En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Cinq morts dans un appartement à Pau: un différend familial tourne au massacre

| AFP | 387 | Aucun vote sur cette news
Un policier se tient devant un immeuble où cinq personnes dont un enfant sont morts dans un incendie à Pau le 10 juillet 2018
Un policier se tient devant un immeuble où cinq personnes dont un enfant sont morts dans un incendie à Pau le 10 juillet 2018 ( IROZ GAIZKA / AFP )

Un différend familial qui tourne au massacre: les corps de quatre adultes et un enfant, membres de la même famille, ont été trouvés mardi matin par les pompiers dans un appartement à Pau, la mère de l'enfant ligotée et baillonnée, et le père les veines tailladées.

"Les premiers éléments permettent d'envisager la piste du drame familial, une dispute semblant être survenue un peu plus tôt, en fin de nuit", déclare dans un communiqué Cécile Gensac, procureur de la République de Pau.

Ce sont les pompiers, appelés vers 06H40 pour des fumées qui se dégageaient d'un appartement situé au premier étage d'une résidence de quatre étages dans le centre-ville de Pau, qui ont fait la macabre découverte.

Lorsqu'ils ont pénétré dans l'appartement, "un canapé se consumait". Ils y ont découvert les corps sans vie de la famille: une mère de 36 ans et ses parents qui allaient fêter leur 66ème anniversaire, tous trois de nationalité espagnole, le compagnon, un Marocain âgé de 32 ans, et le fils du jeune couple, né à Pau voici environ deux ans.

"Le drame s'est déroulé à l'intérieur (de l'appartement). Il y a des traces de violences sur un couple et l'épouse de l'autre. Tout laisse penser qu'on est sur la piste d'un drame familial", a résumé pour l'AFP une source proche de l'enquête.

"La jeune femme a été trouvée ligotée et bâillonnée avec de l'adhésif autour du cou" dans la baignoire, où il y avait de l'eau mais il est encore trop tôt pour dire si elle est morte par noyade, a précisé cette source.

Ses parents, venus de Saragosse (nord-est de l'Espagne) pour rendre visite à leur fille, ont été découverts "dans une chambre avec des traces de violences", a-t-elle ajouté. Selon Mme Gensac, il s'agit de "blessures au crâne pouvant avoir été réalisées avec un objet contondant".

Quant à l'homme le plus jeune, "il présentait des traces d'entailles sur les deux poignets", a ajouté le procureur de Pau. Selon les premières hypothèses des enquêteurs, l'homme se serait suicidé après avoir commis ces meurtres.

D'après la source proche de l'enquête, il n'y a "pas de trace de violences apparentes sur l'enfant, qui serait mort des suites de l'incendie", probablement intoxiqué par les fumées.

- "Une séparation qui se passait mal" -

"Les autopsies permettront de déterminer si les décès sont consécutifs à des coups, à l'intoxication liée à l'incendie ou à toute autre cause", a souligné Mme Gensac.

Les cinq corps ont été transportés à l'Institut médico légal de Toulouse où ils devraient être autopsiés dans les prochains jours.

Des voisins interrogés par le quotidien Sud Ouest ont affirmé que "les disputes étaient fréquentes au sein du couple". Selon un collègue de l'épouse, qui était professeur d'espagnol et allait être mutée à la rentrée, elle aurait récemment porté plainte pour violences contre son mari, ce qui n'a pas été confirmé.

"Il y avait eu des interventions policières dans cette famille en lien avec une séparation qui se passait mal", a indiqué à l'AFP la source proche de l'enquête, sans plus de précision.

Le mari, dont on ignorait mardi la profession, n'avait pas de casier judiciaire.

Les pompiers avaient été alertés à l'aube par une personne "qui ne pouvait pas ouvrir la porte de l'appartement" et "s'inquiétait car elle voyait du sang couler sur le rebord d'une des fenêtres de l'appartement", ont-ils précisé.

"J'ai vu des filaments de sang qui coulaient côté rue", a raconté à l'AFP une voisine évacuée à l'aube avec une vingtaine d'autres résidents de immeuble.

Selon cette femme, "une grosse dispute a éclaté à 05H00 du matin, j'ai entendu des cris d'enfant".

Une fois sur place, la vingtaine de pompiers dépêchés ont "rapidement maîtrisé" l'incendie.

"En fait d'incendie, quelqu'un aurait mis le feu à un canapé, les voisins voyant de la fumée ce matin ont alerté les pompiers. Il semblerait qu'il y avait un différend familial qui a tourné au massacre", a résumé Jean-Paul Brin, premier adjoint à la mairie de Pau.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…