En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 812.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
-0.05 %

Deux Israéliens tués dans une attaque à l'arme à feu en Cisjordanie

| AFP | 223 | Aucun vote sur cette news
Des forces israéliennes inspectent les lieux d'une attaque à l'arme à feu en Cisjordanie occupée, le 13 décembre 2018
Des forces israéliennes inspectent les lieux d'une attaque à l'arme à feu en Cisjordanie occupée, le 13 décembre 2018 ( Ahmad GHARABLI / AFP )

Deux Israéliens ont été tués jeudi dans une attaque en Cisjordanie occupée, quelques heures après que les forces israéliennes ont abattu deux Palestiniens accusés d'implication dans des attaques qui ont causé la mort de trois Israéliens, dont un bébé.

"Un terroriste est sorti de son véhicule et a tiré en direction de soldats israéliens et de civils qui attendaient à un arrêt de bus", a indiqué l'armée israélienne.

Une porte-parole de l'armée a confirmé à l'AFP la mort de deux Israéliens sans corroborer des informations selon lesquelles il s'agissait de soldats. Les secours ont fait état d'au moins deux autres blessés dans cette attaque perpétrée non loin de la ville palestinienne de Ramallah et d'une colonie israélienne.

L'assaillant a pris la fuite, a dit l'armée.

Ces derniers mois, la Cisjordanie, territoire occupé depuis plus de 50 ans par l'armée israélienne, a connu une recrudescence de violences qui ont poussé des responsables israéliens à distiller les mises en garde, au moment précis où un calme précaire revenait dans et autour de la bande de Gaza, autre territoire palestinien.

Les forces israéliennes ont annoncé avoir abattu dans la nuit deux hommes impliqués dans deux attaques distinctes qui les ont mises en état d'alerte: celle du 7 octobre qui a tué deux Israéliens à Barkan et celle du 9 décembre qui a fait sept blessés dont une femme enceinte de 21 ans à l'entrée de la colonie d'Ofra.

Au même moment, sans lien apparent avec les vastes opérations menées en Cisjordanie, deux policiers israéliens ont été blessés à l'arme blanche dans la Vieille ville de Jérusalem-Est annexée par Israël, par un Palestinien qui a été abattu, selon la police israélienne.

"Les efforts intensifs pour localiser les terroristes ayant perpétré les attaques à l'arme à feu de Barkan et du croisement d'Ofra ont porté leurs fruits", a dit l'armée dans un communiqué.

Foule accablée

Des proches du couple Amichai et Shira Ish-Ran participent, le 12 décembre 2018 au cimtière juif à Jérusalem, aux funérailles de leur bébé mort après sa naissance prématurée consécutive à une blessure infligée à sa mère dans une attaque palestinienne en Cisjordanie occupée
Des proches du couple Amichai et Shira Ish-Ran participent, le 12 décembre 2018 au cimtière juif à Jérusalem, aux funérailles de leur bébé mort après sa naissance prématurée consécutive à une blessure infligée à sa mère dans une attaque palestinienne en Cisjordanie occupée ( Menahem KAHANA / AFP )

Mercredi soir, les soldats israéliens ont abattu Salah Omar Barghouthi, 29 ans, impliqué selon l'armée dans l'attaque du 9 décembre au cours de laquelle un ou des individus ont ouvert le feu depuis une voiture sur des Israéliens à un arrêt de bus.

Après le transfert dans un hôpital de Jérusalem de la femme enceinte de sept mois, les médecins ont accouché prématurément son bébé pour tenter de le sauver et les Israéliens avaient guetté anxieusement les nouvelles de l'hôpital Shaare Zedek qui a annoncé mercredi le décès du petit garçon.

Les proches et une foule accablée ont enterré le bébé à Jérusalem au cimetière du Mont des Oliviers. Grièvement blessée, la mère est dans un état stable, selon l'hôpital.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui avait lui aussi annoncé le décès lors d'une réception avec des journalistes étrangers mercredi, avait promis que les auteurs de l'attaque seraient retrouvés.

Salah Omar Barghouthi, 29 ans, est mort dans des circonstances encore peu claires, près de Ramallah, alors qu'il tentait d'échapper aux forces israéliennes, ont dit ces dernières.

Elles n'ont pas précisé s'il était le tireur ou un complice, et ont arrêté un nombre indéterminé de personnes.

Depuis dimanche, les forces israéliennes ont employé les grands moyens, allant jusqu'à procéder à des descentes dans les locaux du ministère palestinien des Finances et de l'agence officielle Wafa, à Ramallah.

Dans la nuit de mercredi à jeudi et après une traque de deux mois, les forces israéliennes ont fini par localiser Achraf Naalwa, auteur selon elles d'une attaque qui a tué une femme de 28 ans et un homme de 35 ans dans la zone industrielle de Barkan (nord de la Cisjordanie) le 7 octobre.

"Le bras d'Israël"

Achraf Naalwa a été abattu lors d'une tentative d'arrestation et était sur le point de perpétrer une nouvelle attaque, selon la sécurité intérieure israélienne.

Ramallah
Ramallah ( John SAEKI / AFP )

Des images des lieux, dans le camp de réfugiés d'Askar à Naplouse, suggèrent une scène d'une grande violence, avec les murs de l'appartement criblés de balles et des trainées de sang dans les marches.

L'attaque du 7 octobre avait frappé les esprits israéliens parce que la zone industrielle, proche de colonies, a souvent été dépeinte par les Israéliens comme un symbole de coexistence, Israéliens et Palestiniens y travaillant côte à côte.

Entre la Cisjordanie et Jérusalem-Est, plus de 600.000 colons israéliens mènent une coexistence souvent conflictuelle avec trois millions de Palestiniens. La colonisation est illégale au regard du droit international.

Après l'attaque de dimanche, M. Netanyahu avait assuré que les assaillants cherchaient à pousser les Israéliens à partir, mais qu'il poursuivrait la colonisation. "Tant que je serai Premier ministre d'Israël, pas un seul juif ne sera chassé de chez lui. Non seulement ils ne seront pas chassés de leurs maisons, mais ils en construiront de nouvelles".

Jeudi, il a félicité les forces israéliennes, assurant que "le bras d’Israël atteindra quiconque s’attaque aux citoyens d’Israël".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/01/2019

Le vice-président américain Mike Pence et son épouse Karen, le 12 novembre 2018 à Tokyo ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )A la page 11 du formulaire de candidature de l'école chrétienne…

Publié le 17/01/2019

Le leader du Parti travailliste Jeremy Corbyn fait un clin d'oeil à un collègue lors d'un meeting politique à Hastings le 17 janvier 2019 ( Ben STANSALL / AFP )Ils se sentent trahis ou…

Publié le 17/01/2019

Le Premier ministre Édouard Philippe lors d'une réunion interministérielle sur le Brexit le 17 janvier 2019 à Matignon. ( JACQUES DEMARTHON / AFP )C'est la conséquence du rejet de l'accord…

Publié le 17/01/2019

L'ex-chargé de mission de l'Elysée Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 à Paris, avant une audition de la Commission du Sénat ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )À quatre jours de sa seconde…

Publié le 17/01/2019

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a fini en léger repli (-0,34%) jeudi, les…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…