En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.00 %

Coupe Davis: Herbert et Mahut, les retrouvailles gagnantes

| AFP | 331 | Aucun vote sur cette news
Nicolas Mahut smashe devant son coéquipier Pierre-Hugues Herbert pour l'équipe de France lors du double de Coupe Davis contre les Pays-Bas, le 3 février 2018 à Albertville
Nicolas Mahut smashe devant son coéquipier Pierre-Hugues Herbert pour l'équipe de France lors du double de Coupe Davis contre les Pays-Bas, le 3 février 2018 à Albertville ( JEAN-PIERRE CLATOT / AFP )

Le duo Nicolas Mahut/Pierre-Hugues Herbert, reconstitué samedi en Coupe Davis, a mis la France à un point des quarts de finale en dominant au forceps les Néerlandais Jean-Julien Rojer et Robin Haase, samedi lors du double à Albertville.

Le tenant du titre a pris l'avantage (2-1) et comptera très probablement sur Adrian Mannarino pour sceller la qualification dimanche face à Haase, à moins que Lucas Pouille, blessé au cou, ne soit rétabli à temps.

Ce double, remporté 7-6 (8/6), 6-3, 6-7 (3/7), 7-6 (7/2) au terme d'un beau suspense était capital pour les Bleus qui ont jonglé avec les blessures de leurs deux titulaires, Lucas Pouille (cou), forfait pour le premier simple vendredi, et Jo-Wilfried Tsonga (genou gauche), indisponible pour l'intégralité de ce premier tour.

Après la défaite inaugurale du remplaçant de dernière minute, Mannarino, Gasquet avait eu la lourde tâche de remettre la France à égalité avec les Pays-Bas.

Samedi, les compères Herbert et Mahut ont rempli le contrat avec panache et sang-froid dans les moments cruciaux malgré quelques sueurs froides.

Le capitaine Yannick Noah savait qu'il pouvait compter sur le vétéran Mahut, 36 ans, dont il avait pourtant brisé le rêve en l'écartant au dernier moment de la finale contre les Belges en novembre.

L'Angevin, qui s'était alors entraîné toute la semaine aux côtés de Julien Benneteau, avait été éjecté tout comme le Bressan. Noah avait opté pour un duo expérimental, composé de Herbert et Gasquet, qui avait apporté le point du double le samedi.

Le coup avait été rude pour Mahut et Benneteau. Lors des hymnes, le second avait fondu en larmes dans les bras du premier.

Alors que "Bennet" n'a pas été retenu par Noah en Savoie, Mahut, sélectionné lui, aurait pu choisir de tout plaquer après cette cruelle désillusion.

- Mahut, le bon soldat -

"Il a fallu que je digère cette non-sélection (pour la finale)", expliquait l'Angevin jeudi.

Pour ce bon soldat, l'attachement au maillot bleu a été plus fort que tout. "A partir du moment où je suis joueur professionnel, je reste à la disposition de l'équipe de France. Mon discours n'a pas changé et ne changera jamais", précisait l'ancien N.1 mondial du double, qui a néanmoins mis "plus de temps pour retrouver la motivation" que d'habitude.

Nicolas Mahut après la victoire du double français contre les Pays-Bas en Coupe Davis, le 3 février 2018 à Albertville
Nicolas Mahut après la victoire du double français contre les Pays-Bas en Coupe Davis, le 3 février 2018 à Albertville ( JEAN-PIERRE CLATOT / AFP )

Arrivé "pas totalement prêt" à l'Open d'Australie, il avait chuté dès le deuxième tour en double le 20 janvier aux côtés de Herbert, son partenaire attitré sur le circuit.

A Albertville, les acolytes ont vite retrouvé leurs automatismes. "Avec Nicolas, on se connaît parfaitement", rappelait Herbert qui avait failli ne pas jouer la finale à Villeneuve-d'Ascq.

Mahut avait dû remotiver son partenaire, gêné par un lumbago, pour qu'il poursuive la préparation. Finalement, c'est lui qui avait été sélectionné!

"Cela a été une semaine forte en émotion. Aujourd'hui, Nicolas n'a rien à me reprocher et je n'ai rien à reprocher à Nicolas", assurait l'Alsacien, qui a tenu le choc au service dans les moments cruciaux de la première manche samedi.

- 3 balles de set écartées -

Il a fallu écarter trois balles de set avant de faire plier le puissant Haase et Rojer, l'un des meilleurs spécialistes du double, qui a pointé au 3e rang mondial en 2015, l'année de son titre à Wimbledon, et s'est offert aussi l'US Open l'an passé.

Pierre-Hugues Herbert retourne lors du double de Coupe Davis contre les Pays-Bas, le 3 février 2018 à Albertville
Pierre-Hugues Herbert retourne lors du double de Coupe Davis contre les Pays-Bas, le 3 février 2018 à Albertville ( JEAN-PIERRE CLATOT / AFP )

En Coupe Davis, le tandem batave n'avait perdu que deux des dix rencontres disputées ensemble depuis 2012. Cette année-là, il avait même obtenu son plus grand succès contre Roger Federer et Stan Wawrinka.

A la Halle olympique, Rojer et Haase, menés 2-0, ont entamé une remontée et ont même servi pour recoller à 2 manches partout.

Mais les Français ont eu la bonne réaction quand il le fallait. Comme un symbole, Mahut a clos les débats d'un service gagnant après 3h22 de combat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…