En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 426.48 PTS
-0.05 %
5 432.00
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Mali: deux Casques bleus allemands meurent dans un crash d'hélicoptère

| AFP | 657 | 4 par 1 internautes
Un équipage allemand près de son hélicoptère, à l'aéroport de Gao au Mali, le 25 juillet 2017
Un équipage allemand près de son hélicoptère, à l'aéroport de Gao au Mali, le 25 juillet 2017 ( SOULEMAIN AG ANARA / AFP/Archives )

Deux Casques bleus allemands sont morts mercredi dans le crash vraisemblablement accidentel de leur hélicoptère dans le nord du Mali, ont annoncé les Nations unies et Berlin, alors que de nouveaux affrontements étaient signalés dans ce pays particulièrement instable du Sahel.

L'hélicoptère faisait partie du contingent allemand de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

"Nous avons la triste certitude que deux soldats de la Bundeswehr (armée allemande, ndlr) ont donné leur vie pour notre pays", a indiqué la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, lors d'une courte déclaration prononcée dans la soirée à Berlin.

Dans un communiqué, la Minusma avait auparavant annoncé "avec consternation la survenue d'un crash d'hélicoptère de la mission onusienne (...) au sud de Tabankort dans la région de Gao".

"L'hélicoptère avait à son bord deux Casques bleus constituant l'équipage et qui, malheureusement sont tous décédés", selon ce texte.

"Les indications préliminaires font état d'une défaillance technique. Les enquêtes détermineront les circonstances exactes du crash", ajoute la Minusma.

Selon le vice-amiral Joachim Georg Rühle, adjoint du chef d'état-major de la Bundeswehr, l'accident s'est produit vers 12H20 GMT, "à environ 70 km au nord de Gao".

L'équipage n'a lancé "aucun appel de détresse", selon M. Rühle, qui s'exprimait aux côtés de Mme von der Leyen.

"On ignore totalement" la cause de l'accident mais "aucun indice" n'indique pour l'instant une "intervention extérieure", selon lui.

Selon la Bundeswehr, l'hélicoptère a été victime "d'une défaillance technique massive", affirmait mercredi soir le magazine allemand Der Spiegel.

A New York, au siège de l'ONU, un porte-parole a expliqué que l'hélicoptère "surveillait des affrontements au sol".

En mars 2015, deux militaires néerlandais de la Minusma avaient péri dans un accident d'hélicoptère, près de Gao.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, en grande partie chassés par une opération militaire internationale lancée en janvier 2013, à l'initiative de la France, toujours en cours.

Mais des zones entières du pays échappent au contrôle des forces maliennes, françaises et de la Minusma (12.000 hommes), régulièrement visées par des attaques, malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix, censé isoler les jihadistes.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali. Le phénomène gagne les pays voisins, comme le Burkina Faso et le Niger.

De violents affrontements entre groupes armés ont été signalés mercredi dans la région de Kidal (nord), à plusieurs centaines de kilomètres du crash.

Ces combats ont opposé le Groupe d'autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia, progouvernemental) et la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg), signataires de l'accord de paix, selon une source militaire au sein de la mission de l'ONU.

Les belligérants, interrogés séparément par l'AFP, se sont rejeté la responsabilité de la reprise des hostilités.

L'armée allemande a renforcé depuis début 2017 sa présence au Mali, avec l'arrivée de huit hélicoptères et de plusieurs centaines d'hommes, décision emblématique de la montée en puissance européenne que la France souhaite en Afrique.

Le contingent allemand de la Minusma compte actuellement 639 membres, le plus gros déploiement de la Bundeswehr à l'étranger.

Les quatre hélicoptères de combat Tigre ont pour fonction d'assurer la sécurité rapprochée des troupes et de participer à des missions de reconnaissance, au côté de blindés légers et de drones allemands.

Suite au crash, leurs vols de routines sont "pour le moment suspendus", selon Mme von der Leyen.

Début juillet, les dirigeants des pays du G5 Sahel (Mali, Tchad, Mauritanie, Burkina Faso et Niger), aiguillonnés par la France, ont acté la constitution d'une force antijihadiste conjointe et débloqué des fonds pour commencer son déploiement en septembre-octobre, dans un premier temps aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger.

Avec un effectif initial de 5.000 hommes, elle s'ajoutera aux troupes de l'opération Barkhane et de la Minusma.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Avec maintien du droit préférentiel de souscription

Publié le 16/07/2018

Lundi 16 juillet 2018A 11h00 en zone euroBalance commerciale de mai.A 14h30 aux Etats-UnisVentes au détail de juin.Indice manufacturier "Empire State" de la Fed de New York pour juillet.A 16h00 aux…

Publié le 16/07/2018

Orchestra-Prémaman dévoile un chiffre d'affaires du premier trimestre (1er mars au 31 mai 2018) de 140,4 ME en baisse de -8,9%, "du fait d'un...

Publié le 16/07/2018

Carmina Abad Sanchez prend la tête des opérations dans la région

Publié le 16/07/2018

Antalis a acquis le distributeur roumain de supports de communication visuelle Verla, qui réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 8 millions d'euros. Cette opération est soumise à…