En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
+0.16 %
5 507.0
-0.02 %
SBF 120 PTS
4 352.83
+0.17 %
DAX PTS
12 308.53
-0.19 %
Dowjones PTS
26 453.04
-0.05 %
7 619.24
-0.21 %
1.124
+0.45 %

C1: Salah et Liverpool champions de l'Europe anglaise

| AFP | 460 | 3 par 2 internautes
Salah et Liverpool remportent la finale de Ligue des champions face à Tottenham le 1er juin 2019
Salah et Liverpool remportent la finale de Ligue des champions face à Tottenham le 1er juin 2019 ( Ben STANSALL / AFP )

Liverpool au sommet de l'Europe... et de l'ennui! Les "Reds" de Mohamed Salah, buteur sur penalty après 1 minute 48 secondes, ont étouffé Tottenham (2-0) lors d'une finale 100% anglaise et 0% flamboyante samedi en Ligue des champions, décrochant à Madrid leur sixième couronne continentale.

Alors que le spectacle avait été époustouflant en demies, la finale la plus apathique de la décennie s'est décantée après 23 secondes de jeu, sur un penalty concédé du bras par le Français Moussa Sissoko, et transformé par Salah au stade Metropolitano. Puis une frappe croisée du Belge Divock Origi à la 87e minute a plié ce match somnolent.

"Il n'y a pas eu de grande performance individuelle aujourd'hui", a euphémisé Salah.

Les joueurs de Liverpool remportent la Ligue des champions en battant Tottenham le 1er juin 2019
Les joueurs de Liverpool remportent la Ligue des champions en battant Tottenham le 1er juin 2019 ( Paul ELLIS / AFP )

Qu'importe l'ennui, la revanche est belle pour l'Egyptien, héros malheureux de la finale perdue l'année précédente par Liverpool face au Real Madrid (3-1). Ce maigre avantage a aussi suffi au bonheur de l'entraîneur Jürgen Klopp, enfin titré en C1 à sa troisième tentative.

"Cela fait vraiment du bien", a savouré l'Allemand. "C'est une sensation bouleversante mais je suis beaucoup plus calme que je pensais l'être lorsque cela arriverait enfin."

Au coup de sifflet final, alors que le "kop" de Liverpool entonnait le fameux "You'll never walk alone", Klopp a d'ailleurs enlacé calmement son staff avant de communier avec ses joueurs, casquette vissée sur la tête.

On ne retiendra ni le score, ni le scénario, digne des plus cyniques prestations de l'Atlético Madrid, habitué aux scores étriqués dans son antre du Metropolitano. On ne retiendra que le club vainqueur, qui s'est s'installé à la troisième marche du palmarès de l'épreuve-reine européenne derrière le Real Madrid (13 sacres) et l'AC Milan (7).

L'entraîneur de Liverpool Jurgen Klopp (d) et Mohamed Salah lors de la victoire en Ligue des champions face à Tottenham le 1er juin 2019
L'entraîneur de Liverpool Jurgen Klopp (d) et Mohamed Salah lors de la victoire en Ligue des champions face à Tottenham le 1er juin 2019 ( Ben STANSALL / AFP )

Un an après la défaite face au Real de Zidane, Madrid restera cette fois comme un bon souvenir pour Liverpool, effaçant sa rageante 2e place en Championnat d'Angleterre. Cruel pour Tottenham, qui vivait sa première finale de Ligue des champions.

"C'est douloureux parce que nous avons perdu, mais nous devons rester positifs", a dit l'entraîneur argentin Mauricio Pochettino. "J'espère que ce sera le début d'une période de succès pour le club."

Coup de froid

Les finalistes avaient-ils laissé tout leur influx lors de demi-finales à couper le souffle ? Comme lors de la précédente finale anglo-anglaise, entre Manchester United et Chelsea (1-1 a.p., 6 t.a.b. à 5) en 2008, on s'est ennuyé ferme sous les températures caniculaires du stade Metropolitano.

