5 300.12 PTS
-0.17 %
5 310.0
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 253.63
+0.05 %
DAX PTS
12 475.10
+0.11 %
Dowjones PTS
24 962.48
+0.66 %
6 761.85
+0.00 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Barcelone: un attentat "low cost" pour la presse

| AFP | 273 | Aucun vote sur cette news
Des policiers sécurisent la zone de l'attentat sur les Ramblas de Barcelone, le 18 août 2017
Des policiers sécurisent la zone de l'attentat sur les Ramblas de Barcelone, le 18 août 2017 ( Josep LAGO / AFP )

Après l'attentat à la fourgonnette sur les Ramblas de Barcelone qui a fait treize morts et une centaine de blessés jeudi, la presse vendredi évoque un nouvel attentat "low cost".

Patrick Saint-Paul du Figaro assure que "le terrorisme low-cost a frappé de nouveau l’Europe en plein coeur" et rappelle que "les islamistes ont une fois encore pris pour cible un symbole de nos sociétés libres et festives".

De la même façon, Patrice Chabanet (Le Journal de la Haute Marne) juge que "c'est un terrorisme low-cost mais qui fait terriblement mal" et déplore qu'un camion ou une camionnette, avec un chauffeur-assassin déterminé, suffisent à semer la mort dans un parcours de sang à travers toute l'Europe".

"Comble du cynisme, l’attentat d’hier répond parfaitement aux règles de ce qu’on pourrait appeler le marketing terroriste", s'indigne Sébastien Lacroix de L'Union/L'Ardennais.

Sous le titre "No pasaran", Laurent Joffrin se félicite dans libération que "les populations civiles régulièrement visées par les tueurs refusent de modifier leurs habitudes sous la pression terroriste" et assure que "l’imbécile et barbare stratégie des assassins se heurte à la résilience des démocraties".

Dans le Midi libre, Jean-Michel Servant a le même cri du coeur: +No pasaran !+ et de constater que "jamais depuis la Guerre civile, le cri de ralliement des Républicains espagnols n’a été aussi prégnant dans l’esprit des Barcelonais".

"Barcelone, comme Nice, Londres ou Paris, sera plus forte que l'obscurantisme et la haine", renchérit Stéphane Albouy du Parisien/Aujourd'hui en France.

"Cette nouvelle atteinte violente à leur mode de vie doit souder plus encore les Européens dans leur refus de céder à l’infâme chantage dont ils sont l’objet", pense encore Christophe Lucet de Sud-Ouest.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

L'indice parisien pourrait repasser dans le vert en 2018 à l'occasion de la dernière séance de la semaine...

Publié le 23/02/2018

Le marché ne digère pas des prévisions 2018 décevantes, après un millésime 2017 manquant de lustre...

Publié le 23/02/2018

Sika (+0,39% à 7 805 francs suisses) dispute à Swiss Re (+1,03%) la première place de l'indice suisse SMI après avoir dévoilé une croissance de son bénéfice net de 14,5% en 2017, à 649…

Publié le 23/02/2018

La publication de très belle facture de Saint Gobain permet au titre du spécialiste des matériaux de construction de prendre la tête du CAC40 en cette...

Publié le 23/02/2018

Groupe ADP, qui bondissait de 4% à l'ouverture, limite ses gains à 1% à 165,6 euros après 15 minutes d'échanges...

CONTENUS SPONSORISÉS