En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 396.12 PTS
-
4 347.50
-
SBF 120 PTS
3 444.49
-
DAX PTS
9 935.84
+1.22 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
-0.96 %

Coronavirus: bond des décès, les Français rappelés à l'ordre sur les consignes

| AFP | 768 | Aucun vote sur cette news
Des commerces fermés à Paris, le 15 mars 2020
Des commerces fermés à Paris, le 15 mars 2020 ( JOEL SAGET / AFP )

Le gouvernement a enjoint dimanche les Français à respecter les consignes pour freiner la propagation du coronavirus après une hausse sans précédent des décès et contaminations dans le pays, où la plupart des lieux publics ont été fermés et les urnes boudées au premier tour des municipales.

Selon un décompte publié dimanche soir par l'agence nationale de santé publique, Santé Publique France, le bilan de l'épidémie a grimpé dimanche à 127 morts et 5.423 cas confirmés, soit 36 morts et plus de 900 cas supplémentaires en 24 heures. Plus de 400 personnes sont hospitalisées dans un état grave.

"Les formes graves sont signalées chez des personnes âgées ou fragiles mais également chez des adultes sans pathologies antérieures", avertit la Direction générale de la Santé.

C'est la plus forte augmentation quotidienne des cas et décès depuis l'apparition du virus en France, qui est officiellement entrée samedi dans le stade 3 de l'épidémie.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a appelé l'ensemble de la population à prendre conscience de la gravité de la situation et à limiter les interactions sociales, alors que de nombreux Français, notamment à Paris, ont profité dimanche du soleil printanier pour se presser dans les parcs et jardins publics.

"Nous sommes tous acteurs de la santé, les décisions que nous prenons au quotidien, la sortie que nous allons annuler, la soirée en famille ou le repas en famille que nous n'allons pas faire : tout cela est déterminant pour protéger la santé des Français. Le virus est invisible, il circule vite et il menace la vie des gens. Je conjure les Français de respecter les mesures de restriction sociale", a-t-il lancé sur France 2.

trafic ferroviaire au ralenti

Pour répondre à l'urgence, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce week-end la fermeture de tous "les lieux accueillant du public non indispensables à la vie de la Nation", des fermetures entrées en vigueur dimanche qui s'ajoutent à l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes.

Les cinémas, bars, discothèques, restaurants, centres commerciaux, bibliothèques, salles de spectacles, musées et établissements sportifs sont fermés jusqu'au 15 avril. Bars et restaurants peuvent toutefois "maintenir leurs activités de vente à emporter et de livraison".

Coronavirus : les mesures de protection en France
Coronavirus : les mesures de protection en France ( / AFP )

Le gouvernement a également décidé de réduire drastiquement les transports longue distance, avec un trafic ferroviaire bientôt divisé par deux et seulement "quelques vols" internationaux. Les transports locaux seront toutefois épargnés.

La France va aussi renforcer à partir de lundi matin les contrôles à sa frontière avec l'Allemagne, a annoncé le ministère de l'Intérieur, sans toutefois la fermer partiellement comme l'a décidé l'Allemagne.

"Pas de pénurie"

Les commerces "présentant un caractère indispensable" comme les commerces alimentaires, pharmacies, banques, stations-services ou de distribution de la presse et de tabac sont épargnés, tout comme les services publics.

Dans un bureau de vote à Lyon, le 15 mars 2020
Dans un bureau de vote à Lyon, le 15 mars 2020 ( JEFF PACHOUD / AFP )

A Saint-Etienne, des bars-tabacs-marchands de presse ont profité de cette exception pour servir des boissons à des clients: "On ne sait pas exactement ce qu'on a le droit de faire (…) c'est tout bizarre", confiait avec un peu de gêne le patron du Lutecia, dont la salle était remplie comme chaque dimanche.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a de son côté assuré qu'il n'y aurait "pas de pénurie" tout en demandant aux Français de ne pas multiplier les achats de précaution.

Le 2d tour aura-t-il lieu ?

"Nous devons tous ensemble montrer plus de discipline dans l'application de ces mesures, ce que nous allons faire, c'est tout simplement éviter au maximum de se rassembler, limiter les réunions amicales et familiales, n'utiliser les transports en commun que pour aller au travail, et seulement si la présence physique au travail est indispensable", a exhorté le Premier ministre.

Dans la cathédrale de Quimper, le 15 mars 2020
Dans la cathédrale de Quimper, le 15 mars 2020 ( Fred TANNEAU / AFP )

Les crèches, établissements scolaires et universitaires ferment lundi. Seuls "les enfants de moins de seize ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire" seront admis dans les établissements scolaires, les autres bénéficieront d'enseignement à distance, au moins jusqu'aux vacances de printemps.

Pour les entreprises, le ministre a également annoncé un assouplissement des "règles de recrutement, de travail de nuit, sur les heures supplémentaires".

Les parents d'enfants de moins de 16 ans qui ne peuvent pas télétravailler "ont droit automatiquement" à un arrêt maladie et l'Etat prendra en charge "intégralement" le chômage partiel demandé par les entreprises pénalisées.

Malgré les mesures sanitaires dans les bureaux de vote, la participation au premier tour des élections municipales a fondu à un niveau inédit, autour de 45% selon les estimations de plusieurs instituts de sondage. Un effondrement historique qui nourrit des interrogations grandissantes sur le maintien du second avec de nombreux élus qui demandent son report.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 31/03/2020

Orange va pouvoir poursuivre la politique de "gestion prudente et active de son bilan"...

Publié le 31/03/2020

Les actions nouvelles Drone Volt seront admises sur la même ligne de cotation que les actions anciennes...

Publié le 31/03/2020

Cette décision s'inscrit dans le contexte actuel lié à la crise sanitaire du Covid 19...

Publié le 31/03/2020

Le Groupe AgroGeneration a mis en place toutes les mesures de distanciation nécessaires...

Publié le 31/03/2020

La société détient à ce jour un portefeuille de près de 100 brevets délivrés