En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 514.57 PTS
-0.13 %
5 508.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 340.77
-0.09 %
DAX PTS
12 228.44
-0.38 %
Dowjones PTS
26 648.00
-0.30 %
7 645.19
-1.01 %
1.137
-0.22 %

Autriche: la coalition droite-extrême droite explose après l'Ibiza-gate

| AFP | 668 | 3 par 2 internautes
Le vice-chancelier d'extrême droite autrichien et chef du parti FPÖ Heinz-Christian Strache a annoncé, le 18 mai 2019 lors d'une conférence de presse à Vienne, sa démission après la révélation d'une tentative de compromission en lien avec la Russie
Le vice-chancelier d'extrême droite autrichien et chef du parti FPÖ Heinz-Christian Strache a annoncé, le 18 mai 2019 lors d'une conférence de presse à Vienne, sa démission après la révélation d'une tentative de compromission en lien avec la Russie ( HELMUT FOHRINGER / APA/AFP )

Considérée par les tenants d'une droite dure comme un modèle à suivre au sein de l'UE, la coalition droite-extrême droite au pouvoir en Autriche a explosé samedi à quelques jours des européennes après la diffusion d'une video mettant en cause le vice-chancelier Heinz-Christian Strache en lien avec la Russie.

Le chancelier conservateur Sebastian Kurz a annoncé dans la soirée la convocation d'élections législatives anticipées après 18 mois de coalition avec le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) dirigé par M. Strache, au terme de vingt-quatre heures d'un psychodrame inattendu.

Le séisme a été provoqué par la publication vendredi soir par les médias allemands Süddeutsche Zeitung et Der Spiegel d'une vidéo tournée en caméra cachée en 2017 où le patron du FPÖ, un allié de l'Italien Matteo Salvini et de la Française Marine Le Pen, se montrait prêt à offrir à un oligarque russe des marchés publics autrichiens en échange d'un soutien financier.

Tout en dénonçant un procédé "perfide" et en se défendant d'avoir commis la moindre infraction, M. Strache, 49 ans, avait présenté sa démission à la mi-journée, reconnaissant une "erreur". Il avait proposé l'ancien finaliste FPÖ à la présidentielle Norbert Hofer pour lui succéder.

Mais M. Kurz a jugé que la poursuite de la coalition n'était plus envisageable, malgré la forte adhésion dont la majorité bâtie sur une ligne anti-immigration continuait jusqu'alors à jouir dans un contexte de chômage au plus bas.

"Assez est assez", a estimé le chancelier, déplorant un scandale qui "porte atteinte à la politique du changement (...) et à l'image" de l'Autriche. "Je n'ai pas le sentiment que le FPÖ soit prêt à changer fondamentalement, ce qui serait pourtant plus que nécessaire", a-t-il relevé, soulignant la multiplication des scandales impliquant ce parti.

Nébuleuse russe

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz lors d'une conférence de presse à Vienne le 18 mai 2019
Le chancelier autrichien Sebastian Kurz lors d'une conférence de presse à Vienne le 18 mai 2019 ( ALEX HALADA / AFP )

Cette annonce a été saluée dans la liesse par quelques milliers de manifestants rassemblés devant la chancellerie pour dénoncer une "honte pour le pays" et réclamer un nouveau scrutin.

Ces révélations ont jeté une ombre sur le rassemblement organisé samedi à Milan par M. Salvini pour fédérer les nationalistes européens, et auquel la tête de liste FPÖ pour les européennes, Harald Vilimsky, a dû renoncer à participer.

Dans la vidéo, tournée dans une villa d'Ibiza au cours d'une soirée arrosée apparemment organisée pour le piéger, M. Strache, croyant avoir affaire la nièce d'un oligarque russe, se montre enthousiasmé par l'idée d'un investissement russe dans le plus puissant journal autrichien, Kronen Zeitung, afin d'en faire un média pro-FPÖ

M. Strache explique à son interlocutrice qu'il pourra en échange de ce soutien lui obtenir des marchés publics.

"Elle aura tous les contrats publics remportés aujourd'hui par Strabag", un groupe autrichien de construction, acteur majeur du secteur, affirme le chef du FPÖ, selon la retranscription de ses propos.

Le FPÖ avait signé avant son arrivée au pouvoir un accord de coopération avec Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine, qui lui vaut des accusations récurrentes de liens troubles avec Moscou.

Comme Orban

Dans la vidéo, M. Strache exclut des résistances au sein de la rédaction du Kronen Zeitung: "Les journalistes sont les plus grandes prostituées de la planète", affirme-t-il. Depuis son retour au pouvoir en 2017, le FPÖ est accusé de s'en prendre aux médias, notamment à la télévision publique ORF.

L'homme fort du FPÖ explique également vouloir "construire un paysage médiatique similaire à celui d'Orban", en Hongrie. Dans ce pays, le Premier ministre Viktor Orban est critiqué pour avoir massivement porté atteinte au pluralisme de la presse.

Selon les extraits publiés, M. Strache décrit également un mécanisme de financement occulte de campagne permettant de tromper la Cour des comptes. Il cite des dons allant de 500.000 à 2 millions d'euros et égrène le nom de grands patrons autrichiens qui financeraient le FPÖ.

L'ex-patron du FPÖ s'est dit victime "d'un attentat politique ciblé" et a promis une riposte judiciaire à cette vidéo, dont l'origine demeure inconnue.

Le Parti socialiste (SPÖ) a qualifié cette affaire de "plus grand scandale" autrichien des cinquante dernières années.

Heinz-Christian Strache avait succédé en 2005 à Jörg Haider à la tête du FPÖ dont il s'est efforcé de lisser l'image, en cultivant un profil d'élu fréquentable après avoir frayé avec les cercles néonazis dans sa jeunesse.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/06/2019

La Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme Michelle Bachelet à Caracas le 21 juin 2019 ( Cristian Hernandez / AFP/Archives )La Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a demandé…

Publié le 24/06/2019

Marine Le Pen et Nicolas Bay en avril 2017 au parlement européen ( SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives )L'eurodéputé Rassemblement national Nicolas Bay a mis en avant "la protection des droits de…

Publié le 24/06/2019

Valérie Pécresse à Menton, le 30 juin 2018 ( VALERY HACHE / AFP/Archives )Des représentants de la droite et de l'extrême droite ont exprimé lundi leur opposition au port du burkini, au…

Publié le 24/06/2019

Le clerc saoudien Abdulmohsen al-Ajemi montre des exemples de contrats de mariage, à Ryad, le 19 juin 2019 ( - / AFP )Juste après le lancement des préparatifs de la cérémonie, la fiancée de…

Publié le 23/06/2019

Un panneau célébrant la diversité des identités de genre et des orientations sexuelles, à New York ( Angela Weiss / AFP/Archives )Les émeutes de Stonewall, déclenchées par une descente de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

Le transfert du jeune espoir se négocie 8 ME...

Publié le 25/06/2019

Le magasin LDLC.com de Poitiers disposera par ailleurs d'un Atelier LDLC destiné à la réparation et au montage des ordinateurs...

Publié le 25/06/2019

Patrick Schein, Président de Gold by Gold, "remercie l'ensemble des actionnaires et administrateurs pour leur présence"...

Publié le 25/06/2019

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce aujourd'hui avoir atteint une étape déterminante dans le cadre de...

Publié le 25/06/2019

Le Conseil d'Administration communique