Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 524.44 PTS
+0.8 %
6 499.0
+0.42 %
SBF 120 PTS
5 047.65
+0.81 %
DAX PTS
13 687.69
+0.84 %
Dow Jones PTS
32 824.05
+0.06 %
13 104.57
-0.78 %
1.019
+0.07 %

Course à Downing Street : déjà favorite, Liz Truss récolte des soutiens de taille

| AFP | 736 | Aucun vote sur cette news
Rishi Sunak (g) et Liz Truss, prétendants à la succession de Boris Johnson au poste de chef des conservateurs et Premier ministre britannique, lors d'un débat télévisé sur la BBC, le 25 juillet 2022 à Stoke-on-Trent
Rishi Sunak (g) et Liz Truss, prétendants à la succession de Boris Johnson au poste de chef des conservateurs et Premier ministre britannique, lors d'un débat télévisé sur la BBC, le 25 juillet 2022 à Stoke-on-Trent ( Jacob King / POOL/AFP/Archives )

La cheffe de la diplomatie Liz Truss a encore marqué des points lundi pour succéder à Boris Johnson à Downing Street, récoltant des soutiens de taille au moment où les membres du Parti conservateur britannique commencent à voter pour choisir leur nouveau dirigeant.

Après un début de campagne très ouvert et une série de votes réservés aux seuls députés du parti pour sélectionner les deux finalistes, le suspense semble retomber.

Candidat préféré des députés de la majorité, l'ex-ministre des Finances Rishi Sunak, 42 ans, loué pour son action pendant la pandémie de Covid-19, est nettement moins populaire auprès de la base du parti pour devenir le prochain chef du gouvernement.

Forte de sondages favorables à l'issue des premiers duels télévisés l'ayant opposée à M. Sunak, Liz Truss, 47 ans, qui promet des baisses d'impôts massives, voit les ralliements se multiplier.

A l'occasion du lancement d'un grand oral avec les deux candidats organisé à Exeter (sud-ouest) lundi, l'ancienne candidate Penny Mordaunt, qui avait terminé troisième dans la course à Downing Street à l'issue du vote des députés, est sortie de sa réserve pour soutenir la cheffe de la diplomatie.

Refusant d'être une "girouette", elle a affirmé qu'elle avait dû faire un choix "difficile". "J'aime les deux candidats", mais "j'en ai vu assez pour savoir qui est la personne en qui je vais croire. Et c'est Liz Truss".

Le Premier ministre britannique sortant Boris Johnson, le 28 juillet 2022 à Birmingham
Le Premier ministre britannique sortant Boris Johnson, le 28 juillet 2022 à Birmingham ( Peter Byrne / POOL/AFP/Archives )

Plus tôt dans la journée, c'était l'actuel ministre des Finances Nadhim Zahawi qui s'était déclaré en faveur de Mme Truss, estimant dans le Daily Telegraph qu'elle allait "renverser l'orthodoxie économique éculée et diriger notre économie d'une manière conservatrice".

Mme Truss compte également parmi ses soutiens, l'ancien ministre chargé de l'Irlande du Nord Brandon Lewis, le député candidat malheureux à la tête du parti Tom Tugendhat et le très respecté ministre de la Défense Ben Wallace.

Début du vote

Les adhérents du parti au pouvoir depuis 12 ans, dont le nombre exact reste confidentiel mais qui est évalué à près de 200.000 (moins de 0,3% de la population), ont jusqu'au 2 septembre pour exprimer leur choix au cours d'un vote par correspondance.

Les bulletins doivent arriver d'ici à la fin de la semaine chez les adhérents, un corps électoral plutôt âgé, masculin et blanc. Le résultat est attendu pour le 5 septembre.

Si elle semble largement en tête, "la course est très très serrée et je me bats pour chaque voix", a assuré Liz Truss ce week-end.

Le face-à-face final pour Downing Street
Le face-à-face final pour Downing Street ( Jonathan WALTER / AFP )

Alors qu'elle avait paru rigide et peu à l'aise dans certains débats dans les premières phases de la compétition, elle a une nouvelle fois semblé plus détendue et plus assurée.

Jeudi, elle était déjà sortie renforcée du premier des 12 grands oraux face aux militants.

