5 523.83 PTS
+0.53 %
5 520.0
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 415.09
+0.46 %
DAX PTS
13 407.35
+0.95 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Chine: l'armée veut limiter la masturbation chez ses recrues

| AFP | 338 | 3 par 1 internautes
Envie de devenir soldat en Chine? Il vous faudra désormais résister à la masturbation et aux jeux vidéo, des pratiques auxquelles l'armée veut mettre un frein pour s'assurer de la santé de ses nouveaux membres.
Envie de devenir soldat en Chine? Il vous faudra désormais résister à la masturbation et aux jeux vidéo, des pratiques auxquelles l'armée veut mettre un frein pour s'assurer de la santé de ses nouveaux membres. ( NICOLAS ASFOURI / AFP/Archives )

Envie de devenir soldat en Chine? Il vous faudra désormais résister à la masturbation et aux jeux vidéo, des pratiques auxquelles l'armée veut mettre un frein pour s'assurer de la santé de ses nouveaux membres.

Ce raidissement part d'un constat: un nombre croissant d'aspirants sont recalés dès les tests de sélection physique de l'Armée populaire de libération (APL), la plus grande du monde en matière d'effectifs avec 2 millions de personnes.

Le Quotidien de l'APL, le journal officiel de l'armée, vient de lister sur un réseau social les 10 raisons pour lesquelles certaines recrues potentielles flanchent dès le premier écrémage, un phénomène qui agite les hautes sphères militaires.

Un cinquième des candidats ne sont ainsi pas retenus en raison de leur surpoids, et 8% à cause d'une "veine testiculaire hypertrophiée". Cette particularité anatomique s'expliquerait par un excès de masturbation, de pratique des jeux vidéo, ou par un manque d'activité physique, explique le journal.

Les postulants aux tatouages trop visibles ou démesurément grands sont eux aussi éliminés, ajoute le quotidien, qui précise que d'autres ont été recalés pour des problèmes de foie liés à la consommation d'alcool.

Dans une ville de Chine, plus de la moitié des candidats ont même essuyé un inflexible refus en raison d'une forme physique jugée insuffisante, souligne le Quotidien de l'APL.

"Le processus de recrutement est mené en vertu de procédures et de règles strictes", a observé de son côté le ministère de la Défense dans un communiqué pour justifier cette reprise en main.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

GreenSome Finance abaisse sa cible

Publié le 19/01/2018

Prismaflex International a dévoilé le 9 janvier son projet de fusion de Prismaflex USA avec l'américain Anthem Displays. Si cette annonce n'a pas particulièrement fait réagir les investisseurs,…

CONTENUS SPONSORISÉS