En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.129
-0.05 %

Cardiff City avait "abandonné" Emiliano Sala selon l'intermédiaire McKay

| AFP | 210 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant argentin disparu dans un accident d'avion Emiliano Sala, buteur sous le maillot du FC Nantes contre Guingamp, le 4 novembre 2018 au stade de La Beaujoire à Nantes
L'attaquant argentin disparu dans un accident d'avion Emiliano Sala, buteur sous le maillot du FC Nantes contre Guingamp, le 4 novembre 2018 au stade de La Beaujoire à Nantes ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives )

L'attaquant argentin décédé dans un crash d'avion Emiliano Sala avait été "abandonné" par le club de football de Cardiff City et contraint d'arranger lui-même le vol qui lui a été fatal, a affirmé jeudi l'intermédiaire Willie McKay.

Willie McKay, dont le fils Mark était missionné par le FC Nantes pour trouver un club acheteur pour Sala, l'a aidé à organiser le voyage du footballeur.

Après avoir signé à Cardiff, Emiliano Sala était reparti à Nantes le 19 janvier dire au-revoir à ses anciens coéquipiers et récupérer des affaires avant de repartir deux jours plus tard vers la capitale galloise à bord d'un petit avion. L'appareil s'était abîmé dans la Manche, tuant le footballeur et le pilote, David Ibbotson.

"Il était plus ou moins abandonné dans un hôtel pour organiser son voyage lui même", a déclaré Willie McKay dans une interview à la BBC.

"Personne à Cardiff ne semblait faire quoi que ce soit", a déclaré Willie McKay. "Ils achètent un joueur pour 17 millions d'euros, puis le laissent seul dans un hôtel pour aller sur un ordinateur et chercher un vol", a-t-il ajouté. "C'est honteux la façon dont ils se sont comportés jusqu'à présent".

Le club gallois avait indiqué avoir proposé un vol commercial à Emiliano Sala qui avait décliné.

Willie McKay et son fils ont indiqué avoir payé la totalité du voyage d'Emiliano Sala. Willie McKay a expliqué être passé par l'intermédiaire d'un pilote expérimenté, David Henderson, pour organiser le voyage.

Les McKay estiment être devenus des "boucs émissaires" mais espèrent que l'enquête montrera que l'accident était dû à une "erreur du pilote".

Le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) a établi lundi que l'avion qui transportait Emiliano Sala n'était pas autorisé à opérer des vols commerciaux.

Les enquêteurs ont précisé que David Ibbotson, le pilote, avait déjà transporté d'autres passagers sur la base d'un "partage des coûts", autorisée par la règlementation.

Après l'accident, Cardiff avait suspendu le paiement du transfert d'Emiliano Sala, voulant attendre les premières conclusions du rapport d'enquête sur l'accident pour voir si une partie des responsabilités pouvait être imputée au FC Nantes, justifiant une révision à la baisse du montant du transfert.

Le FC Nantes a saisi la Fifa pour obtenir le paiement du transfert.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Le résultat net part du Groupe Afone s'élève à 11,33 ME...

Publié le 22/03/2019

Sanofi et Lexicon vont coopérer étroitement avec la FDA pour définir les prochaines mesures appropriées...

Publié le 22/03/2019

La FDA publie une lettre de réponse complète au sujet de  Zynquista(TM) (sotagliflozine)     Paris et The Woodlands (Texas) - Le 22 mars 2019 -  La Food and Drug…

Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…