5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Catalogne: les séparatistes se préparent malgré l'opposition de Madrid

| AFP | 329 | Aucun vote sur cette news
Aux côtés du vice-président régional catalan, Oriol Junqueras (C) et du responsable des relations internationales Raul Romeva (G), le porte-parole du gouvernement catalan Jordi Turull ( D) présente une urne portant l'écusson de l'exécutif catalan, le 29 septembre 2017 à Barcelone
Aux côtés du vice-président régional catalan, Oriol Junqueras (C) et du responsable des relations internationales Raul Romeva (G), le porte-parole du gouvernement catalan Jordi Turull ( D) présente une urne portant l'écusson de l'exécutif catalan, le 29 septembre 2017 à Barcelone ( Josep LAGO / AFP )

A deux jours d'un référendum d'autodétermination interdit par Madrid, le gouvernement régional catalan poursuivait vendredi son objectif d'organiser le scrutin en annonçant qu'il mettra en place 2.300 bureaux de vote, malgré les efforts de Madrid pour qu'il n'ait pas lieu.

Lors d'une conférence de presse, le gouvernement régional a donné des précisions sur le dispositif prévu pour dimanche, malgré la saisie de matériel de vote et la décision de la justice espagnole de mettre sous scellés les bureaux de vote.

"Finalement il y aura 2.315 bureaux de vote", dont 207 à Barcelone, a assuré son porte-parole Jordi Turull, soit presque autant que les 2.700 installés lors des dernières élections régionales en 2015, dans cette région qui représente 19% du PIB espagnol.

Une urne en plastique blanc semi-transparent portant l'écusson de l'exécutif catalan présentée à la presse, le 29 septembre 2017 à Barcelone
Une urne en plastique blanc semi-transparent portant l'écusson de l'exécutif catalan présentée à la presse, le 29 septembre 2017 à Barcelone ( Josep LAGO / AFP )

M. Turull a précisé que 5,3 millions d'habitants étaient appelés aux urnes et que quelque 7.300 personnes étaient impliquées pour assurer le bon fonctionnement des bureaux dans cette région fortement divisée sur la question de l'indépendance.

Aux côtés du vice-président régional Oriol Junqueras et du responsable des relations internationales Raul Romeva, le porte-parole a présenté une urne en plastique blanc semi-transparent portant l'écusson de l'exécutif catalan.

Les forces de l'ordre ont saisi des millions de bulletins de vote, mais recherchent toujours les urnes qui doivent être utilisées pour le scrutin.

"Votez en faisant preuve de civisme et de responsabilité et ne répondez pas aux provocations de ceux qui chercheront à empêcher le vote", a conseillé le vice-président régional Oriol Junqueras.

Face à la détermination du gouvernement régional, Madrid a multiplié les mesures judiciaires et les opérations policières ces dernières semaines. Elle a arrêté 14 personnes impliquées dans l'organisation du référendum, puis les a libérées, certaines sous contrôle judiciaire. Elle a également bloqué des dizaines de sites internet consacrés au vote.

Des étudiants manifestent pour défendre le référendum d'autodétermination, le 28 septembre 2017 à Barcelone
Des étudiants manifestent pour défendre le référendum d'autodétermination, le 28 septembre 2017 à Barcelone ( PAU BARRENA / AFP )

La justice aussi a imposé une amende de 12.000 euros par jour aux membres de la commission électorale pour avoir maintenu l'organisation du référendum malgré son interdiction par la Cour constitutionnelle. Du coup les autorités catalanes ont décidé de dissoudre cette commission pour éviter les amendes.

Surtout, une juge a ordonné à la police la fermeture des lieux qui devraient accueillir des bureaux de vote, parmi lesquels des écoles, des centres sportifs ou encore des centres de santé.

- risques de troubles

La Catalogne en quête d'indépendance
La Catalogne en quête d'indépendance ( Sonia GONZALEZ / AFP )

Cette décision met en porte à faux la police régionale catalane, connue pour sa proximité avec la population. Elle a d'ores et déjà fait part de ses réserves sur ces mesures, alertant des "risques plus que prévisibles d’altération de l'ordre public qu'elles pourraient entraîner".

Le ministère de l'Intérieur, en charge de la coordination du dispositif de sécurité, a insisté pour que la police régionale intervienne, mais il dispose aussi de plusieurs milliers d'agents de la police nationale et de la Garde civile envoyés en renfort dans cette région.

Les arrestations ont donné lieu à des manifestations d'indignation à Barcelone et dans d'autres localités catalanes.

Manifestation d'agriculteurs pro-référendum le 29 septembre 2017 à Barcelone
Manifestation d'agriculteurs pro-référendum le 29 septembre 2017 à Barcelone ( PAU BARRENA / AFP )

Des dockers, des pompiers, des agriculteurs et des étudiants se sont mobilisés pour dénoncer l'attitude du gouvernement espagnol et pour défendre la démocratie.

En revanche, les partisans du maintien de la Catalogne en Espagne ont annulé une manifestation prévue dimanche. "Nous ne voulons pas participer à une confrontation", a affirmé à l'AFP Alex Ramos, l'un des responsables de Société civile catalane, une organisation opposée au référendum.

"Ce référendum est un piège", a-t-il assuré. "Ce qu'ils veulent, c'est obtenir le droit à l'autodétermination et l'avoir pour toujours", a-t-il estimé.

La crise économique qui a fortement frappé l'Espagne après 2008 et la décision de la Cour constitutionnelle de retoquer en 2010 le statut d'autonomie approuvé lors d'un référendum en 2006, à la suite d'un recours du conservateur Parti Populaire, ont notamment permis à l'indépendantisme de progresser de forme exponentielle ces dernières années.

Des étudiants manifestent pour défendre le référendum d'autodétermination, le 28 septembre 2017 à Barcelone
Des étudiants manifestent pour défendre le référendum d'autodétermination, le 28 septembre 2017 à Barcelone ( Josep LAGO / AFP )

En septembre 2015, les indépendantistes ont obtenu la majorité des sièges au parlement régional, avec 47,6% des voix.

Selon le dernier sondage commandé par le gouvernement catalan et publié en juillet, 49,4% des Catalans sont opposés à l'indépendance, contre 41% qui y sont favorables.

Une large majorité de Catalans souhaite trancher la question par le biais d'un referendum d'autodétermination qui serait organisé avec l'accord de Madrid.

bur-dbh/arz/pmr/mdr

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Orège a annoncé ses comptes pour le 1er semestre 2017 clos fin juin...

Publié le 20/10/2017

                                               Communiqué de Presse   Voisins le Bretonneux, le 17 octobre 2017   Activité…

Publié le 20/10/2017

Paypal évolue sur ses plus hauts depuis son entrée en Bourse en juillet 2015. L’action du spécialiste du paiement en ligne progresse de 4,89% à 70,58 dollars à la faveur d’une performance…

Publié le 20/10/2017

  DESCRIPTIF PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS AUTORISE PAR L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 27 JUIN 2017   Paris, le 20 octobre 2017   Conformément aux…

Publié le 20/10/2017

WORLDLINELe spécialiste des systèmes de paiements publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.source : AOF

CONTENUS SPONSORISÉS