En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 196.11 PTS
+0.00 %
5 181.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 120.70
+0.01 %
DAX PTS
11 423.28
+0.19 %
Dowjones PTS
25 790.27
-0.63 %
7 016.54
-0.65 %
1.134
-0.06 %

Coupe de France: le PSG a fait le minimum contre Villefranche

| AFP | 138 | Aucun vote sur cette news
Moussa Diaby fête son but pour le PSG face à Villefranche-sur-Saône avec son coéquipier Kylian Mbappé, en Coupe de France le 6 février 2019 à Décines-Charpieu près de Lyon
Moussa Diaby fête son but pour le PSG face à Villefranche-sur-Saône avec son coéquipier Kylian Mbappé, en Coupe de France le 6 février 2019 à Décines-Charpieu près de Lyon ( ROMAIN LAFABREGUE / AFP )

Le Paris Saint-Germain a eu recours à la prolongation pour se qualifier (3-0) pour les quarts de finale de la Coupe de France aux dépens de Villefranche (3e div.). Mais la performance parisienne ne manque pas d'inquiéter à moins d'une semaine d'affronter Manchester United en Ligue des champions.

Julian Draxler a repris victorieusement un centre d'Edinson Cavani entré à la 79e minute à la place d'Eric Choupo Moting, pour donner enfin l'avantage à son équipe à la 102e minute.

Moussa Diaby a ensuite porté le score à 2-0 après une passe de Kylian Mbappé (113), lequel a aussi offert en toute fin de prolongation le troisième but à Cavani (119).

Trois jours après sa première défaite en Ligue 1 contre Lyon dans ce même Parc OL (2-1), les Parisiens ont livré une assez pauvre performance face au club caladois, 13e de son championnat (3e div.), dont le budget culmine à 1,8 millions d'euros.

Et le fait d'avoir mis sur le banc Thiago Silva, Cavani, Mbappé ou Presnel Kimpembé n'explique pas tout. Leurs remplaçants n'ont sans doute pas marqué de points auprès du coach Thomas Tuchel.

Certes, le PSG a été dominateur mais aurait évidemment, avec un peu plus d'implication, dû mieux faire, dans un grand stade et sur une pelouse impeccable. Loin donc d'être un traquenard.

Tuchel exclu

Incapable de changer de rythme, Paris, toujours sans son milieu Marco Verratti, qui se remet d'une blessure à une cheville, n'a décoché son premier tir cadré qu'à la 83e minute par Cavani. Et encore, sur un coup franc bien détourné par le gardien Antoine Philippon.

Jusqu'alors, ce dernier, sans dire qu'il a passé une soirée tranquille, n'a eu que des sorties aériennes à effectuer ou dans les pieds de Choupo Moting (21). Il a aussi détourné un corner joué directement par Angel Di Maria (44).

Pour le reste, Moussa Diaby (13), Julian Draxler (40) ou un coup franc de Kylian Mbappé (78) n'ont pas trouvé le cadre.

Dans la prolongation, une reprise de la tête de Juan Bernat aurait pu faire mouche avant que Philippon ne sorte bien devant Mbappé, lequel manquait encore la cage peu après (98).

Le portier caladois est aussi intervenu pour stopper une reprise de la tête de Cavani après un corner (100).

De son côté, l'entraîneur allemand du PSG, Thomas Tuchel, agacé par l'impuissance de son équipe, a mal caché sa nervosité et a même été exclu pour une contestation trop véhémente (73).

Les Caladois ont eux aussi été menaçants mais sans trouver non plus le cadre. Nicolas Burel (29), Ali M'Madi (43, 53), Celin Lemb (49) ont tenté leur chance, sans réussite.

Mais Villefranche gardera en mémoire de ne pas avoir perdu contre le PSG, champion de France, dans le temps réglementaire.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2019

L'opération doit être finalisée en mars 2019....

Publié le 21/02/2019

Soft Computing enregistre un chiffre d'affaires de 47 millions d'euros (40,5 ME en 2017)...

Publié le 21/02/2019

14 véhicules des marques Peugeot, Citroën et DS ont été labellisés "Origine France Garantie"...

Publié le 21/02/2019

Cette acquisition d'actions Locindus s'inscrit dans le cadre de l'offre publique de retrait...

Publié le 21/02/2019

Après plusieurs mois de travail, Cecurity...