En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
+0.56 %
5 399.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
4 326.90
+0.39 %
DAX PTS
12 219.02
+0.50 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
-0.05 %
1.167
-0.01 %

Australie: le Parlement adopte la loi sur le mariage gay

| AFP | 452 | 1 par 1 internautes
Rassemblement devant le Parlement australien avant le vote de la loi sur le mariage gay, le 7 décembre 2017 à Canberra
Rassemblement devant le Parlement australien avant le vote de la loi sur le mariage gay, le 7 décembre 2017 à Canberra ( Sean Davey, Sean Davey / AFP )

Le Parlement australien a adopté jeudi la loi sur le mariage gay, ultime étape avant la légalisation, après une consultation nationale qui avait montré un très large soutien de la population à cette réforme.

Il revient désormais au gouverneur général Peter Cosgrove, le représentant en Australie de la reine Elizabeth II, de signer cette loi, ce qui devrait être chose faite dans les prochains jours.

Des cris de joie, des embrassades et des applaudissements nourris ont accueilli le vote de la loi par la Chambre des représentants. Seuls quatre de ses 150 élus se sont opposés au texte qui avait déjà été adopté la semaine dernière au Sénat par 43 voix contre 12.

Le vote a été accueilli par des cris de joie, des embrassades et des applaudissements nourris dans la chambre basse du Parlement.

"Quelle journée pour l'amour, pour l'égalité et pour le respect! L'Australie l'a fait", s'est félicité devant la Chambre le Premier ministre de centre-droit Malcolm Turnbull.

Dès samedi, les couples de même sexe pourront déposer des demandes officielles de mariage. Les premières unions interviendront dans un mois.

Le parlementaire australien Trent Zimmerman célèbre l'adoption d'une loi sur le mariage gay, à Canberra, le 7 décembre 2017
Le parlementaire australien Trent Zimmerman célèbre l'adoption d'une loi sur le mariage gay, à Canberra, le 7 décembre 2017 ( SEAN DAVEY / AFP )

"Chaque Australien a eu son mot à dire et a jugé que c'était juste", a ajouté M. Turnbull, qui a toujours défendu le mariage gay.

Compte tenu de l'opposition à cette réforme de la frange conservatrice de son mouvement, M. Turnbull avait choisi d'organiser ces derniers mois un très controversé et très inhabituel vote postal aux résultats non contraignants.

- 'Panser les plaies' -

Une option finalement judicieuse puisque près de 80% des inscrits ont participé à cette consultation qui a duré deux mois. Et le dépouillement a révélé en novembre que près de 62% des 12,7 millions de votants s'étaient prononcés en faveur du mariage gay.

Fort de ce résultat, le Premier ministre a décidé d'aller vite, en soumettant au Parlement une loi sur le mariage gay.

Le chef de l'opposition travailliste, Bill Shorten, a salué l'adoption du texte, appelant les Australiens à dépasser les divisions que les débats de ces dernières semaines ont contribué à mettre en lumière.

"Il est temps de panser les plaies", a dit M. Shorten.

Des militants de l'égalité étaient massés à l'extérieur du Parlement à Canberra pour cette journée historique qui doit permettre à l'Australie de rejoindre un club d'une vingtaine de pays autorisant les unions entre personnes de même sexe.

"Nous remercions tous les Australiens pour leur soutien en faveur du +oui+", a déclaré aux journalistes Alex Greenwich, co-président de la Campagne pour l'Egalité.

"Nous remercions tous ceux qui se battent depuis de nombreuses années, parfois depuis plus de dix ans, pour la justice et l'égalité."

Les adversaires du texte ont tenté d'y inclure des amendements sur des exceptions religieuses au mariage gay. Mais en vain.

La loi a été votée lors de l'ultime séance parlementaire de l'année, alors qu'une centaine de députés ont pris la parole au sujet du texte en une semaine.

Plus d'une vingtaine de pays reconnaissent les mariages entre personnes de même sexe, dont 16 en Europe.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Suresnes, le 19 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) prend acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune…

Publié le 19/09/2018

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, annonce...

Publié le 19/09/2018

      Aujourd'hui, lors de son « Investor Day » annuel, Ageas a dévoilé son plan stratégique triennal pour la période 2019-2021, baptisé Connect21. Ce nouveau…

Publié le 19/09/2018

Osmozis, opérateur de réseaux WiFi multi-services dédiés à l'hôtellerie de plein air en Europe, annonce le lancement d'OsmoRelax, le premier...

Publié le 19/09/2018

Horizontal Software, éditeur de logiciels de nouvelle génération, remporte plusieurs contrats pour déployer son nouveau module d'évaluation des...