5 269.76 PTS
+0.54 %
5 257.50
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 208.18
+0.38 %
DAX PTS
12 605.81
+0.29 %
Dowjones PTS
22 412.59
+0.21 %
5 973.60
+0.00 %
Nikkei PTS
20 347.48
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

De la mouche à la baleine, la vitesse est une question de taille

| AFP | 176 | Aucun vote sur cette news
Un guépard photographié en pleine course au conservatoire Cheetah à Otjiwarongo en Namibie, le 18 février 2016
Un guépard photographié en pleine course au conservatoire Cheetah à Otjiwarongo en Namibie, le 18 février 2016 ( GIANLUIGI GUERCIA / AFP/Archives )

Qu'ils nagent, qu'ils courent ou qu'ils volent, la vitesse des animaux dépend de leur taille mais les plus costauds ne sont pas les plus rapides, selon une étude publiée lundi dans Nature Ecology & Evolution.

"Notre modèle peut déterminer les vitesses maximales des animaux avec une précision de près de 90%", explique Myriam Hirt du Centre allemand de recherche intégrative de la biodiversité (iDiv) à Leipzig. Il se base uniquement sur la taille des animaux.

Sur terre, les guépards sont champions du monde. Les marlins, des poissons des mers chaudes, fendent les eaux comme aucune autre espèce. Les faucons et les buses volent à 140km/h ... Pourtant ces animaux ne possèdent pas les muscles les plus robustes du règne animal dans leur catégorie.

"Alors qu'en théorie les plus grands animaux pourraient être les plus rapides, l'énergie et le temps nécessaire pour que leur gros corps fournissent une accélération les pénalisent", explique la chercheuse.

Car, selon l'étude, la vitesse maximale d'un animal dépend de sa capacité à augmenter sa vitesse le plus rapidement possible. Et l'accélération n'est pas l'apanage des grands gabarits même s'il sont musclés.

Bouger rapidement nécessite beaucoup d'énergie en peu de temps. De plus le sprint se fait en anaérobie, c'est-à-dire uniquement à partir de sucres stockés dans le corps, sans l'apport énergétique de l'oxygène. Une énergie vite épuisée.

Selon le modèle - que les chercheurs ont testé sur 474 espèces animales différentes - un gain de taille rime avec une plus grande vitesse pour les petits animaux mais au delà d'une certaine taille, la courbe s'inverse et plus les animaux gagnent en volume plus ils perdent en vitesse.

Les animaux les plus rapides
Les animaux les plus rapides ( Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

"Si la progression était linéaire, les éléphants se déplaceraient à 600 km/h (alors qu'ils ne peuvent en réalité courir qu'à environ 34 km/h)", s'amuse la chercheuse.

Une des grandes surprises de leur découverte, c'est que le même modèle s'applique à tous les animaux, de la mouche au requins en passant par les mammifères et les oiseaux.

Les chercheurs en ont profité pour aller plus loin et ont appliqué leur modèle à des espèces disparues, comme les dinosaures par exemple. "Le modèle prédit des vitesses maximales plutôt faibles pour les grands dinosaures tels que le T. Rex et encore plus réduites pour les gigantesques Tricératops", explique Myriam Hirt. Des résultats qui confirment des travaux précédents sur les dinosaures.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

L'analyste a démarré le suivi sur une recommandation négative...

Publié le 21/09/2017

Portzamparc fait entrer le dossier parmi ses convictions...

Publié le 21/09/2017

Les analystes n'attendent pas grand chose sur l'évolution de la participation...

Publié le 21/09/2017

Lysogene annonce avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l'entourage des enfants souffrant de...

Publié le 21/09/2017

Deux séminaires sont organisés cette semaine...

CONTENUS SPONSORISÉS