En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-0.02 %
5 090.00
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 073.02
-0.12 %
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.158
+0.01 %

Des serpents venimeux à la conquête des Parisiens

| AFP | 232 | Aucun vote sur cette news
Crotale diamantin (Crotalus adamanteus) visible au Palais de la découverte, le 5 octobre 2018 à Paris
Crotale diamantin (Crotalus adamanteus) visible au Palais de la découverte, le 5 octobre 2018 à Paris ( JOEL SAGET / AFP )

Une cohorte de serpents, grenouilles, lézards et araignées, au venin redoutable, a pris ses quartiers au Palais de la découverte, pour une exposition qui nécessite d'importantes précautions en matière de sécurité.

Intitulée "Poison", elle va dévoiler à partir de mercredi une trentaine d'espèces vivantes vénéneuses - leur poison est administré par ingestion ou contact- ou venimeuses - par piqûre ou morsure.

"L'idée est de montrer que le poison est utilisé par ces animaux pour se nourrir et se défendre mais aussi qu'il peut aider à développer de nouveaux médicaments", déclare Bruno Maquart, président d'Universcience, établissement qui chapeaute le Palais de la découverte.

Produite par Grupo Atrox, une société espagnole spécialisée dans l'élevage de ces animaux à venin, l'exposition n'est pas banale.

"Trente espèces venimeuses, c'est énormément d'excitation mais aussi de précautions car on doit assurer la sécurité de notre personnel, du public mais aussi des animaux, qui doivent être bien traités", relève Bruno Maquart.

Pour être autorisé par la préfecture à montrer ces espèces dangereuses, le Palais de la découverte s'est adjoint les services d'un spécialiste reconnu. Ancien responsable du vivarium de la ménagerie du Jardin des Plantes, François Lemoine était sur le pont vendredi pour accueillir la soixantaine d'animaux venimeux et vénéneux, venus d'Espagne en camion.

Serpent mamba noir (Dendroaspis polylepis) installé le 5 octobre 2018 au Palais de la découverte, à Paris
Serpent mamba noir (Dendroaspis polylepis) installé le 5 octobre 2018 au Palais de la découverte, à Paris ( JOEL SAGET / AFP )

Sur le qui-vive, il surveille le déchargement des boîtes abritant ces espèces par deux soigneurs de Grupo Atrox, seuls autorisés à les manipuler.

La star de l'exposition, un mamba noir, a droit à une grosse caisse pour lui tout seul. De couleur grise, ce serpent venimeux dont l'intérieur de la gueule est noir, est l'un des plus grands d'Afrique. "Il est excessivement rapide et excessivement toxique", décrit François Lemoine.

- Avertissement -

Les jeunes soigneurs déposent la caisse de bois dans la zone de confinement puis ils dévissent le couvercle devant les responsables d'Universcience, qui, soudain, font silence.

Le serpent, qui mesure 2 mètres et demi, se trouve dans une boîte plus petite, que les soigneurs déposent doucement dans le grand vivarium arboré où il va vivre pendant les dix mois de l'exposition.

Ils ouvrent la trappe de la boîte, permettant au serpent de sortir quand il en aura envie.

Cobra du Cap, au venin neurotoxique et cardiotoxique, le 5 octobre 2018, au Palais de la découverte à Paris
Cobra du Cap, au venin neurotoxique et cardiotoxique, le 5 octobre 2018, au Palais de la découverte à Paris ( JOEL SAGET / AFP )

Le chauffage est mis: bientôt il fera 27 degrés dans son nouveau logis. Quand il aura une petite faim, ce serpent arboricole pourra déguster des poussins ou des rats morts.

Que ressent le soigneur dans les moments critiques? "Je n'ai pas peur. J'aime et j'apprécie mon métier. Mais cela donne parfois un coup d'adrénaline", déclare l'un d'eux, Guillem Russell, fort de six ans d'expérience.

Si malgré les nombreuses précautions prises - salles de confinement, sas, vitrages superposés etc., une personne était mordue, tout est prévu pour qu'elle soit prise en charge très rapidement par le Samu et qu'elle soit transportée à l'hôpital Begin de Saint-Mandé qui possède tous les sérums anti-venin des espèces présentées, explique François Lemoine.

Un à un, les serpents sont sortis de leur boîte puis de leur sac, en zone confinée. Les soigneurs, qui portent des gants, attrapent chaque animal avec une pince à crochet pour le déposer dans un vivarium.

Après le magnifique cobra du Cap, au venin neurotoxique et cardiotoxique mortel pour l'homme, c'est au tour du crotale diamantin de l'ouest de rejoindre son logement parisien, en imitant le bruit d'une crécelle. Son venin provoque des hémorragies.

Crapaud sonneur oriental (bombina orientalis) dont la peau exsude un poison violent, au Palais de la découverte, le 5 octobre 2018 à Paris
Crapaud sonneur oriental (bombina orientalis) dont la peau exsude un poison violent, au Palais de la découverte, le 5 octobre 2018 à Paris ( JOEL SAGET / AFP )

"Le venin est très précieux pour tous ces animaux. Ils ont des systèmes d'avertissement - un son dissuasif, des couleurs très vives - pour dire +ne m'approche pas+ car ils cherchent à ne pas gaspiller leur venin", explique le muséographe Mark Read.

Au fil de l'exposition, qui se tient jusqu'en 11 août, le public découvrira aussi des dendrobates, ces minuscules grenouilles colorées dont la peau exsude un poison violent et des salamandres. Côté araignées, il admirera la veuve noire au venin neurotoxique et plusieurs mygales.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...