En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 304.50
-1.82 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
-1.24 %
1.134
-0.01 %

Elton John accuse la Russie et l'Europe de l'Est de "discrimination envers les gays"

| AFP | 564 | 3 par 1 internautes
Elton John et le prince Harry à la conférence sur le sida à Amsterdam le 24 juillet 2018
Elton John et le prince Harry à la conférence sur le sida à Amsterdam le 24 juillet 2018 ( Robin Utrecht / ANP/AFP )

Le chanteur Elton John s'est livré mardi à une violente tirade contre la Russie et l'Europe de l'Est, les accusant de "discrimination envers les gays", lors du deuxième jour de la conférence internationale sur le sida à Amsterdam.

Elton John et le prince Harry ont annoncé un nouveau financement international de 1,2 milliard de dollars afin de "briser le cycle" de la transmission du VIH, alors que les scientifiques parlent de résultats décevants dans la quête d'un remède.

Durant une conférence de presse suivant cette annonce, le chanteur a pointé du doigt la Russie et les pays d'Europe de l'Est. "Ces pays pratiquent une politique de discriminations importantes contre les membres de la communauté LGBT", a déploré Elton John. "Nous devons combattre cela."

Si la star britannique a indiqué que les discriminations "ne concernent pas seulement l'Europe de l'Est", elles restent toutefois très courantes dans cette région du monde selon lui.

"L'Europe de l'Est est très homophobe, la communauté LGBT a la vie très dure là-bas", a insisté le chanteur lors d'un entretien donné à l'AFP.

Elton John a jugé indispensable de "travailler avec les gouvernements" en question. "Les politiques doivent être à la hauteur de l'enjeu. Ils peuvent mettre fin à cette épidémie rapidement (...) s'il vous plaît, pensez aux humains en tant qu'êtres égaux", a-t-il exhorté.

L'épidémie de VIH dans le monde
L'épidémie de VIH dans le monde ( Cecilia SANCHEZ / AFP )

"Je ne suis pas le président Poutine ou le président Trump. Je ne suis pas à la tête d'un pays. Les hommes politiques ont besoin d'être plus humains", a-t-il lancé dans une tirade virulente. "S'il n'y avait pas ce sectarisme et cette haine, alors cette maladie pourrait être éradiquée bien plus rapidement qu'on puisse l'imaginer".

- Complaisance dangereuse -

Lors de la deuxième journée de la conférence internationale sur le sida dans la capitale néerlandaise, Elton John et le prince Harry ont profité de leur célébrité pour tenter de mettre fin à la stigmatisation qui entoure le VIH ainsi qu'à protéger les générations futures.

Intitulée "MenStar Coalition", leur nouvelle initiative se concentrera sur les jeunes hommes, chez qui les infections au virus sont en hausse.

Selon Elton John, les hommes entre 24 et 35 ans ont un accès aux dépistages et aux traitements qui se trouve "à un taux inacceptable".

"Si nous voulons gagner ce combat, nous devons faire en sorte que les hommes fassent partie de la solution", a martelé le chanteur, qui milite depuis longtemps après avoir vu mourir du sida plusieurs de ses proches.

Les chercheurs ont annoncé lundi un certain recul dans la recherche d'un vaccin contre le virus, alors que les nouvelles infections sont de plus en plus nombreuses dans certaines parties du monde -- particulièrement en Europe de l'Est et en Asie centrale.

"Les progrès pour lesquels nous nous sommes tant battus sont mis à mal par une dangereuse complaisance", a indiqué mardi matin le prince Harry dans une salle remplie d'auditeurs.

"Inspirée par le taux alarmant des nouvelles infections VIH parmi les jeunes femmes", ce partenariat s'attaque "courageusement à la racine du problème -- le manque de sensibilisation sur la prévention du virus parmi les jeunes hommes", a-t-il ajouté.

Le duc de Sussex a exhorté la population mondiale à s'unir pour contrer "la stigmatisation mortelle" qui entoure le VIH, parlant d'un "préjugé toujours présent".

L'actrice sud-africaine Charlize Theron, qui a également fait le déplacement à Amsterdam mardi, a appuyé les propos du prince Harry, mais a choisi de mettre l'accent sur les femmes.

L'épidémie "n'est pas juste à propos du sexe ou de la sexualité", a-t-elle déclaré. "Nous savons que c'est lié au statut de deuxième classe donné aux femmes et aux jeunes filles dans le monde".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom