état, il a été décidé que ces éléments n'étaient pas des charges permettant de les déférer devant le juge d'instruction", a-t-il ajouté.

Des incohérences et des inexactitudes dans ses déclarations avaient conduit au placement en garde à vue d'un premier suspect. Vendredi matin, un deuxième homme avait été interpellé, et on ignorait pour l'heure s'il avait été convié, comme le premier, à la noce fêtée dans la salle polyvalente de la commune.

Disparition de Maëlys
Disparition de Maëlys ( Paul DEFOSSEUX / AFP )

"La garde à vue a été levée (vendredi) à 22H00. J'ai été informé par les enquêteurs", a déclaré à l'AFP Me Bernard Méraud, avocat du premier homme, invité sur le tard au mariage.

Ces deux gardes à vue ont été levées avant l'expiration du délai légal de 48 heures, ce qui laisse la possibilité aux enquêteurs de réentendre les deux hommes le cas échéant.

"Mon client nie tout à fait avoir participé en quoi que ce soit à cet enlèvement", avait assuré Me Méraud. Cette connaissance du marié reconnaît toutefois "avoir eu des contacts plus particuliers que d'autres personnes, au cours de cette soirée, avec l'enfant", avait-il ajouté sans plus de précisions.

Un gendarme donne des instructions à des volontaires participant à une battue pour trouver des traces de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin, 2 septembre 2017
Un gendarme donne des instructions à des volontaires participant à une battue pour trouver des traces de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin, 2 septembre 2017 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP )

Cet homme, qui "habite chez ses parents", "vit de petits boulots et d'intérim" et est "actuellement en arrêt maladie", a "fourni un certain nombre d'explications qui paraissent a priori plausibles", avait encore dit l'avocat.

- Mobilisation des habitants -

Selon Me Méraud, son client a admis avoir nettoyé son véhicule au lendemain du mariage, mais pour une bonne raison : il avait convenu de le vendre quelques jours plus tard et l'acquéreur potentiel aurait confirmé ses dires.

Entretemps, la disparition de la fillette continuait de susciter une vive émotion et plusieurs centaines de personnes ont participé samedi, sans résultat, à une "battue citoyenne".

Munies de gilets jaunes et de cartes topographiques, elles ont répondu à un appel lancé sur les réseaux sociaux.

"Je préfère toujours être optimiste que pessimiste (...) Ce qu'on cherche surtout à éviter, c'est que l'affaire ne soit jamais réglée, qu'on ne sache pas ce qui s'est passé", a expliqué à l'AFP Guillaume Aulard, l'un des participants.

"Nous accompagnons cette initiative mais ce n'est pas une initiative de la gendarmerie", a précisé le commandant de la compagnie de La-Tour-du-Pin, Jean Pertué.

Le secteur parcouru par la "battue citoyenne" avait déjà fait l'objet d'intenses recherches. Toute la zone, escarpée et très boisée alentour, a été passée au peigne fin par les gendarmes, assistés par un hélicoptère, des drones, des plongeurs et des maîtres-chiens. Mais depuis vendredi, le dispositif avait été allégé.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Lors de la conférence annuelle de la RSNA 2017La toute dernière technologie offre de nouvelles modalités d'imagerie avec des vitesses et des...

Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

CONTENUS SPONSORISÉS