En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 442.32 PTS
+0.90 %
5 435.5
+0.78 %
SBF 120 PTS
4 357.19
+0.70 %
DAX PTS
12 282.72
+0.52 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.177
+0.83 %

Coupe Davis: Benoît Paire, le coup de poker de Noah

| AFP | 179 | Aucun vote sur cette news
Benoît Paire lors du 2e tour de l'US Open le 30 août 2018
Benoît Paire lors du 2e tour de l'US Open le 30 août 2018 ( ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

On s'attendait à du classique. Perdu. Yannick Noah a tenté un coup pour renverser l'Espagne de Rafaël Nadal en demi-finales de la Coupe Davis à Villeneuve D'Ascq dans dix jours en sélectionnant Benoit Paire aux côtés de Lucas Pouille et de Richard Gasquet, un choix osé.

Il en avait envie et n'a pas arrêté ces derniers temps de candidater publiquement. Son appel a visiblement été entendu. Benoît Paire, 56e joueur mondial, qui n'avait jamais été sélectionné en équipe de France, va enfin avoir l'occasion de disputer une rencontre de gala de Coupe Davis, qui se joue pour la dernière fois dans cette formule.

"On s'était parlé. Il a dit qu'il était motivé, qu'il était intéressé. On a déjà eu l'occasion d'échanger depuis quelque temps.", a expliqué le capitaine de l'équipe de France. "Il me tarde de travailler avec lui".

Sauf que ce choix n'est pas anodin. Car si personne ne peut contester le talent du joueur, qui, il y a quelques semaines, a obtenu deux balles de match contre Roger Federer à Halle (Allemagne) sur gazon, a battu Djokovic cette saison, Benoît Paire est quelque peu à part. Fantasque, au mental parfois défaillant, à la conduite parfois limite comme ses débris de raquettes peuvent en témoigner, son histoire avec les instances du tennis n'ont jamais été simples.

- Paire "peut nous être très utile" -

Exclu de l'équipe de France lors des JO de Rio il y a deux ans pour un "manquement aux règlements", il avait sans douté un peu vite été classé dans une caste de joueurs ingérables. Il s'en était à l'époque d'ailleurs pris publiquement à la fédération. Mais le climat s'est depuis apaisé.

Yannick Noah lors de la demi-finale de la Fed Cup France-USA à Aix en Provence le 20 avril 2018
Yannick Noah lors de la demi-finale de la Fed Cup France-USA à Aix en Provence le 20 avril 2018 ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives )

Interrogé sur le risque que pouvait représenter la personnalité de Paire et sa capacité à se fondre dans une équipe, Yannick Noah a balayé net: "Je n'ai aucune inquiétude à ce sujet. Moi ce qui m'inquiète par dessus tout c'est le gaucher espagnol (Nadal, ndlr). C'est lui qui m'inquiète".

Le N.1 mondial, qui a expliqué vouloir jouer à fond la Coupe Davis cette saison, est d'ailleurs toujours en lice à l'US Open où il doit affronter Dominic Thiem en quarts de finale mardi soir. Un joueur qui fait évidemment peur, comme le reste de l'équipe espagnole.

"Benoît a un profil intéressant par rapport aux adversaires. On s'attend à jouer l'équipe-type de l'Espagne à savoir Nadal, Carreno Busta et leur équipe de double. Par rapport à cette configuration, je pense que Benoît en 3e peut nous être très utile. Il y a pas mal d'options.", a-t-il ajouté

- Le rescapé Benneteau -

La sélection de Paire éclipse quelque peu les autres choix du capitaine qui, en plus des absences de Tsonga et Monfils, a dû composer avec la blessure de Pierre-Hugues Herbert, touché aux ischio-jambiers. Un forfait qui permet au néo-retraité Julien Benneteau, qui pensait avoir joué le dernier match de sa carrière la semaine dernière à l'US Open, de retrouver l'équipe avec Lucas Pouille, Richard Gasquet, Nicolas Mahut et Mannarino en remplaçant.

Julien Benneteau lors du 2e tour de Wimbledon le 5 juillet 2018
Julien Benneteau lors du 2e tour de Wimbledon le 5 juillet 2018 ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives )

"Ma retraite aura duré quatre jours. C'est un peu l'ironie du destin. Je suis très heureux de faire partie de cette équipe. Et il va falloir dès jeudi de mettre en configuration Coupe Davis", a réagi l'intéressé.

Pour l'instant, et même si Yannick Noah a prévenu que jusqu'au dernier moment il pouvait ne pas jouer, il a aussi assuré que dans on esprit, Julien Benneteau serait associé avec Mahut en double.

Reste la question des simples, qui semble assez ouverte. En face, comme l'a rappelé Yannick Noah, en plus de l'ogre Nadal, le deuxième joueur espagnol Carreno Busta est mieux classé (12e) que les Français. Sur le papier la mission semble impossible. Les Bleus, Pouille en tête, ont également passé "un été difficile" comme l'a pudiquement résumé Noah. Mais pour le capitaine la montagne espagnole sera une bonne occasion "pour eux de retrouver la confiance". Un minimum pour y croire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/09/2018

Bruno Julliard et Anne Hidalgo en 2014 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )"Approximations", "déficit d'humilité", "opportunisme": Anne Hidalgo a essuyé un désaveu cinglant lundi avec la démission…

Publié le 17/09/2018

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 12 septembre 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )Le ministre de l’Éducation a annoncé…

Publié le 15/09/2018

Emmanuel Macron et Stéphane Bern à la Villa Viardot à Bougival le 15 septembre 2018 pour les Journées européennes du patrimoine ( Christophe Petit Tesson / POOL/AFP )Un an après avoir lui…

Publié le 15/09/2018

La paire Mahut (g) et Benneteau vainqueur de Lopez Granollers se qualifie pour la finale de la Coupe Davis le 15 septembre 2018 ( Denis Charlet / AFP )Un scénario parfait. Les Bleus ont…

Publié le 15/09/2018

La paire Mahut (g) et Benneteau vainqueur de Lopez Granollers se qualifie pour la finale de la Coupe Davis le 15 septembre 2018 ( Denis Charlet / AFP )La France, tenante du titre, s'est qualifiée…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le SmartVision2 Premium de Kapsys

Publié le 20/09/2018

Visiativ reste entouré pour la deuxième séance consécutive, toujours pénalisé par une publication intermédiaire jugée décevante par le marché...

Publié le 20/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/09/2018

Jean-Claude Biver, le président de la division montres de LVMH, a affirmé ce jour à l'agence Reuters qu'il renonçait, pour raisons de santé, à ses...

Publié le 20/09/2018

Avec des semestriels de mauvaise qualité...