En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Dakar-2020: Sainz et Brabec à une étape de la victoire finale

| AFP | 157 | Aucun vote sur cette news
Le pilote espagnol de Mini Carlos Sainz et son copilote Lucas Cruz au cours de la 11 étape du Dakar 2020 entre Shubaytah et Haradh, en Arabie saoudite, le 16 janvier 2020
Le pilote espagnol de Mini Carlos Sainz et son copilote Lucas Cruz au cours de la 11 étape du Dakar 2020 entre Shubaytah et Haradh, en Arabie saoudite, le 16 janvier 2020 ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )

Une spéciale de 298 km, vendredi avec un matelas de 10 et 14 minutes respectivement, voilà ce qui sépare Carlos Sainz et Ricky Brabec du succès au Dakar-2020, dans les catégories autos et motos.

Contrairement à leurs poursuivants, les leaders de l'épreuve ont joué la prudence lors de la 11e et avant-dernière journée jeudi dans l'immensité des dunes du Quart vide entre Shubaytah et Haradh, en Arabie Saoudite (744 km dont 379 de spéciale). Ils voient logiquement leur avance se réduire mais conservent une bonne marge de sécurité.

A l'arrivée, Sainz (Mini), qui peut remporter à 57 ans son 3e Dakar après 2010 et 2018, bénéficie de 10 minutes 17 secondes d'avance sur Nasser Al-Attiyah (Toyota) et de 10 minutes 23 secondes sur Stéphane Peterhansel (Mini), vainqueur du jour.

"Nous avons un peu de travail à faire sur la voiture mais tout fonctionne bien. Encore une journée, nous verrons comment les choses se passent et quels sont écarts. Il faut essayer de se concentrer sur demain", exhorte l'Espagnol, qui avait 18 minutes d'avance au départ jeudi.

Le pilote français de Mini Stephane Peterhansel (d) parle avec son copilote portugais Paulo Fiuza lors de la 11e étape du Dakar 2020 le 16 janvier 2020
Le pilote français de Mini Stephane Peterhansel (d) parle avec son copilote portugais Paulo Fiuza lors de la 11e étape du Dakar 2020 le 16 janvier 2020 ( FRANCK FIFE / AFP )

"Peter", pour sa part, s'est offert un quatrième succès d'étape cette année avec seulement 10 secondes d'avance sur Al-Attiyah, 2e, et 8 minutes 3 secondes sur Sainz, 3e.

"J'ai gagné quelques minutes mais pas assez", estime le Français, qui pense tout de même qu'il "peut encore se passer des choses" dans les dunes au départ de l'ultime étape vendredi.

"Croiser les doigts"

"Maintenant, on va se battre avec Stéphane pour la deuxième place", ajoute son rival qatari qui ne compte que 6 secondes d'avance au général. Ce qui laisse présager d'un dernier duel de haut vol pour la place de dauphin entre le tenant de l'épreuve et l'homme aux treize victoires finales, six en moto et sept en auto, même si la bataille se conclura sur une étape raccourcie - 298 km de spéciale au lieu de 374 - en raison de travaux sur des installations pétrolières.

Parti en tonneaux de manière spectaculaire mercredi, le double champion du monde de Formule 1 Fernando Alonso (Toyota), qui découvre l'épreuve, a pour sa part signé le 8e temps du jour et pointe à la 13e place au général avec 4h 43 minutes de retard.

En motos, c'est le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) qui s'est imposé, pour réduire de 25 min 44 sec à 13 min 56 sec son retard sur le leader du classement général, Ricky Brabec (Honda), qui a "roulé à 70% pour préserver (son) corps et (sa) moto".

Le pilote américain d'Honda Ricky Brabec lors de la 9e étape du Dakar 2020, le 14 janvier 2020
Le pilote américain d'Honda Ricky Brabec lors de la 9e étape du Dakar 2020, le 14 janvier 2020 ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )

"Je ne vais pas nécessairement pousser mais essayer de passer la ligne d'arrivée demain", annonce l'Américain, qui vise une première victoire dans l'épreuve à 28 ans. "Ca peut être une grande journée pour nous donc il faut croiser les doigts et garder un état d'esprit positif."

"J'ai repris pas mal de temps à Ricky mais il reste encore un gros écart. On verra ce qui se passe demain, commente Quintanilla, deuxième du général et déjà vainqueur de la 9e étape. Je vais m'élancer en premier, ce qui fait en général perdre du temps, mais c'est comme ça, il nous reste encore quelques kilomètres pour attaquer."

Le Chilien a devancé jeudi l'Autrichien Matthias Walkner (KTM) de 9 secondes tout juste et l'Argentin Luciano Benavides (KTM) de 2 minutes 48 secondes.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...