En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 411.50 PTS
-0.02 %
5 414.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 337.18
+0.01 %
DAX PTS
12 364.35
+0.05 %
Dowjones PTS
25 187.70
+0.00 %
7 401.17
+0.00 %
1.139
-0.10 %

Routiers: la CFDT menace d'une grève à partir du 10 octobre

| AFP | 1189 | Aucun vote sur cette news
Barrage routier contre la réforme du code du travail, le 25 septembre 2017 à La Mède près de Marseille
Barrage routier contre la réforme du code du travail, le 25 septembre 2017 à La Mède près de Marseille ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )

La CFDT-Route, premier syndicat du transport routier, lancera un "mouvement" de grève à partir du 10 octobre si ses craintes ne sont pas levées sur la réforme du code du travail, a-t-elle indiqué à l'AFP mardi après une réunion au ministère des Transports.

"Nous avons d'ores et déjà annoncé au gouvernement que nous partirions le 10 octobre en mouvement" si les revendications du syndicat n'étaient pas satisfaites, a affirmé Patrick Blaise, secrétaire général de l'Union fédérale Route (UFR-CFDT).

Reçue mardi par des représentants du ministère des Transports, aux côtés des autres syndicats représentatifs, son organisation a de nouveau évoqué "la problématique des ordonnances, notamment dans les TPE et PME".

Les syndicats s'inquiètent unanimement des risques que la réforme pourrait faire peser sur les annexes de rémunération, type primes d'ancienneté et 13e mois, malgré la communication rassurante du patronat.

La CFDT a proposé qu'un "observatoire ou une commission" soit créée afin d'empêcher les petites et moyennes entreprises de mettre en place des accords moins favorables que la branche professionnelle, ce qui conduirait à une "course vers le bas" sur le plan social.

Cette piste a déjà été avancée le 18 septembre par la CFDT et la CFTC lors d'une journée de sensibilisation auprès des chauffeurs.

"Le 18 (septembre) était un coup de semonce, là on appelle à la grève dans les entreprises" du transport de marchandises et de voyageurs notamment, a ajouté M. Blaise.

Pour sa part, la CFTC-Transport réunit mercredi son bureau fédéral pour décider de se joindre ou non à cet appel à la grève, a-t-on appris auprès de son président, Thierry Douine.

Le 10 octobre coïncide avec un appel à la grève lancé par l'ensemble des syndicats de la fonction publique.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…

Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…

Publié le 14/08/2018

Ceconomy chute de 8,04% à 6,408 euros, signant un nouveau plus bas pour cette année. Alors que la publication de ses résultats du troisième trimestre n'a pas suscité beaucoup de réactions en…

Publié le 14/08/2018

WALT DISNEY COMPANY (HOLDING) constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call…

Publié le 14/08/2018

Excès baissier ?