5 340.45 PTS
+0.00 %
5 335.00
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.00 %
DAX PTS
13 058.66
-
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
+0.00 %
Nikkei PTS
22 438.97
+0.80 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Collision au large de Singapour: 10 marins américains portés disparus

| AFP | 341 | 3 par 1 internautes
Une photo de la marine américaine montrant le destroyer USS John S. McCain, le 14 juin 2017
Une photo de la marine américaine montrant le destroyer USS John S. McCain, le 14 juin 2017 ( Gavin Shields / US NAVY/AFP/Archives )

Dix marins américains sont portés disparus et cinq ont été blessés dans une collision lundi entre leur destroyer et un pétrolier au large de Singapour, le deuxième accident impliquant un navire de guerre américain en deux mois.

Le destroyer lance-missiles USS John S. McCain est entré en collision avec le navire marchand Alnic MC près du détroit de Malacca aux premières heures de la matinée, a précisé l'US Navy dans un communiqué.

"Les premiers rapports indiquent que l'USS John S. McCain a subi des dommages à bâbord arrière. Il y a actuellement 10 marins portés disparus et cinq ont été blessés", selon le communiqué.

Quatre des blessés ont été évacués en hélicoptère vers un hôpital de Singapour avec des blessures légères, tandis que le cinquième n'a pas eu besoin d'examens médicaux supplémentaires, a ajouté l'US Navy.

Des opérations de recherches sont en cours en coordination avec les autorités locales, tandis que le navire de guerre se dirigeait vers le port de Singapour, selon le communiqué, soulignant que l'incident ferait l'objet d'investigations.

Les opérations de secours ont été lancées dans cette région d'Asie du Sud-Est après la collision qui s'est produite lundi à 05H24 (21H24 GMT dimanche) alors que le destroyer faisait route vers le port de Singapour, selon l'US Navy.

Singapour a dépêché trois remorqueurs et quatre bateaux de garde-côtes, tandis que la Malaisie -- dont l'Etat de Johor (sud) est proche du lieu de la collision -- a dépêché huit bateaux et devait également envoyer un avion.

Un hélicoptère américain participait également aux recherches, tandis que deux autres avions américains étaient attendus sous peu dans la zone, selon l'US Navy.

- Seconde collision en deux mois -

"C'est regrettable", a déclaré le président américain, Donald Trump, dans une première réaction à des journalistes qui l'interrogeaient sur cette collision, à son retour de vacances à la Maison Blanche à Washington.

"Pensées et prières pour nos marins de l'US Navy à bord du John S. McCain où des efforts de sauvetage sont en cours", a ensuite ajouté M. Trump dans un tweet.

L'autre bateau impliqué dans la collision est un pétrolier battant pavillon du Liberia utilisé pour le transport de pétrole et produits chimiques et pesant plus de 30.000 tonnes, selon le site internet spécialisé dans l'industrie Marine Traffic.

C'est la seconde collision récente impliquant un navire de guerre américain.

Le 17 juin, sept marins avaient péri dans une collision entre le destroyer USS Fitzgerald et un porte-conteneurs battant pavillon philippin, au large de la ville japonaise de Yokosuka, où transitent de nombreux porte-conteneurs qui se rendent dans les ports de Tokyo et Yokohama.

Le bâtiment militaire avait été fortement endommagé côté tribord par un violent choc avec l'ACX Crystal, beaucoup plus massif. La collision avait provoqué une entrée d'eau dans une salle des machines, la salle de radio et des espaces de couchage, dans lesquels des plongeurs avaient retrouvé les corps des marins, âgés de 19 à 37 ans.

L'équipage du destroyer sera "certainement" tenu responsable de l'accident, avait déclaré il y a un mois un responsable du Pentagone.

Le destroyer USS John S. McCain impliqué dans la collision lundi s'était approché le 10 août à six milles marins du récif Mischief - récif Meiji en chinois -, qui fait partie de l'archipel disputé des Spratleys, avait alors indiqué sous couvert d'anonymat un responsable américain.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Le contrat pourrait totaliser 600 M$...

Publié le 21/11/2017

L'analyste réduit son objectif de cours...

Publié le 21/11/2017

S&P pense que l'aciériste a le potentiel pour revenir en catégorie d'investissement...

Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

CONTENUS SPONSORISÉS