En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 894.15 PTS
-0.31 %
4 888.5
-0.27 %
SBF 120 PTS
3 890.51
-0.28 %
DAX PTS
10 898.67
-0.28 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.137
+0.04 %

Aznavour: un hommage en grand pour dire adieu à un monument de la chanson

| AFP | 796 | Aucun vote sur cette news
Le cercueil du chanteur Charles Aznavour porté par les gardes républicains lors de l'hommage national aux Invalides, le 5 octobre 2018 à Paris
Le cercueil du chanteur Charles Aznavour porté par les gardes républicains lors de l'hommage national aux Invalides, le 5 octobre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP )

"Ils sont venus, ils sont tous là..." Personnalités, hommes politiques, autorités arméniennes, admirateurs et proches de Charles Aznavour se pressent vendredi matin dans la cour des Invalides pour l'hommage national au monument de la chanson française, décédé lundi à l'âge de 94 ans.

Plus de 2.000 personnes sont venues pour assister à cette cérémonie officielle, solennelle et très encadrée, comme cela fut le cas pour Simone Veil et Jean d'Ormesson.

Un hommage qui n'aura pas la dimension populaire de celui rendu à Johnny Hallyday en décembre, en présence d'une immense foule dans les rues parisiennes, au grand dam de certains artistes comme Michel Fugain et Hugues Aufray.

L'Elysée a précisé que la famille avait voulu un hommage républicain et officiel, avec le président de la République mais aussi des autorités arméniennes.

La famille du chanteur Charles Aznavour: sa veuve Ulla (d), ses fils Nicolas (3ed) et Mischa (2ed), sa fille Seda (c, g), sa soeur Aida (c), sa petite-fille Leila (g), lors de l'hommage national aux Invalides, le 5 octobre 2018 à Paris
La famille du chanteur Charles Aznavour: sa veuve Ulla (d), ses fils Nicolas (3ed) et Mischa (2ed), sa fille Seda (c, g), sa soeur Aida (c), sa petite-fille Leila (g), lors de l'hommage national aux Invalides, le 5 octobre 2018 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP )

"Il y a 30 ans, il y a eu un tremblement de terre en Arménie, aujourd’hui c’est un nouveau tremblement", a confié Laurent Boutros, un musicien français d’origine arménienne, venu dire adieu au chanteur comme un millier d'anonymes.

Une moitié de l'assistance est en effet composée du public, l'autre moitié d'hommes politiques et de personnalités du spectacle. Parmi eux, Jean-Paul Belmondo, Dany Boon, Eddy Mitchell, Mireille Mathieu, Grand Corps Malade, Enrico Macias Michel Drucker...

Côté politique, plusieurs membres du gouvernement sont présents, les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande, d'anciens ministres comme Jack Lang et Bernard Kouchner. Marine Le Pen est également là pour cet adieu à un enfant de la diaspora arménienne.

- Double culture -

En référence à sa double culture, la Marseillaise et l'hymne arménien seront joués par la garde républicaine au cours de la cérémonie, retransmise en direct sur cinq chaînes.

Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre arménien Niko Pachinian, lors de l'hommage national au chanteur Charles Aznavour, le 5 octobre 2018 aux Invalides, à Paris
Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre arménien Niko Pachinian, lors de l'hommage national au chanteur Charles Aznavour, le 5 octobre 2018 aux Invalides, à Paris ( ludovic MARIN / AFP )

Le président Emmanuel Macron a également convié pour cet hommage le Premier ministre arménien Nikol Pachinian et le président Armen Sarkissian.

Né Shahnourh Varinag Aznavourian à Paris en 1924, Charles Aznavour était l'un des représentants les plus symboliques de la diaspora d'Arménie, pays avec lequel il a entretenu des liens étroits tout au long de sa vie.

L'hommage doit débuter par le passage en revue de soldats par le chef de l'Etat, et sera suivi par un éloge funèbre prononcé successivement par le Premier ministre arménien et le président Macron.

C'est au son d'"Emmenez-moi" joué au piano que le cercueil quittera, une heure plus tard, la cour des Invalides.

Fleurs et notes déposées devant l'entrée de la maison de Charles Aznavour, à Mouriès, en Provence, le 2 octobre 2018
Fleurs et notes déposées devant l'entrée de la maison de Charles Aznavour, à Mouriès, en Provence, le 2 octobre 2018 ( GERARD JULIEN / AFP/Archives )

Au lendemain de ce dernier rendez-vous avec son public, Charles Aznavour sera enterré samedi après-midi à Montfort-l'Amaury (à l'ouest de Paris). Il reposera dans son caveau familial, aux côtés de ses parents et de son fils Patrick, décédé à l'âge de 25 ans.

Avant cela, une cérémonie religieuse est prévue en la cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, dans le VIIIe arrondissement de Paris, mais l'accès sera uniquement réservé à la famille, aux proches et aux officiels.

La disparition du chanteur, surnommé "le Sinatra français" outre-Atlantique, a été pleurée dans le monde entier, d'Hollywood Boulevard à Erevan, en passant par Beyrouth et Buenos Aires.

C'est en Arménie, la terre de ses parents, que l'émotion a peut-être été la plus vive. Un deuil national est d'ailleurs prévu ce vendredi.

Quand Charles Aznavour inspire la scène mondiale
Quand Charles Aznavour inspire la scène mondiale ( Thomas SAINT-CRICQ / AFP )

Le chanteur se rendait souvent à Erevan pour honorer la mémoire des victimes du génocide arménien et il devait y retourner dans les jours qui viennent avec le président Macron, pour le sommet de la Francophonie.

Il s'est éteint lundi à son domicile des Alpilles, dans le sud-est de la France.

Inépuisable et fourmillant de projets, il avait repris la scène en septembre avec deux concerts au Japon. Ces derniers mois pourtant, il avait dû annuler quelques représentations: en avril à Saint-Pétersbourg, victime d'un tour de reins, puis en mai en raison d'une fracture de l'humérus gauche, après une chute.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Nissan prévoirait de rapatrier plus d'un milliard de dollars en espèces de sa filiale chinoise, selon les informations de Bloomberg. Le constructeur japonais chercherait ainsi à renforcer sa…

Publié le 13/12/2018

Europcar Mobility Group a renouvelé pour deux ans son partenariat commercial avec la société chinoise Shouqi, filiale de Beijing Tourism Group. Ainsi, les clients de Shouqi ont accès aux services…

Publié le 13/12/2018

Mandat de gestion de la trésorerie pan-Européenne...

Publié le 13/12/2018

Le français Plastic Omnium et l’allemand Brose lancent un projet innovant de co-développement de portes automobiles. Ainsi, des experts en ingénierie et en design de chaque groupe, installés…

Publié le 13/12/2018

Paris, 13 Décembre 2018 Atos, leader international de la transformation digitale, est reconnu leader des services IoT (Internet des Objets) par Forrester, à l'occasion de la…