En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

Bleus: Mattéo Guendouzi, l'ascenseur en douceur

| AFP | 177 | Aucun vote sur cette news
Le milieu français Mattéo Guendouzi lors d'une séance d'entraînement des Bleus à Clairefontaine-en-Yvelines, le 2 septembre 2019
Le milieu français Mattéo Guendouzi lors d'une séance d'entraînement des Bleus à Clairefontaine-en-Yvelines, le 2 septembre 2019 ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )

Appelé en septembre comme joker, le milieu d'Arsenal Mattéo Guendouzi revient cette semaine en équipe de France après être repassé par la case Espoirs. L'aller-retour n'a pas refroidi le Gunner à la longue tignasse, pressé de convaincre le sélectionneur Didier Deschamps à l'approche de l'Euro-2020.

Faire la navette entre les Espoirs et les "A" est assez fréquent, mais les jeunes pousses ne prennent en général qu'un aller simple vers le haut niveau. Le natif des Yvelines, formé au Paris SG, a lui voyagé entre les deux sélections cette saison.

Venu à Clairefontaine en septembre pour rejoindre les Bleuets, il avait connu une promotion express après le forfait tardif de Paul Pogba. Mais aucune minute de jeu ne lui avait été accordée. Et en octobre, c'est sous le maillot des Espoirs qu'il avait rejoué.

"Il s'était parfaitement remis avec le groupe des Espoirs. Il avait été performant, avec un état d'esprit irréprochable", remarque Sylvain Ripoll, le sélectionneur des moins de 21 ans.

L'attitude positive de l'ex-joueur de Lorient, club qu'il a quitté à l'été 2018 pour rallier Londres, n'a pas échappé à Deschamps, le patron des champions du monde, toujours attentif aux comportements individuels qui alimentent la vie de groupe.

"Il était déjà venu avec de l'humilité en septembre. Quand on vient pour la première fois en équipe de France, on est heureux d'être dans le groupe, on sait que ça va être difficile de jouer. Je pense qu'il va tout donner à l'entraînement pour essayer d'avoir du temps de jeu sur les deux matches" contre la Moldavie et l'Albanie jeudi et dimanche, estime son partenaire en Bleu Clément Lenglet.

Constant à Arsenal

Le milieu français d'Arsenal, Matteo Guendouzi (g), lors d'un match de la Ligue Europa face au club portugais Vitoria Guimaraes, à Londres, le 24 octobre 2019
Le milieu français d'Arsenal, Matteo Guendouzi (g), lors d'un match de la Ligue Europa face au club portugais Vitoria Guimaraes, à Londres, le 24 octobre 2019 ( Glyn KIRK / AFP/Archives )

Les bonnes performances de Guendouzi à Arsenal ont aussi, bien entendu, convaincu le sélectionneur de le rappeler, aux dépens de l'expérimenté mais inconstant Steven Nzonzi, par exemple.

"C'est une forme de continuité", salue Deschamps à propos d'un "jeune joueur avec beaucoup de potentiel, même s'il n'avait pas eu de temps de jeu la dernière fois".

Le Gunner, 20 ans, n'avait pas été utilisé en septembre contre l'Albanie (4-1) et Andorre (3-0), Deschamps préférant offrir ses deux premières sélections à l'autre "petit nouveau" de sa liste, Jonathan Ikoné.

Pour l'attaquant lillois, le retour en club a été plus difficile à vivre. Barré par le retour de Kylian Mbappé en sélection, Ikoné est cette fois resté cantonné aux Espoirs.

"Il y a beaucoup de choses qui changent quand vous avez le statut d'international A, à commencer par le regard des gens. Il y a une exigence accrue, il faut digérer tout ça", explique Ripoll. Mais "on n'oublie pas que ce sont des jeunes joueurs. +Jorko+ a aussi la personnalité et les qualités pour passer ce cap là", positive le technicien breton.

Naviguer entre les deux sélections n'a pas fait dévier Guendouzi, lequel surnage dans une équipe d'Arsenal larguée à neuf points du podium en Premier League. Lui a disputé 16 matches depuis le début de la saison, dont 12 en championnat, avec une constance remarquée.

"Volonté permanente de gagner"

Rester sur le banc des Bleus en septembre aurait pu le faire cogiter mais, selon ceux qui le connaissent, ce n'est pas exactement le genre de la maison.

"Si on lui montre qu'il a des défauts, cela ne lui fait pas plaisir, mais il va les corriger très vite", expliquait ainsi à l'AFP Régis Le Bris, le directeur du centre de formation de Lorient, après sa première convocation.

Le milieu français d'Arsenal, Matteo Guendouzi, lors du match de Premier League face à Tottenham, à Londres, le 1er septembre 2019
Le milieu français d'Arsenal, Matteo Guendouzi, lors du match de Premier League face à Tottenham, à Londres, le 1er septembre 2019 ( Ben STANSALL / AFP/Archives )

Très ambitieux, l'élégant numéro 29 d'Arsenal a dans la ligne de mire l'Euro-2020 avec l'équipe de France. Mais la concurrence de Paul Pogba, N'Golo Kanté, Moussa Sissoko et Tanguy Ndombélé lui barre la route.

"Porter ce maillot, c'est un grand honneur. J'avais l'intime conviction qu'un jour j'y serais. Ce n'est pas une fin en soi mais le début de très grandes choses j'espère", avait-il lâché en septembre dans un entretien au quotidien sportif français L'Equipe.

Son premier objectif sera de disputer ses premières minutes sous le maillot des Bleus. Si la réception de la Moldavie jeudi à Saint-Denis débouche sur une qualification à l'Euro, le match suivant dimanche en Albanie sera une occasion plus propice. Guendouzi pourrait alors saisir la balle au bond, comme à son habitude.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…