En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.14 %

"Diminution manifeste" des règlements de compte en Corse, selon Belloubet

| AFP | 346 | Aucun vote sur cette news
La garde des Sceaux Nicole Belloubet à Bastia, en Corse, le 05 octobre 2018
La garde des Sceaux Nicole Belloubet à Bastia, en Corse, le 05 octobre 2018 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP )

La garde des Sceaux Nicole Belloubet s'est félicitée vendredi à Bastia d'une "diminution manifeste des règlements de compte" en Corse ces dernières années, qu'elle impute à "une stratégie de lutte coordonnée efficace".

La ministre de la Justice était en visite en Corse pour assister notamment à la septième réunion de l’instance de coordination judiciaire pour la Corse, créée en 2012 pour mieux lutter contre la criminalité organisée (règlements de compte, terrorisme, criminalité financière).

Elle rassemble les procureurs d'Ajaccio, Bastia et Marseille, les procureurs généraux de Bastia et Aix-en-Provence ainsi que des magistrats de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, compétente en matière de grande criminalité organisée.

"Ce que nous constatons c'est que cette action coordonnée a permis une diminution manifeste des règlements de compte et d'autres éléments liés à la criminalité organisée", s'est félicitée la ministre de la Justice.

"On voit bien que cette stratégie de lutte coordonnée est efficace. Ça suppose tout de même beaucoup de vigilance pour maintenir des réactions très puissantes en terme judiciaire notamment contre la criminalité en matière économique et financière qui est le point transversal à l'ensemble des types de criminalités", a-t-elle ajouté.

Selon des chiffres officiels communiqués à l'AFP, il y a eu 11 assassinats ou tentatives d'assassinats (ATA) en 2017 en Haute-Corse dont deux ont été considérés comme des règlements de compte (RdC). Au premier trimestre 2018, on en compte trois dont aucun considéré comme RdC. En comparaison, en 2012, 20 ATA avaient été enregistrés dont 14 RdC, l'une des années les plus sanglantes en matière de grand banditisme en Corse.

Ce chiffre a décru chaque année avec 15 ATA en 2013, 13 en 2014 et six en 2015. Il s'est remis à augmenter en 2016 avec dix ATA et 11 en 2017.

En Corse-du-Sud, dix ATA ont eu lieu en 2017 dont cinq RdC. En 2018, au 15 septembre, 12 ATA ont déjà été dénombrés dont quatre RdC ou des tentatives de RdC.

L'assassinat en août dernier, vraisemblablement "par erreur" d'un retraité à Bastellica, confondu avec une personne proche du grand banditisme et la tentative d'assassinat le 13 septembre contre Guy Orsoni à Ajaccio suscitent néanmoins des "inquiétudes" quant à une possible reprise de ces assassinats ciblés, a indiqué à l'AFP une source judiciaire.

La ministre, qui s'est ensuite rendue au centre pénitentiaire de Casabianda (Haute-Corse), seule prison ouverte de France, a également annoncé qu'il n'y aurait pas de "construction d'un nouvel établissement" pénitentiaire à Ajaccio, seulement des rénovations de l'actuelle prison régulièrement dénoncée pour sa vétusté.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...