Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 665.20 PTS
-0.7 %
6 651.0
-0.89 %
SBF 120 PTS
5 114.66
-0.71 %
DAX PTS
14 383.36
-1.09 %
Dow Jones PTS
33 849.46
-1.45 %
11 587.75
-1.43 %
1.034
-0.54 %

Dans la région de Kherson, des familles séparées, de part et d'autre du Dniepr

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
Un homme quitte sa maison pour sa résidence d'été sur une île sur le Dniepr après une attaque sur un réservoir de carburant à Kherson, le 20 novembre 2022
Un homme quitte sa maison pour sa résidence d'été sur une île sur le Dniepr après une attaque sur un réservoir de carburant à Kherson, le 20 novembre 2022 ( BULENT KILIC / AFP )

Pour Olena Chernyavska, la libération tant attendue de Kherson, sa ville, a été une joie teintée d'amertume: sa mère vit encore sous domination russe, dans un village à quelques kilomètres de là.

"Chaque matin, je me lève et je vérifie les infos pour voir si l'endroit où elle vit est ok", raconte Olena, 41 ans.

Le contact entre les deux femmes est sporadique et dépend du signal téléphonique capricieux depuis que les forces russes ont détruit l'alimentation électrique de Kherson, dans leur fuite mi-novembre.

Guerre en Ukraine : la situation dans l'Est
Guerre en Ukraine : la situation dans l'Est ( / AFP )

"J'ai réussi à lui parler, lui dire presque tout ce que je voulais lui dire, mais la connexion s'est interrompue", relate Olena.

Quelques jours après le début de l'invasion de l'Ukraine, fin février, les forces russes ont envahi de vastes étendues dans le sud du pays, traversé le fleuve Dniepr et se sont emparées de Kherson, avant d'être arrêtées par l'armée ukrainienne.

Le fleuve, qui traverse l'Ukraine, sépare désormais la région de Kherson en deux: la rive occidentale libérée et contrôlée par l'Ukraine, la rive orientale sous occupation russe.

Et des familles sont séparées, de part et d'autre du fleuve.

" Soyez patients "

Une femme serre dans ses bras un ami, soldat dans l'armée ukrainienne, à Kherson, le 21 novembre 2022
Une femme serre dans ses bras un ami, soldat dans l'armée ukrainienne, à Kherson, le 21 novembre 2022 ( BULENT KILIC / AFP )

"Mon frère, ma soeur, ma nièce, et ma petite-fille" sont de l'autre côté, explique une habitante de Kherson, Natalia Olkhovykova, 51 ans.

"Nous sommes très inquiets parce que nous avons appris que tout leur village est plein" de soldats russes, poursuit-elle, avant de se reprendre: "Je ne devrais pas en dire plus, pour leur sécurité".

Dans la ville, les habitants font la queue pour obtenir de l'aide humanitaire, sur fond de détonations de roquettes Grad et tirs d'artillerie lourde: l'armée ukranienne continue de cibler les positions russes sur la rive orientale, où vivent aussi des proches de Tatiana Maliutyna.

"Ils attendent d'être libérés", dit cette employée médicale de 54 ans, qui travaille à l'hôpital.

"Ils étaient heureux et ils nous ont appelé quand ils ont entendu les bonnes nouvelles le 11 novembre", annonçant le retrait de l'armée russe, raconte-t-elle. "Je leur ai dit: 'Soyez patient'".

Pour autant, le Dniepr constitue un obstacle de taille pour la poursuite de la contre-offensive ukrainienne. Les ponts reliant les deux rives ont été détruits et un assaut frontal amphibie contre les positions russes retranchées s'avère risqué.

"Les forces ukraniennes auront probablement plus de mal à obtenir des réussites aussi spectaculaires dans la partie orientale de la région de Kherson, mais elles pourraient perturber les efforts déployés par les russes pour solidifier et tenir leurs lignes défensives", écrivait récemment le groupe de réflexion américain, Institute for the Study of War.

Olga Marchenko, 47 ans, raconte sa frustration de ne pas savoir combien de temps encore les forces russes occuperont l'autre rive, où vit sa famille.

"Et quand ils seront libérés, nous espérons les retrouver", soupire-t-elle.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/11/2022

Le QG du Parti démocratique du Kurdistan d'Iran à Koysinjaq, dans le nord de l'Irak, endommagé par les attaques iraniennes, le 26 novembre 2022 ( SAFIN HAMED / AFP )Un toit enfoncé, un mur…

Publié le 27/11/2022

Des soldats ukrainiens réparent un tank russe capturé, près de la ligne de front dans la région de Kharkiv, le 26 novembre 2022. ( Anatolii STEPANOV / AFP )Les températures hivernales sont…

Publié le 27/11/2022

Zarifa Ghafari, l'ancienne maire à l'affiche de "In Her Hands: un destin afghan", à Toronto au Canada, le 10 septembre 2022 ( VALERIE MACON / AFP/Archives )Si la guerre en Ukraine attire toute…

Publié le 26/11/2022

Des enfants allument des bougies pour commémorer les victimes de l'Holodomor, à Lviv, en Ukraine, le 26 novembre 2022. ( YURIY DYACHYSHYN / AFP )Il y a 90 ans, ils étaient des millions à…

Publié le 26/11/2022

Lyubov Perepelytsya dans son appartement détruit par une frappe, le 25 novembre 2022 à Kamyanka, dans la région de Kharkiv, en Ukraine ( Anatolii Stepanov / AFP )Alors que les températures…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/11/2022

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de...

Publié le 28/11/2022

Air France dévoile les premières nouveautés de son programme été 2023 (avril - octobre 2023), notamment marqué par le renforcement de sa desserte de...

Publié le 28/11/2022

A l'occasion de la COP 27, Hydrogen Europe, l'association européenne fédérant les entreprises et les associations nationales de l'industrie de...

Publié le 28/11/2022

Le Conseil d'administration d'EDF qui s'est réuni ce jour a décidé de coopter Madame Anne-Marie Descôtes, Secrétaire générale du ministère de l'Europe...

Publié le 28/11/2022

Offre Globale à travers un placement privé ainsi qu'une offre au public ouverte aux investisseurs individuels via la plateforme PrimaryBid...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne