En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 539.91 PTS
+2.15 %
4 525.5
+2.03 %
SBF 120 PTS
3 599.01
+2.31 %
DAX PTS
11 391.28
+2.87 %
Dow Jones PTS
24 465.16
-0.04 %
9 413.99
+0. %
1.089
-0.04 %

Coronavirus: le foot belge jette l'éponge... et montre la voie ?

| AFP | 255 | Aucun vote sur cette news
Killian Sardella et les Mauves d'Anderlecht opposés au FC Bruges lors du classique de la Pro League belge, le 3 novembre 2019 à Bruxelles
Killian Sardella et les Mauves d'Anderlecht opposés au FC Bruges lors du classique de la Pro League belge, le 3 novembre 2019 à Bruxelles ( VIRGINIE LEFOUR / BELGA/AFP/Archives )

La Belgique siffle la fin de partie: la Ligue belge de football a recommandé jeudi de mettre définitivement fin au championnat interrompu par la pandémie de coronavirus, une première mesure drastique en Europe qui pourrait faire boule de neige sur le Vieux continent.

Réuni en audioconférence, le conseil d'administration de la Pro League "a décidé à l'unanimité qu'il n'était pas souhaitable, quel que soit le scénario envisagé, de poursuivre la compétition après le 30 juin". Et émis le souhait, surtout, "de ne pas reprendre les compétitions de la saison 2019-2020".

Cet avis doit être désormais ratifié par l'Assemblée générale de l'instance le 15 avril, mais il ne devrait s'agir que d'une formalité. La Belgique, première nation au classement Fifa, deviendrait alors le premier championnat européen d'élite en football à prendre cette mesure drastique.

Concrètement c'est la phase des play-offs, disputée sous forme de mini-championnat de clôture, qui n'aura pas lieu.

La Ligue affirme avoir pris sa décision après avoir "pris connaissance" des recommandations formulées par les autorités, "selon lesquelles il est très peu probable que des matches avec public puissent avoir lieu avant le 30 juin", un argument qui fera frémir les supporteurs des autres championnats.

Le FC Bruges champion?

"Même si les matches à huis clos étaient théoriquement possibles, il convient d'éviter la pression supplémentaire que l'organisation de ces matches exercerait sur les services de santé et les forces de l'ordre", explique la Pro League dans un communiqué.

Selon un bilan officiel communiqué jeudi par les autorités sanitaires, la pandémie du nouveau coronavirus a causé la mort de plus de 1.000 personnes en Belgique.

Le FC Bruges contre le PSG en Ligue des champions, le 6 novembre 2019 au Parc des Princes, devrait de nouveau représenter la Belgique en C1
Le FC Bruges contre le PSG en Ligue des champions, le 6 novembre 2019 au Parc des Princes, devrait de nouveau représenter la Belgique en C1 ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )

Décréter une saison blanche, sans champion ni relégué? Figer le classement à l'issue de la phase aller? Ou après la dernière journée complète disputée? Dans ce débat qui a agité tous les grands championnats ces dernières semaines, parfois de manière virulente, les Belges ont opté pour la dernière option.

A l'unanimité, les administrateurs de la Ligue ont convenu "d'accepter le classement actuel de la Jupiler Pro League comme classement final", précisent-ils.

Au moment de la suspension du championnat, soit après 29 journées disputées, le FC Bruges occupait le fauteuil de leader avec une large avance (15 points) sur La Gantoise, deuxième avec un seul point d'avance sur Charleroi.

Implications financières

Dans cette configuration, le FC Bruges serait qualifié directement pour la phase de groupe de la lucrative Ligue des champions. La Gantoise se contenterait du troisième tour préliminaire de la C1.

Les Bleus de La Gantoise (Roman Bezus) contre le Standard de Paul-José Mpoku Ebunge lors d'un match de la Pro League belge disputé à Gand, le 3 novembre 2019
Les Bleus de La Gantoise (Roman Bezus) contre le Standard de Paul-José Mpoku Ebunge lors d'un match de la Pro League belge disputé à Gand, le 3 novembre 2019 ( KURT DESPLENTER / BELGA/AFP/Archives )

En revanche, le sort réservé à Waasland-Beveren, lanterne rouge et donc potentiel relégué, n'est pas encore connu. "La question des relégations n'est pas encore tranchée et devra être étudiée par le groupe de travail" mis en place jeudi, selon un porte-parole de la Pro League contacté par l'AFP.

Ce groupe de travail établi par la Ligue est chargé d'examiner "les problèmes sur le plan sportif et les implications financières de cette décision".

Les négociations s'annoncent serrées en particulier avec les diffuseurs télévisuels qui, comme ailleurs en Europe, fournissent une très large partie des recettes aux clubs belges.

Le contrat, scellé avec le trio Proximus-Voo-Telenet et arrivant à échéance à la fin de cette saison, tourne selon les médias belges autour de 82,5 millions d'euros par saison.

Le groupe de travail devra également se pencher sur "la possibilité de disputer la finale" de la Coupe de Belgique, qui devait opposer le Club Bruges à Anvers, et sur l'épilogue du Championnat de deuxième division.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/05/2020

Rentabilité supérieure aux prévisionsNacon a réalisé pour son exercice 2019/20 (clôturé au 31 mars 2020), un chiffre d'affaires de 129,4 MEUR, en...

Publié le 25/05/2020

Sanofi annonce aujourd'hui son intention de céder sa participation au capital de Regeneron (NASDAQ: REGN) par voie d'offre publique et de rachat...

Publié le 25/05/2020

Pharmasimple SA poursuit son développement dans la vente de produits de protection contre le Covid-19 avec la signature d'une commande très importante...

Publié le 25/05/2020

Le Groupe Capelli, promoteur immobilier européen, a finalisé un accord majeur avec CDC Habitat, filiale immobilière à vocation d'intérêt général de la...

Publié le 25/05/2020

Après l'annonce de plusieurs contrats remportés au Kazakhstan en début de mois, le Groupe CIS confirme sa dynamique commerciale avec la signature...