En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 796.40 PTS
-0.30 %
4 793.50
-0.35 %
SBF 120 PTS
3 820.26
-0.33 %
DAX PTS
10 861.65
-0.64 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.140
+0.02 %

Conflit à l'hôpital psy de Rouen: accord entre syndicats et direction

| AFP | 319 | 5 par 1 internautes
Le centre hospitalier du Rouvray à Sotteville-les-Rouen, le 29 mai 2018
Le centre hospitalier du Rouvray à Sotteville-les-Rouen, le 29 mai 2018 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

Un compromis a été trouvé entre l'intersyndicale de l'hôpital psychiatrique de Rouen, où des salariés étaient en grève de la faim pour demander des créations de postes, et l'Agence régionale de santé (ARS), a indiqué vendredi l'ARS à l'AFP.

La CFDT a confirmé qu'un accord avait été trouvé. Interrogé par un correspondant de l'AFP, Sébastien Ascoet, délégué syndical CGT, qui participait aux négociations, a précisé que l'accord portait notamment sur la création de 30 postes et d'une unité pour adolescents. L'intersyndicale mobilisée depuis le 22 mars à travers de multiples actions réclamait jeudi encore 52 postes. Le mouvement s'était durci le 21 mai quand des soignants et un ambulancier s'étaient mis en grève de la faim. Trois d'entre eux ont été hospitalisés en début de semaine.

Interrogé par l'AFP, l'ARS n'a pas confirmé dans l'immédiat le contenu de l'accord mais a promis de le révéler par le biais d'un communiqué.

Selon la CGT, l'accord comprend aussi la création d'une unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA), c'est-à-dire une unité qui prend en charge des personnes incarcérées nécessitant des soins psychiatriques en hospitalisation complète.

Cet accord est l'aboutissement d’une session de négociations menée de jeudi à 14h30 à 21h00 puis de vendredi 10h00 jusqu'au début d'après-midi.

Six employés en grève de la faim devant l'hôpital psychiatrique du Rouvray, à Sotteville-les-Rouen, le 29 mai 2018
Six employés en grève de la faim devant l'hôpital psychiatrique du Rouvray, à Sotteville-les-Rouen, le 29 mai 2018 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

Une toute première rencontre avait eu lieu mercredi mais elle s'était "très mal déroulée", selon l'intersyndicale.

Selon la CGT plus de 120 personnes ont manifesté vendredi matin encore leur soutien à l'intersyndicale devant l'hôpital où se tenaient les discussions. Les grévistes dénonçaient une "surpopulation chronique" et une "dégradation des conditions de travail et d'accueil" dans cet établissement. L'hôpital dit du Rouvray, situé à Sotteville-lès-Rouen, dans la banlieue de Rouen, est le troisième hôpital psychiatrique de France en nombre de patients, selon l'ARS.

Le 24 mai, la direction avait estimé qu'il n'y avait "plus de suroccupation dans l'établissement à la suite d'un ensemble d'actions mises en place le 15 avril". La direction avait notamment annoncé l'embauche de cinq contractuels, un chiffre jugé "ridicule" par les syndicats.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Argan vient de publier des résultats en nette hausse pour son exercice 2018. Ainsi, la foncière spécialisée en développement et location d’entrepôts premium a dévoilé un résultat net de…

Publié le 17/01/2019

La page Carlos Ghosn devrait bientôt être tournée chez Renault. Bruno Le Maire a annoncé hier soir sur LCI que le gouvernement français avait lancé le processus destiné à remplacer le PDG de…

Publié le 17/01/2019

Hier soir, la biotech française Nanobiotix a révélé son intention de s'introduire à la Bourse de New York. Elle a soumis, confidentiellement un projet de document d'enregistrement (Form F-1)…

Publié le 17/01/2019

Les résultats de la première étude chez l'homme d'une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La…

Publié le 17/01/2019

Société Générale a publié ce matin un communiqué révélant que l'environnement difficile sur les marchés de capitaux mondiaux devrait entraîner une baisse des revenus des Activités de…