A Exeter, elle a affirmé qu'elle comptait s'inspirer de "l'esprit des Lionnes", une allusion à l'équipe féminine d'Angleterre de football sacrée championne d'Europe dimanche.

"Poignardé dans le dos"

De son côté, Rishi Sunak enchaîne les déconvenues. Un temps donné favori, certains conservateurs lui reprochent d'avoir "poignardé dans le dos" le Premier ministre, sa démission début juillet ayant contribué à précipiter la chute de Boris Johnson après des mois de scandales.

Depuis le début de la campagne interne, les deux finalistes s'opposent principalement sur la fiscalité.

Liz Truss promet des baisses d'impôts sans attendre, annonçant qu'elle reviendrait sur une hausse des cotisations sociales introduites au printemps pour financer le système public de santé, mis à rude épreuve par la pandémie.

"Je pense que les Finances doivent changer", a-t-elle affirmé lundi soir, se disant prête à "battre les oeufs pour que l'omelette prenne".

Rishi Sunak (g) et Liz Truss, prétendants à la succession de Boris Johnson au poste de chef des conservateurs et Premier ministre britannique, lors d'un débat télévisé sur la BBC, le 25 juillet 2022 à Stoke-on-Trent
Rishi Sunak (g) et Liz Truss, prétendants à la succession de Boris Johnson au poste de chef des conservateurs et Premier ministre britannique, lors d'un débat télévisé sur la BBC, le 25 juillet 2022 à Stoke-on-Trent ( Jacob King / POOL/AFP/Archives )

Rishi Sunak met quant à lui en garde contre les "contes de fées" et avertit qu'il convient d'attendre que l'inflation, au plus haut depuis 40 ans, s'estompe avant d'envisager une baisse de la pression fiscale.

"Oui, bien sûr que je veux contenir l'inflation, c'est la chose sensée à faire en tant que conservateur", a-t-il affirmé aux électeurs conservateurs venus l'écouter.

Ce très riche ex-banquier a toutefois amorcé une inflexion en promettant une réduction de la TVA sur l'énergie pour soulager les ménages et une baisse de 20% de l'impôt sur le revenu dans les sept ans, immédiatement raillé par le camp Truss, rétorquant qu'elle abaisserait pour sa part les impôts en sept semaines.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 08/08/2022

Boris Johnson quitte le 10 Downing Street le 20 juillet 2022 pour se rendre au Parlement ( Niklas HALLE'N / AFP )Downing Street a affirmé lundi qu'il reviendrait "au futur Premier ministre"…

Publié le 06/08/2022

Joe Biden à la Maison Blanche, le 1er août 2022 ( JIM WATSON / POOL/AFP )Moqué par Donald Trump et les républicains comme un président potiche et presque sénile, Joe Biden marque pourtant…

Publié le 05/08/2022

Des migrants dans le centre d'accueil de l'île italienne de Lampedusa le 4 août 2022 ( Filippo MONTEFORTE / AFP )"Paroles, paroles!", chante Pino D'Aietti, assis devant un restaurant de…

Publié le 05/08/2022

La production industrielle a augmenté de 1,4% en juin en France, après un premier mois de rebond en mai, a indiqué l'Insee ( Denis Charlet / AFP/Archives )La production industrielle a augmenté…

Publié le 05/08/2022

Les députés en session à l'Assemblée nationale, le 2 août 2022 à Paris ( JULIEN DE ROSA / AFP )Le Parlement reprendra ses travaux en séance en octobre. Mais les macronistes promettent un…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/08/2022

La fin de l'état d'urgence sanitaire marque le début de la sortie de cette crise pour le Groupe Poulaillon qui a désormais retrouvé son niveau d'activité d'avant Covid...

Publié le 08/08/2022

Medical Devices Venture dispose d'une trésorerie nette de 2,19 ME...

Publié le 08/08/2022

"Ce refinancement permet à AMG de conserver sa participation dans l'un des principaux actifs miniers du groupe, CMT", explique Auplata...

Publié le 08/08/2022

La marge brute s'établit à 1,4 ME

Publié le 08/08/2022

Archos n'exclut pas de réaliser des opérations de croissance externe...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne