En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 873.69 PTS
+1.65 %
4 869.50
+1.63 %
SBF 120 PTS
3 886.07
+1.68 %
DAX PTS
11 149.62
+2.12 %
Dowjones PTS
24 514.01
+0.59 %
6 753.85
+0.53 %
1.136
-0.21 %

Brésil: le médium accusé d'agressions sexuelles se rend aux autorités

| AFP | 418 | Aucun vote sur cette news
Le médium brésilien Joao de Deus (c) arrive à son temple d'Abadiania, dans l'Etat de Goias près de Brasilia, le 12 décembre 2018
Le médium brésilien Joao de Deus (c) arrive à son temple d'Abadiania, dans l'Etat de Goias près de Brasilia, le 12 décembre 2018 ( EVARISTO SA / AFP/Archives )

Le célèbre médium brésilien Joao de Deus (Jean de Dieu), accusé d'agressions sexuelles par plusieurs centaines de femmes, s'est rendu dimanche à la police, ont annoncé plusieurs médias brésiliens.

De son vrai nom Joao Teixeira de Faria, le médium de 76 ans, qui recevait chaque semaine des milliers de fidèles du monde entier et de nombreuses célébrités dans son temple d'Abadiania, dans l'Etat de Goias, près de la capitale Brasilia, était sous le coup d'un mandat d'arrêt depuis vendredi.

Une vidéo filmée à l'aide d'un téléphone mobile diffusée sur la chaîne Globonews montre le médium sortant d'une voiture dans un chemin de terre avant de se rendre aux policiers, qui l'attendaient à bord d'autres véhicules.

Vêtu d'une simple chemise blanche à manches courtes, il semblait fatigué et abattu.

Selon Globonews, il doit être acheminé en voiture au commissariat central de Goiania, capitale de l'Etat de Goias.

Considéré comme fugitif par les autorités brésiliennes depuis samedi, le médium avait clamé son innocence mercredi, lors de sa dernière apparition publique à son temple d'Abadiania, où il pratiquait ses séances de "guérison spirituelle".

Le journal O Globo a révélé samedi que ce même mercredi, il avait retiré 35 millions de réais (environ 8 millions d'euros) de plusieurs comptes en banque.

Ce retrait suspect mercredi dernier aurait motivé les autorités à émettre vendredi un mandat d'arrêt à l'encontre de Joao de Deus pour éviter qu'il tente de fuir le pays, ou qu'il mette cette somme à l'abri avant son arrestation, selon les médias brésiliens.

Le scandale a éclaté après la diffusion la semaine dernière d'une enquête sur TV Globo, la plus grande chaîne de télévision brésilienne, présentant des témoignages de femmes relatant notamment avoir été contraintes de le masturber ou de pratiquer des fellations lors de séances de "guérison spirituelle".

Depuis l'émission de TV Globo, des centaines de femmes ont affirmé avoir été victimes d'agressions sexuelles de sa part. Le parquet de l'État de Goias a reçu 330 plaintes de tout le pays, ainsi que de six pays étrangers: l'Allemagne, l'Australie, la Belgique, la Bolivie, les Etats-Unis et la Suisse.

La réputation du médium a largement dépassé les frontières du Brésil. En 2012, il avait reçu dans sa ville d'Abadiânia la visite de la vedette de la télévision américaine Oprah Winfrey. Et les trois derniers présidents brésiliens ont eu recours à ses services.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Chargeurs gagne 2,57% à 19,19 euros, après avoir annoncé une nouvelle organisation pour son pôle Technical Substrates, et précisé ses ambitions pour 2021, où il anticipe notamment franchir 100…

Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…

Publié le 18/01/2019

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, a enregistré des ventes meilleures que prévu en fin d’année. Sur la période de 9 semaines s’étant achevée le 5 janvier, ses revenus…

Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…