En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
-
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
-
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.105
-0.03 %

Coupe Davis: ça passe ou ça casse pour les Bleus face à la Serbie et Djokovic

| AFP | 193 | Aucun vote sur cette news
Le Serbe Novak Djokovic face au Japonais Yoshihito Nishioka en Coupe Davis, le 20 novembre 2019 à Madrid
Le Serbe Novak Djokovic face au Japonais Yoshihito Nishioka en Coupe Davis, le 20 novembre 2019 à Madrid ( GABRIEL BOUYS / AFP )

Ce sera un match de groupes... à élimination directe, jeudi, entre la France et la Serbie, emmenée par Novak Djokovic et qui a écrasé mercredi sans quasiment le remarquer le Japon qui avait donné tant de mal aux Bleus la veille en ouverture de la Coupe Davis nouvelle formule.

De son côté, Rafael Nadal a qualifié l'Espagne pour les quarts de finale en remportant le second simple contre la Croatie, après une première victoire de Roberto Bautista. Les Espagnols avaient battu la Russie la veille.

La confrontation entre la France et la Serbie déterminera le premier du groupe A, seul qualifié d'office pour les quarts de finale. Le perdant devra attendre la fin de la phase de groupes pour savoir s'il est l'un des deux meilleurs deuxièmes qui accèderont également aux quarts. Et avec le point concédée au Japon, les Français ont peu de chances d'en faire partie.

"La dernière fois que l’on a joué la Serbie, c’était sans Djokovic (victoire des Bleus 3-1 à Lille en 2017 en demi-finales), rappelle Pierre-Hugues Herbert. Là, il va être en face. Il a répondu présent. A nous de créer l'exploit."

L'Espagnol Rafael Nadal contre le Croate Borna Gojo en Coupe Davis, le 20 novembre 2019 à Madrid
L'Espagnol Rafael Nadal contre le Croate Borna Gojo en Coupe Davis, le 20 novembre 2019 à Madrid ( JAVIER SORIANO / AFP )

En effet, sans même briller, le Djoker a battu (6-1, 6-2) Yoshihito Nishioka, celui-là même qui avait instillé le doute au sein des Bleus en battant Gaël Monfils mardi pour permettre au Japon d'égaliser (1-1) après la victoire de Jo-Wilfried Tsonga sur Yasutaka Uchiyama (6-2, 6-1).

Avec les victoires de Filip Krajinovic sur Yuichi Sugita (6-2, 6-4) et du double serbe Janko Tipsarevic-Viktor Troicki sur Ben McLachlan-Yasutaka Uchimuya (7-6, 7-6), la Serbie a donc battu le Japon 3-0 quand la France a arraché une victoire 2-1.

Monfils ou Paire ?

Mais Djokovic ne s'est pas montré particulièrement serein à l'idée d'affronter les hommes de Sébastien Grosjean.

Le Français Gaël Monfils contre le Japonais Yoshihito Nishioka en Coupe Davis, le 19 novembre 2019 à Madrid
Le Français Gaël Monfils contre le Japonais Yoshihito Nishioka en Coupe Davis, le 19 novembre 2019 à Madrid ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )

"C'est probablement l'un des plus gros défis de la compétition: jouer contre la France, l'une des nations les plus victorieuses en Coupe Davis, et à coup sûr l'une des équipes les plus fortes", a-t-il commenté.

La question qui se pose est la titularisation ou non de Monfils après sa débâcle du premier match. Lui-même n'était pas certain de jouer contre la Serbie. Qui plus est, s'il est N.1 de l'équipe comme face au Japon, il devrait se retrouver en face de Djokovic.

"Je n’ai pas fait une très belle performance, à l’image de ma fin de saison, a reconnu le Français. Est-ce que j’ai plus de chances de ramener le point face à Novak  ? On va voir. A ce moment-là, c’est un sport d’équipe. Être sur le banc n’est pas une punition, je n’aurai aucun problème à supporter les copains."

Djokovic ne se pose pas cette question car, souligne-t-il, "la France a tellement de joueurs qu'elle peut aligner deux ou trois équipes différentes, avec des joueurs capables de jouer aussi bien les simples que le double".

"On y croit"

Si le choix du capitaine pour les simples peut s'avérer compliqué, avec la possibilité notamment de lancer Benoît Paire dans la bataille, celui du double ne fait pas débat quand Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut sont là.

"Nous allons tenter de faire de notre mieux lors des simples parce que pour ce qui est du double, nous aurons en face la meilleure paire du moment et ce sera vraiment difficile", a estimé Nole.

Les Bleus, de leur côté, estiment à l'instar de Tsonga qu'il "y a de la place pour aller chercher la gagne".

Le Français Jo-Wilfried Tsonga contre le Japonais Yasutaka Uchiyama en Coupe Davis, le 19 novembre 2019 à Madrid
Le Français Jo-Wilfried Tsonga contre le Japonais Yasutaka Uchiyama en Coupe Davis, le 19 novembre 2019 à Madrid ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )

"Djokovic est un joueur au palmarès exceptionnel et derrière, ils ont des joueurs de simple de qualité. Mais on a des arguments. On y va avec le couteau entre les dents", a-t-il assuré.

D'autant qu'ils ont un exemple à suivre: les Bleues n'ont-elle pas renversé l'Australie emmenée par la N.1 mondiale Ashleigh Barty, chez elle, il y a dix jours en finale de la Fed Cup ?

"Grâce à la Fed Cup et aux filles, tout devient possible. On y croit", a affirmé Herbert.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/11/2019

Atari annonce que les dernières phases de test et de développement sont en cours pour le lancement de l'Atari VCS prévu pour Mars 2020 aux États-Unis...

Publié le 20/11/2019

Les discussions entre PSA et Fiat Chrysler avancent...

Publié le 18/11/2019

( JORGE GUERRERO / AFP )La Suisse, vainqueur facile à Gibraltar (6-1), et le Danemark, en prenant un point en Irlande (1-1), ont validé lundi leur billet pour l'Euro-2020 tandis que l'Italie a…

Publié le 15/11/2019

SIPH publie un chiffre d'affaires caoutchouc de 213,7 ME à neuf mois, en croissance de 10,9%...

Publié le 14/11/2019

Au cours du 3ème trimestre 2019, le Groupe Precia Molen a réalisé un chiffre d'affaires de 31,7 ME...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

La BEI soutient le déploiement du réseau Orange dans les zones AMII avec un prêt de 700 ME...

Publié le 06/12/2019

Ce retrait fait suite à une étude de la faisabilité de l'opération de rapprochement en titres avec cet investisseur tiers...

Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Prodware a acquis le 5 décembre un bloc de 23.000 actions Prodware au cours de 5,50 euros...

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...