En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Création d'une police de sécurité du quotidien: revoilà la police de proximité, pour la presse

| AFP | 284 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron lors de son discours aux forces de sécurité intérieure
Emmanuel Macron lors de son discours aux forces de sécurité intérieure ( PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP )

La création d'une "police de sécurité du quotidien" annoncée mercredi par Emmanuel Macron ressemble au retour de "la police de proximité", estime la presse jeudi qui après les "mots" attend désormais des "actes".

"Et voilà le retour à peine déguisé de la police de proximité", titre en pages intérieures Libération pour qui "beaucoup de questions restent en suspens".

"Voici la police de proximité", lance Denis Daumin, de La Nouvelle République du Centre-Ouest. "Ne dites pas police de proximité mais police de sécurité du quotidien", répond Bernard Stéphan, dans La Montagne Centre France, précisant qu'"avec Emmanuel Macron les mots sont toujours pesés au trébuchet."

"Vous avez demandé la police, ne quittez pas, voilà la mystérieuse + police de sécurité du quotidien+", ironise l'Est Républicain dans son éditorial. Sur le même ton, Hervé Favre, de la Voix du Nord, écrit : "Qu’on se le dise, la +police de sécurité du quotidien+ lancée par Emmanuel Macron ne sera pas le retour à la +police de proximité+ créée par Jospin".

Pour Jean-Marc Chevauché, du Courrier Picard, le président de la République "invente des noms, à coller sur des concepts maintes fois rabâchés". "Il faudra une enquête approfondie pour déterminer en quoi la police du quotidien se démarquera de l’ex-police de proximité. Pour l’instant, c’est très ambitieux et plutôt conceptuel", s'agace Didier Rose, des Dernières Nouvelles d'Alsace.

- 'La sécurité a horreur du vide'-

"Les contours de ce nouveau bazar sont encore flous", s'inquiète Jean-Marc Chevauché, du Courrier Picard. Un avis partagé par Hubert Coudurier, du Télégramme. Pour lui, "la mise en place de cette police de sécurité du quotidien demeure floue." Patrice Chabanet, du Journal de la Haute-Marne, regrette qu'Emmanuel Macron n'ait pas été : "assez précis dans l'exécution du chantier".

Et Yolande Baldeweck, dans L'Alsace, de souligner : "qu’au-delà des paroles", il faudra "des moyens" et "des actes". "La sécurité a horreur du vide", prévient L'Est Républicain. "L’objectif est affiché : il faut désormais en garantir le financement", martèle Michel Klekowicki, du Républicain Lorrain.

"Quel budget? Quels effectifs? Quels dispositifs? Et surtout quelles missions?", s'interroge Maurice Bontinck, de la Charente Libre. Yann Marec, lui trouve la réforme : "trop courte en termes de moyens".

Emmanuel Macron a présenté sa réforme "avec un arsenal de mesures policières et judiciaires. C’est sur les résultats qu'il sera jugé par les Français", prévient Yves Thréard, dans Le Figaro.

"On verra alors si Macron mérite le titre de premier flic de France", conclut Hubert Coudurier, du Télégramme.

Devant les 500 plus hauts responsables de la police et de la gendarmerie, Emmanuel Macron s'est engagé mercredi à donner aux forces de l'ordre les moyens d'être "plus efficaces", en particulier avec la création d'une "police de sécurité du quotidien" dont le rôle reste à définir.

La police de proximité avait été instaurée par Lionel Jospin en 1997 puis supprimée par Nicolas Sarkozy, en 2012.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/07/2018

Marine Le Pen, photo du 23 mai 2018 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )L'affaire d'Alexandre Benalla, un collaborateur de l'Elysée qui, coiffé d'un casque des forces de l'ordre, a frappé un…

Publié le 19/07/2018

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb à l'Assemblée nationale, le 10 juillet 2018 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )La police des polices va se pencher sur les règles encadrant la…

Publié le 19/07/2018

Des agents des services d'urgence britanniques à l'oeuvre près de l'endroit où l'ex-agent russe Sergueï Skripal et sa fille ont été empoisonné au Novitchok, le 8 mars 2018 ( Ben STANSALL /…

Publié le 18/07/2018

Heurts entre manifestants et forces de police, le 16 juillet 2018 à Masaya, au Nicaragua ( MARVIN RECINOS / AFP )Au terme de violents affrontements, les forces progouvernementales ont pris le…

Publié le 18/07/2018

Les drapeaux du Nicaragua et du Vatican derrière une barricade à Massaya, au Nicaragua, le 11 juillet 2018 ( MARVIN RECINOS / AFP )Au terme de violents affrontements, les forces…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…