Vainqueurs de la Ligue des Champions
Vainqueurs de la Ligue des Champions ( Paul DEFOSSEUX / AFP )

Tout a pourtant commencé par un coup de froid, dès la première action: débordement de Sadio Mané, centre détourné de l'épaule, puis du bras par Sissoko et penalty, peut-être sévère. Mohamed Salah, l'infortuné Salah sorti sur blessure après 30 minutes l'an dernier face au Real, l'a transformé en force face à Hugo Lloris (2e).

"L'arbitre a très vite pris sa décision, après chacun est libre d'avoir son interprétation sur ce fait de jeu. C'est certainement un peu injuste pour Moussa", a commenté Lloris.

Mais le 5e but de Salah dans cette C1, qui aurait dû enflammer la rencontre, a au contraire assommé tout le monde. Les "Reds", pour ne pas se découvrir, ont allongé le jeu.

Le pari Kane manqué

L'attaquant de Tottenham Harry Kane lors de la défaite en finale de Ligue des champions face à Liverpool le 1er juin 2019
L'attaquant de Tottenham Harry Kane lors de la défaite en finale de Ligue des champions face à Liverpool le 1er juin 2019 ( Paul ELLIS / AFP )

De son côté, Tottenham s'est enferré à passer par l'axe, se montrant trop brouillon, alors que l'attaquant Harry Kane, titulaire pour son retour de blessure mais clairement en manque de rythme, avait l'air d'un pari manqué...

Bref, après des heures à festoyer au soleil en dégustant les breuvages locaux, les milliers de supporteurs anglais pouvaient s'assoupir sans crainte. Et les passionnés qui ont dépensé sans compter pour acheter des places à la sauvette, parfois pour près de 5.000 euros l'unité, n'en avaient pas vraiment pour leur argent.

L'entraîneur de Liverpool Jurgen Klopp (d) et celui de Tottenham Mauricio Pochettino à la fin de la finale de Ligue des champions le 1er juin 2019
L'entraîneur de Liverpool Jurgen Klopp (d) et celui de Tottenham Mauricio Pochettino à la fin de la finale de Ligue des champions le 1er juin 2019 ( OSCAR DEL POZO / AFP )

La seconde période a été légèrement plus emballante, lorsque Tottenham, rescapé de tant de situations désespérées cette saison, a tenté de provoquer à nouveau le destin. Mais l'excellent gardien brésilien Alisson Becker a été vigilant, notamment devant Son Heung-min puis Lucas Moura (79e).

En 2018, les bourdes du gardien Loris Karius avaient plombé Liverpool. Cette fois, le nouveau portier des "Reds" avait la main ferme. Et même si celles d'Hugo Lloris n'ont pas beaucoup tremblé, le Français s'est incliné en fin de match sur le tir croisé d'Origi.

Des supporters de Liverpool célèbrent la victoire de leur club en finale de la Ligue des champions, à Madrid le 2 juin 2019
Des supporters de Liverpool célèbrent la victoire de leur club en finale de la Ligue des champions, à Madrid le 2 juin 2019 ( CURTO DE LA TORRE / AFP )

L'ennui était fini, la nuit pouvait commencer: des milliers de fans euphoriques des "Reds", dont une bonne partie avaient souhaité être présents à Madrid, même sans billet, ont laissé éclater leur joie dans les rues, avec ce chiffre magique à la bouche: six fois champions!

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...

Publié le 19/06/2019

A nouveau, le Conseil d'administration de la société soumettra prochainement au vote des actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire, deux résolutions...

Publié le 19/06/2019

Publiés mardi soir après la clôture, les résultats du 2ème trimestre fiscal d'Adobe ont dépassé les attentes...

Publié le 19/06/2019

Pour accompagner la transformation digitale du secteur aérien

Publié le 19/06/2019

Capgemini signe avec Airbus le « Skywise Partners » Programme Agreement. Objectif : développer et proposer les services data de la plateforme Skywise aux compagnies aériennes. Aujourd'hui, plus de…