En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Deux projets d'attentats déjoués en France depuis début janvier (Collomb)

| AFP | 352 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sur le perron de l'Elysée, le 14 février 2018 à Paris
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sur le perron de l'Elysée, le 14 février 2018 à Paris ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Deux projets d'attentats, contre un "grand équipement sportif" et contre des militaires de l'opération "Sentinelle", ont été déjoués depuis le 1er janvier en France, a révélé dimanche le ministre de l'Intérieur.

"Depuis le 1er janvier, nous avons déjoué deux projets d'attentats, qui n'étaient pas encore totalement finalisés mais où un certain nombre de gens étaient en train de vouloir commettre des attentats", a déclaré Gérard Collomb lors du Grand Rendez-vous Europe 1-CNews-Les Échos, précisant ensuite que ces projets avaient été empêchés "dans le Sud" et "dans l'Ouest".

"La jeunesse était visée", a ajouté le ministre, en se référant au projet d'attaque contre le "grand équipement sportif".

Les personnes interpellées sont désormais "en prison" et étaient "suivies", a-t-il ajouté, "c'est comme ça d'ailleurs qu'on a pu déjouer les projets d'attentats", a ajouté le ministre, se refusant à donner plus de précisions sur les lieux d'arrestation et la localisation précise des cibles visées.

"C'est pas des fichés S mais des fichés FSPRT (Fichier des signalés pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste, NDLR), ceux qui visent la radicalisation", a-t-il expliqué.

Le ministre de l'Intérieur a également souligné que trois mosquées étaient aujourd'hui fermées en France "parce qu'il y avait apologie du terrorisme". Il s'agit de mosquées situées à Aix-en-Provence, Sartrouville (Yvelines) et Marseille, a précisé Gérard Collomb.

Vingt attentats avaient été déjoués en France en 2017, selon les chiffres fournis début janvier par Gérard Collomb.

Le 7 novembre, un coup de filet des services antiterroristes avait notamment permis l'arrestation en France et en Suisse de dix personnes, qui tenaient des propos islamistes "inquiétants" sur les réseaux sociaux, une opération en lien avec l'arrestation cet été d'un adolescent qui voulait mener un attentat au couteau en France.

En 2017, deux attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) ont été commis en France: le 20 avril sur les Champs-Élysées à Paris et le 1er octobre à la gare Saint-Charles à Marseille. Ils ont fait trois morts.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.