5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Des personnalités disent "non" à une oeuvre de Jeff Koons à Paris

| AFP | 456 | 4 par 4 internautes
L'ex-ministre français de la Culture Frédéric Mitterrand au centre Pompidou à Paris, le 10 janvier 2017
L'ex-ministre français de la Culture Frédéric Mitterrand au centre Pompidou à Paris, le 10 janvier 2017 ( FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives )

"Non au +cadeau+ de Jeff Koons", clament dans une tribune publiée lundi des personnalités de la culture, dont le réalisateur Olivier Assayas et l'ancien ministre Frédéric Mitterrand, opposées au projet d'installation d'une oeuvre monumentale de l'artiste américain à Paris.

"Ce projet est choquant, pour des motifs d'ordre et d'importance divers", estiment les signataires de cette tribune parue dans Libération.

Selon eux, Koons, 63 ans, est "devenu l'emblème d'un art industriel, spectaculaire et spéculatif" et "son atelier et ses marchands sont aujourd'hui des multinationales de l'hyperluxe".

Le 21 novembre 2016, Koons a annoncé son intention d'offrir à la Ville de Paris "Bouquet of Tulips", une oeuvre originale et monumentale censée être un "symbole du souvenir" après les attentats qui ont endeuillé en novembre 2015 la capitale française.

L'oeuvre d'une dizaine de mètres de haut, en bronze, acier inoxydable et aluminium, représente une main tenant des tulipes multicolores. Elle serait "en cours de réalisation dans une usine allemande", croient savoir les signataires de la tribune.

L'emplacement envisagé est devant le Musée d'Art Moderne et le Palais de Tokyo. La production de l'oeuvre, évaluée à trois millions d'euros, doit être financée par le mécénat privé, avait indiqué la Mairie de Paris à l'époque de l'annonce.

La maire de Paris Anne Hidalgo à La Roche-sur-Yon, dans l'ouest de la France, le 19 décembre 2017
La maire de Paris Anne Hidalgo à La Roche-sur-Yon, dans l'ouest de la France, le 19 décembre 2017 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Le fait "que cet immense artiste décide d'offrir à la Ville de Paris l'idée originale d'une oeuvre monumentale, symbolisant la générosité et le partage, témoigne de l'attachement irrévocable entre notre capitale et les Etats-Unis", s'était alors félicitée la maire de Paris, Anne Hidalgo.

"Le choix de l'oeuvre, et surtout de son emplacement, sans aucun rapport avec les tragiques événements invoqués et leur localisation, apparaissent pour le moins surprenants, sinon opportunistes, voire cyniques", estiment à l'inverse les signataires de la tribune.

"Par son impact visuel, son gigantisme et sa situation, cette sculpture bouleverserait l'harmonie actuelle entre les colonnades du Musée d'art moderne de la ville de Paris et le Palais de Tokyo, et la perspective sur la tour Eiffel", jugent-ils.

Le texte est également signé par les artistes Christian Boltanski et Jean-Luc Moulène, la designer Matali Crasset, le producteur de cinéma et collectionneur Marin Karmitz ou encore Emilie Cariou, députée (LREM) vice-présidente de la commission des finances.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/02/2018

Tariq Ramadan, lors d'un séminaire, le 26 mars 2016 à Bordeaux ( MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives )Tariq Ramadan, en détention provisoire pour viols, a été hospitalisé vendredi soir, a annoncé…

Publié le 17/02/2018

Israël a mené des raids aériens contre le Hamas à Gaza après une explosion qui a blessé quatre de ses soldats à la frontière avec l'enclave palestinienne, un des accès de violences les…

Publié le 17/02/2018

Emma Gonzalez, élève du lycée de Floride frappé par le tuerie, pendant son discours interpellant Donald Trump lors d'un rassemblement contre les armes à Fort Lauderdale le 17 février 2018 (…

Publié le 17/02/2018

Donald et Melania Trump remercient le 16 février 2018 le personnel d'un hôpital de Floride où ont été soignés des victimes de la tuerie de Parkland ( JIM WATSON / AFP )Donald et Melania…

Publié le 17/02/2018

Un technicien est mort et un autre est porté disparu à la suite d'une explosion le 17 février 2018 en fin de matinée dans une usine de production d'huile de Dieppe ( PHILIPPE HUGUEN /…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS