En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.64 %

Catalogne: 90,18% de "oui" à l'indépendance

| AFP | 305 | Aucun vote sur cette news
Des gens portent une urne à Barcelone le 2 octobre 2017
Des gens portent une urne à Barcelone le 2 octobre 2017 ( Josep LAGO / AFP )

Le "oui" à l'indépendance de la Catalogne l'a emporté avec 90,18% des suffrages au référendum d'autodétermination organisé le 1er octobre, selon les résultats définitifs transmis vendredi au parlement régional par le gouvernement catalan.

Le "oui" à l'indépendance a obtenu 2,044 millions de voix, le "non" 177.000 (7,83%), pour taux de participation de 43,03%.

Le gouvernement catalan précise qu'il y avait 5,3 millions d'électeurs sur ses listes, sur 7,5 millions d'habitants. Les votes blancs représentent 2% (44.000 voix). Il y a eu 19.000 votes nuls.

Le président séparatiste de Catalogne Carles Puigdemont a souvent souligné que les Espagnols avaient adopté la Constitution européenne avec 42% de taux de participation.

Une fois que ces résultats auront été officiellement proclamés, la loi de référendum donne 48 heures pour que l'indépendance soit formellement déclarée au parlement catalan, où les indépendantistes sont majoritaires.

Les Catalans devaient répondre à la question suivante: "Voulez-vous que la Catalogne devienne un Etat sous forme de République?"

Ce scrutin a cependant été boycotté par les partis opposés à l'indépendance, qui le jugeaient illégal et sans légitimité.

Il n'a en outre pas été assorti des garanties traditionnelles qui entourent ce genre de consultation. Il était dépourvu de recensement électoral transparent, il n'y a pas de commission électorale catalane, car celle-ci avait démissionné en bloc pour éviter de coûteuses amendes de la Cour constitutionnelle, et le décompte n'a pas été mené par un organisme indépendant.

Enfin, le jour du scrutin, des policiers sont intervenus dans une centaine de bureaux au moins, dans certains cas avec brutalité, à coups de matraque et de boucliers, pour déloger les militants qui "protégeaient" les bureaux et empêcher le référendum, scandalisant l'opinion.

Cependant, dès dimanche soir Carles Puigdemont avait affirmé, sur la base de résultats partiels, que les Catalans avaient gagné "le droit d'avoir un Etat indépendant sous forme de République".

Il souffle depuis le chaud et le froid, lançant aussi des appels à une médiation internationale pour permettre de négocier un véritable référendum, en bonne et due forme, avec le gouvernement de Mariano Rajoy.

Les résultats n'ont pas été formellement proclamés dans l'immédiat et on ignorait vendredi quand cela serait le cas et sous quelle forme. Et le délai de 48 heures fixé par la loi n'est pas clair puisque la loi ne précise pas s'il s'agit de jours ouvrés ou ouvrables.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…