5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Coupe Davis: à Tsonga d'envoyer la France en finale

| AFP | 131 | Aucun vote sur cette news
La joie de Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Mahut et leur capitaine Yannick Noah, après la victoire du double face à la Serbie
La joie de Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Mahut et leur capitaine Yannick Noah, après la victoire du double face à la Serbie ( DENIS CHARLET / AFP )

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, vainqueurs du double contre la Serbie, ont rapproché la France de la finale de la Coupe Davis. Jo-Wilfried Tsonga aura l'occasion de clore les débats dès le premier simple dimanche contre Dusan Lajovic.

La journée inaugurale, vendredi, avait eu son lot d'émotions avec la défaite surprise de Lucas Pouille face à Lajovic, 80e mondial, puis l'égalisation de Tsonga contre Laslo Djere (95e).

Celle de samedi s'est révélée bien plus paisible pour le camp français même si Yannick Noah a eu une petite frayeur quand le tandem Mahut-Herbert a eu du mal à clore la partie en trois sets (6-1, 6-2, 7-6 (7/3)).

"Ils ont eu un mini-test à la fin mais ils ont bien réagi", a apprécié le capitaine. "C'est de loin notre meilleur double en Coupe Davis, même si ce n'était pas la meilleure équipe en face. Nous avons tous les deux été bons", s'est félicité Mahut, pas gêné par son mollet gauche douloureux "grâce au staff médical" des Bleus.

"Dans l'ensemble, cela reste un match plein. Il me tardait de faire un match référence en Coupe Davis", a renchéri Herbert qui regrettait "ces 2 min 30" où il est sorti de son match. L'Alsacien a servi pour le match à 5-2, puis son compère à 5-4. Mais la mécanique, irréprochable jusque-là, s'est enrayée et les Serbes ont pris l'avantage 6-5.

Finalement, les Français ont retrouvé leurs esprits et repris l'ascendant dans le tie-break avec un brin de réussite et l'aide du filet pour conclure le match en 1h48. C'est une victoire logique car Zimonjic n'avait joué que deux fois avec Krajinovic, alors que Mahut et Herbert ont bien plus l'habitude de jouer ensemble.

Depuis le début de leur partenariat sur le circuit ATP en 2015, ils ont remporté dix titres dont deux en Grand Chelem (US Open 2015, Wimbledon 2016) et trois Masters 1000 cette saison (Rome, Canada, Cincinnati).

Mais aux portes d'une finale, même contre une équipe serbe bis privée de Novak Djokovic, Viktor Troicki et Janko Tipsarevic, il y a une tension supplémentaire. Pour son premier match à domicile, Herbert était heureux d'avoir su "en faire abstraction".

"Cela fait longtemps que l'on court après le Saladier d'argent qui nous échappe. On est dans le vif du sujet. On est favori mais on ne pavoise pas. Ce n'est qu'une étape et on essaie d'assumer", commente Mahut.

- L'année ou jamais -

"On a tellement envie d'y arriver (gagner la Coupe Davis). Si cela doit se passer, c'est cette année. On a une belle opportunité", souligne Noah, car ni la Belgique ni l'Australie ne seront des adversaires insurmontables en finale.

Jo-Wilfried Tsonga après son simple victorieux face au Serbe Laslo Djere en demi-finales de Coupe Davis, le 15 septembre à Villeneuve-d'Ascq
Jo-Wilfried Tsonga après son simple victorieux face au Serbe Laslo Djere en demi-finales de Coupe Davis, le 15 septembre à Villeneuve-d'Ascq ( PHILIPPE HUGUEN / AFP )

La balle est maintenant dans le camp de Tsonga. Un succès contre Lajovic éviterait un cinquième match décisif sur la terre battue du Stade Pierre-Mauroy pour Pouille, pas en confiance, avec tout le stress que cela peut engendrer.

"Jo aura une meilleure opposition dimanche", mais "le match de vendredi le renforce et lui donne un peu de confiance", estime Noah.

Pas content de sa prestation de capitaine vendredi, surtout avec Pouille, Noah s'était mis plus en retrait sur le chaise de capitaine pour le deuxième simple à la demande deTsonga. "Si Jo se sent bien dimanche, il n'y pas de raison que j'intervienne. Je ne suis pas là pour faire un show", a-t-il dit.

Tsonga avait déjà envoyé la France en finale. C'était avec Richard Gasquet en double face à la paire tchèque Berdych-Stepanek en 2014. Cette fois, ce serait seul.

Une belle manière d'effacer le souvenir de la finale perdue la même année au stade Pierre-Mauroy face à la Suisse de Roger Federer et Stan Wawrinka.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS