En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Coronavirus: une trentaine de rapatriés arriveront vendredi en Normandie

| AFP | 567 | Aucun vote sur cette news
Le centre de vacances
Le centre de vacances "Normandy Garden" à Branville, le 20 février 2020 ( LOU BENOIST / AFP )

Une trentaine de Français, venus de la zone de Chine la plus touchée par l'épidémie du nouveau coronavirus, vont rejoindre vendredi un centre de vacances du Calvados pour être mis en quarantaine, après plusieurs vagues de rapatriement dans le sud de la France.

Les rapatriés, "probablement 34", seront accueillis dans ce village Pierre & Vacances baptisé "Normandy Garden", a précisé le préfet du Calvados Philippe Court.

Soixante-dix-sept cottages sur 330 ont été privatisés pour l'occasion. Une barrière a été installée entre la zone privatisée et la partie ouverte au public de ce village vacances de 12 hectares, au cœur du pays d'Auge à environ 15 km de Deauville et de Cabourg.

"Ici sur place, pendant 14 jours il n'y aura que des ressortissants français qui sont asymptomatiques, qu'on va surveiller pour voir s'ils déclarent le moindre symptôme, de façon à pouvoir les prendre en charge et les hospitaliser", a souligné Christine Gardel, directrice de l'Agence régionale de Santé (ARS) de Normandie.

L'intérieur d'un cottage du centre de vacances
L'intérieur d'un cottage du centre de vacances "Normandy Garden" de Branville, le 20 février 2020 ( LOU BENOIST / AFP )

Les rapatriés doivent faire l'objet d'un bilan médical avant de monter dans l'avion puis voyager avec une équipe médicale chargée de détecter d'éventuels symptômes pendant le vol. Les voyageurs qui déclarent des symptômes seront pris en charge par le Samu 75 à leur descente d'avion, selon Mme Gardel.

Durant leur séjour, les rapatriés seront suivis par une équipe médicale de treize personnes (médecins, infirmiers, pharmaciens et psychologues). Vingt-cinq militaires de la Sécurité civile assureront les entrées et les sorties et la sécurité du site.

La température de ces personnes sera surveillée deux fois par jour, afin de repérer l'apparition éventuelle de la maladie. "Ce sont des personnes qui ne sont pas malades", a insisté le professeur Renaud Verdon, chef de l'unité maladies infectieuses et tropicales au CHU de Caen.

En cas de symptômes, le rapatrié sera transféré au CHU de Caen et "mis à l'isolement. Le patient restera pour un minimum de 14 jours en secteur hospitalier", a-t-il indiqué. "Le CHU s'est déjà organisé depuis plusieurs semaines pour pouvoir accueillir des personnes qui seraient suspectes d'être infectées par le Covid 19", a ajouté le médecin.

- "Pas d'accès à la piscine"-

Des vacanciers étaient présents jeudi dans ce centre de vacances d'une capacité d'accueil de 1.500 personnes, comme Joanne et Julie, 33 et 34 ans, originaires du Val d'Oise, qui ne se disaient "pas inquiètes".

"Du moment que les rapatriés sont confinés et n'ont pas accès à la piscine", a déclaré Julie à l'AFP.

Au contraire, Audrey Guillain, 36 ans, mère de deux enfants de six ans, venue de l'Essonne, devait rester jusqu'à samedi mais "va éventuellement partir plus tôt", a-t-elle indiqué.

Le village de vacances
Le village de vacances "Normandy Garden" à Branville, le 20 février 2020 ( LOU BENOIST / AFP )

Le directeur du centre Florian Bellanger s'est lui dit "serein". "On a du monde, beaucoup de nos clients sont des Parisiens et vont partir puisque c'est la fin des vacances", a-t-il estimé, disant avoir été contacté mercredi soir par l'ARS.

"Sur les 77 logements retenus pour les rapatriés, 50 étaient occupés et ont été redirigés vers d'autres sites Pierre & Vacances", a-t-il précisé.

Le centre a notamment été choisi pour son confort, sa proximité avec les aéroports et un CHU doté d'un service de maladies infectieuses et tropicales, selon le préfet.

Une réunion à l'attention des habitants de Branville doit se tenir samedi à 10H00. "C'est aberrant", s'énervait l'un d'eux, âgé d'une soixantaine d'années. "Ils les mettent dans un village vacances en même temps que des gens en vacances. Séparés par quoi ? Une barrière.. C'est ridicule"

"Il faut bien qu'ils soient rapatriés quelque part. On ne va pas les mettre sur l'île d'Elbe", rétorquait Marcel Cabesse, retraité. "Je suis inquiet sans être inquiet. De toute façon, on ne nous demande pas notre avis."

Depuis le début de l'épidémie, plus de 300 personnes ont été rapatriées de Chine et placées en quarantaine dans deux lieux d'hébergement dans les Bouches-du-Rhône. La plupart d'entre elles sont ressorties et les 35 derniers rapatriés, arrivés le 9 février, via Londres, doivent sortir le 23 février.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…