En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.50 PTS
+0.53 %
5 448.50
+0.49 %
SBF 120 PTS
4 359.88
+0.44 %
DAX PTS
12 745.56
+0.66 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Bonbonnes de gaz à Paris: trois suspects présentés à un juge

| AFP | 293 | Aucun vote sur cette news
Le procureur de Paris François Molins lors d'une conférence de presse, le 10 septembre 2017 à Paris
Le procureur de Paris François Molins lors d'une conférence de presse, le 10 septembre 2017 à Paris ( Bertrand GUAY / AFP )

Les enquêteurs n'ont pas encore déterminé pourquoi un immeuble parisien a été choisi pour cible d'un attentat aux bonbonnes de gaz déjoué il y a une semaine, pour lequel trois suspects vont être présentés à un juge, a annoncé vendredi le procureur de Paris, François Molins.

"Un immeuble d'habitation situé rue Chanez dans le XVIe arrondissement de Paris a fait l'objet d'une tentative d'attentat dont les conséquences humaines et matérielles auraient pu être dramatiques sans que l'on sache à ce stade les raisons pour lesquelles cet immeuble a pu être pris pour cible", a-t-il déclaré lors d'un point presse. Des bonbonnes de gaz équipées d'un dispositif de mise en feu avaient été découvertes dans le bâtiment.

Trois personnes vont être présentées à un juge en vue d'une mise en examen, notamment pour "tentative d'assassinat en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste": Amine A., son cousin Sami B. et Aymen B. Trois autres ont été relâchées.

"L'ADN de Aymen B., individu fiché S depuis le 29 juillet 2016 en raison d'un prosélytisme pro-Daesh a rapidement été identifié" sur les lieux, a précisé le procureur. "Amine A, également fiché S en raison de son appartenance à la mouvance islamiste radicale, est pour sa part, également connu pour avoir été placé en garde à vue le 26 mars 2013 dans le dossier bien connu Forsane Alizza", du nom d'un groupuscule islamiste radical dissous en 2012, a-t-il dit.

Au total, six personnes avaient été placées en garde à vue, dont cinq hommes arrêtés lundi soir, ainsi qu'une femme âgée de 24 ans.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un habitant de l'immeuble situé rue Chanez dans le XVIe arrondissement de Paris a découvert au rez-de-chaussé de l'immeuble le dispositif composé de quatre bonbonnes de gaz et dans lequel avait été versé une importante quantité d'essence.

Bonbonnes de gaz découvertes à Paris
Bonbonnes de gaz découvertes à Paris ( Simon MALFATTO / AFP )

Les enquêteurs ont ainsi découvert quatre seaux et un jerricane "contenant en tout 33 litres d'essence, des sacs à gravats" et "un dispositif de mise à feu composé d'un téléphone portable renfermant une carte Lycamobile, doté d'un amplificateur auquel était relié de câbles électriques, susceptibles d'être actionnés sur commande par un appel", selon François Molins.

"Sur ce point, les premières conclusions du service de déminage indiquent que ce dispositif devait favoriser la mise à feu de l'essence qui avait été répandue sur le sol, puis par voie de conséquence, l'explosion des quatre bonbonnes de gaz. C'est dire que la puissance de la déflagration aurait pu causer des dégâts majeurs", a-t-il ajouté.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/07/2018

Thierry Solère en mars 2016 ( MARTIN BUREAU / AFP/Archives )La garde à vue du député LREM Thierry Solère, visé depuis 2016 par une enquête à Nanterre pour fraude fiscale et trafic…

Publié le 18/07/2018

Le "plan Juncker" d'investissement européen a dépassé son objectif initial de 315 milliards d'euros d'investissements. Soutenues par une garantie du budget de l'Union européenne et les ressources…

Publié le 18/07/2018

L'UE s'apprête à infliger mercredi à Google une nouvelle amende de plusieurs milliards d'euros, cette fois dans le dossier antitrust Android ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )L'UE est sur le point…

Publié le 18/07/2018

L'UE va infliger une amende record de plus de 4 milliards d'euros à Google ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )La Commission européenne va infliger mercredi à Google une amende record de 4,3…

Publié le 18/07/2018

Le réalisateur Randal Kleiser avec la voiture "Grease Lightning", le 12 juillet 2018 à Los Angeles. Son film indémodable, "Grease", fête ses 40 ans ( VALERIE MACON / AFP )Quatre décennies…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Atari rebondit de 9,9% désormais à 0,49 euro ce mercredi dans un volume de 2 millions de pièces...

Publié le 18/07/2018

Fin d'action de concert au capital

Publié le 18/07/2018

Ericsson bondit de 9,13% à 74,10 couronnes suédoises à la faveur de deux bonnes nouvelles : des comptes moins dégradés que prévu au deuxième trimestre et une activité dynamique aux Etats-Unis.…

Publié le 18/07/2018

EOS imaging retombe en bourse, sur la place parisienne ce mercredi...

Publié le 18/07/2018

Greenpeace et le réseau Sortir du nucléaire portent plainte contre EDF et sa filiale Framatome suite aux problèmes de soudures constatés sur le...