En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

Des nominations très masculines attendues aux Oscars

| AFP | 162 | Aucun vote sur cette news
nominations aux Oscars sont annoncées lundi, le milieu attendant avec nervosité de savoir si femmes et minorités seront mieux représentées que dans les autres cérémonies de récompenses
nominations aux Oscars sont annoncées lundi, le milieu attendant avec nervosité de savoir si femmes et minorités seront mieux représentées que dans les autres cérémonies de récompenses ( Gabriel BOUYS / AFP/Archives )

Les nominations aux Oscars sont annoncées lundi, le milieu attendant avec nervosité de savoir si femmes et minorités seront mieux représentées que dans les autres cérémonies de récompenses de la saison.

Les nominations ont été avancées, de même que la cérémonie, prévue le 9 février, alors qu'elle se tenait jusqu'ici plutôt fin février, voire début mars, afin de la rapprocher des autres récompenses, notamment les Golden Globes, décernés le 5 janvier.

La plupart des lauréats des Golden Globes sont attendus dans la liste des nominations, en premier lieu "Once Upon a Time... in Hollywood", de Quentin Tarantino, et "1917" de Sam Mendes, meilleurs films dans les catégories respectives comédie et drame.

Sur la lancée de son succès commercial aux Etats-Unis et de son Golden Globe du meilleur film en langue étrangère, "Parasite" est aussi bien positionné, de même que "The Irishman", bien que boudé lors des Golden Globes.

Dans la catégorie reine du meilleur film, beaucoup de regards chercheront "Les filles du Docteur March" de Greta Gerwig, la seule réalisatrice pressentie dans une liste qui peut pourtant compter jusqu'à dix longs métrages.

Aucune metteuse en scène n'a ainsi été retenue parmi les dix films sélectionnés dans les deux catégories phares des Golden Globes (meilleure comédie et meilleur film dramatique).

La réalisatrice et actrice Greta Gerwig lors des Golden Globe Awards, le 5 janvier 2020 à Beverly Hills, en Californie
La réalisatrice et actrice Greta Gerwig lors des Golden Globe Awards, le 5 janvier 2020 à Beverly Hills, en Californie ( VALERIE MACON / AFP/Archives )

Chou blanc également aux récompenses du syndicat américain des acteurs (SAG) et de celui des réalisateurs (DAG), qui ont laissé de côté dans leur catégorie principale, outre Greta Gerwig, Lulu Wang et "L'Adieu", Olivia Wilde et "Booksmart" ou Alma Har'el, réalisatrice de "Honey Boy".

Les Bafta, récompenses du cinéma britannique, ont également été critiqués pour la faible représentation des femmes et des minorités au sein de leur sélection, annoncée le 7 janvier.

Quel sort pour Netflix ?

Un membre de l'Académie des Oscars, interrogé par l'AFP sous couvert d'anonymat, s'attend à une annonce "très polémique" des nominations lundi, car la liste comptera "beaucoup d'hommes réalisateurs".

Quentin Tarantino lors des Golden Globe Awards, le 5 janvier 2020 à Beverly Hills, en Californie
Quentin Tarantino lors des Golden Globe Awards, le 5 janvier 2020 à Beverly Hills, en Californie ( FREDERIC J. BROWN / AFP/Archives )

"Malheureusement, il n'y a que cinq noms" dans la catégorie du meilleur réalisateur "sur une année incroyablement dense", a-t-il poursuivi, mentionnant Martin Scorsese, Quentin Tarantino et Sam Mendes.

L'Académie "veut choisir les meilleurs, mais elle entend aussi être sensible aux femmes et aux minorités", estime néanmoins Chris Beachum, du site spécialisé Gold Derby.

Pour lui, Greta Gerwig pourrait réussir à se glisser dans le quintet des réalisateurs retenus, même si Todd Phillips, pour "Joker", et Noah Baumbach, pour "Marriage Story", sont à l'affût.

Parmi les comédiens, Eddie Murphy ("Dolemite Is My Name"), Lupita Nyong'o ("Us"), Cynthia Erivo ("Harriet") et Awkwafina ("'L'Adieu"), meilleure actrice dans une comédie aux Golden Globes, pourraient apporter de la diversité ethnique au plateau.

Aucun d'entre eux n'apparaît néanmoins en position de l'emporter. Les bookmakers voient ainsi Renee Zellweger ("Judy") et Joaquin Phoenix ("Joker"), déjà primés aux Golden Globes, favoris.

Pour les seconds rôles, la prime va également aux vainqueurs des Golden Globes, avec Brad Pitt ("Once Upon a Time... In Hollywood) et Laura Dern ("Marriage Story").

En 2016, le mouvement #OscarsSoWhite avait attiré l'attention sur la nécessité de promouvoir la diversité aux Oscars et le débat s'est poursuivi depuis.

Hollywood sera aussi attentif au sort réservé à Netflix, qui bien qu'alignant plus de poids lourds que tout autre studio, n'a pas effectué jusqu'ici la moisson attendue.

"Ils vont gagner des Oscars", prévoit Chris Beachum, qui rappelle que "chaque année depuis qu'ils sont en course pour les Oscars, ils ont reçu plus de nominations et de récompenses."

Outre "The Irishman", la plateforme de streaming peut compter sur "Marriage Story", "Les deux papes" et "Dolemite Is My Name".

Pour le membre de l'Académie sous couvert d'anonymat, Netflix pâtit cependant toujours, chez certains votants, de sa stratégie de contournement des réseaux de salles de cinéma, qui prive de nombreux spectateurs d'un visionnage sur grand écran.

Le scrutin des nominations a été clos mardi, deux jours après la cérémonie des Golden Globes, dont les résultats pourraient donc avoir influé sur la liste que publie lundi l'Académie.

Les membres de l'Académie pourront choisir leur palmarès du 30 janvier au 4 février.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...