Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 347.77 PTS
-0.23 %
6 336.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 933.37
-0.19 %
DAX PTS
13 964.38
-0.45 %
Dow Jones PTS
32 223.42
+0.08 %
12 243.58
-1.16 %
1.044
+0.03 %

Covid: le masque ne sera plus obligatoire dans les transports en commun dès lundi

| AFP | 200 | 5 par 1 internautes
Dans une station de métro de la ligne 13 à Paris, le 4 novembre 2020
Dans une station de métro de la ligne 13 à Paris, le 4 novembre 2020 ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports collectifs à partir de lundi, a annoncé mercredi le ministre de la Santé, Olivier Véran, supprimant l'une des dernières mesures en vigueur en France face à l'épidémie de Covid 19.

"A partir de lundi 16 mai, le port du masque ne sera plus obligatoire dans l'ensemble des transports en commun", a déclaré M. Véran à la sortie du conseil des ministres. Sont concernés notamment le métro, le bus, le train, l'avion et les taxis, a précisé le cabinet du ministère à l'AFP.

"Le port du masque reste recommandé mais n'est plus obligatoire", a-t-il dit, jugeant que cette contrainte n'était "plus adaptée" alors que la vague actuelle de Covid-19 est en train de fortement diminuer dans le pays.

Les contaminations et les hospitalisations sont actuellement en forte baisse, même si les scientifiques préviennent que l'épidémie n'est probablement pas terminée, notamment face à la menace d'un nouveau variant.

Pour l'heure, l'annonce du gouvernement marque la levée de la dernière grande restriction décrétée par les autorités face à la pandémie de Covid-19 qui avait frappé la France, comme ses voisins européens, voici plus de deux ans.

En début d'année 2022, le gouvernement avait notamment mis fin à l'obligation de présenter un pass vaccinal, attestant d'avoir été vacciné contre le Covid, pour accéder à de multiples endroits, dont les transports en commun, les restaurants et les cinémas.

Après la fin du masque dans les transports, quelques restrictions seront tout de même maintenues. Un pass "sanitaire" --distinct du pass vaccinal car il fonctionne aussi en cas de test négatif récent-- restera demandé pour accéder aux établissements de santé, et un isolement d'au moins une semaine sera toujours imposé après un test positif.

Au niveau des hôpitaux, les soignants non vaccinés, qui ne peuvent actuellement pas exercer leur activité, ne seront pas réintégrés dans l'immédiat, mais le gouvernement va se poser la question.

"Nous serons amenés à nous réinterroger régulièrement", a déclaré M. Véran, faisant part de son intention de demander prochainement l'avis de la Haute autorité de santé (HAS) sur le sujet.

Enfin, le ministre a évoqué la possibilité d'une nouvelle campagne de rappel de vaccination à l'automne, mais s'est gardé de donner tout détail, soulignant que tout dépendrait de l'apparition de nouveaux variants et de leur profil plus ou moins dangereux ou résistant aux vaccins existants.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/05/2022

Freelance.com prévoit d'atteindre 1 MdE de chiffre d'affaires en 2025...

Publié le 16/05/2022

Carrefour est devenu l'un des premiers investisseurs de Cajoo...

Publié le 16/05/2022

Retour d'Assemblée générale HighCo...

Publié le 16/05/2022

Verimatrix participera à deux conférences de premier plan prévues ce mois-ci...Le 17-18 mai à Bruxelles, se tiendra l'European Medical Device and...

Publié le 16/05/2022

Le développement rapide et ciblé de ces implantations physiques en Suisse romande et sur d'autres territoires par la suite aura un impact positif court-terme sur le chiffre d'affaires de Bebo…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne