En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Incendies en Australie: la pluie redonne de l'espoir, la fumée perturbe les stars du tennis

| AFP | 592 | 5 par 1 internautes
Une route fermée en raison des incendies de forêts, le 11 janvier 2020 dans les Blue Mountains, le 11 janvier 2020 en Australie
Une route fermée en raison des incendies de forêts, le 11 janvier 2020 dans les Blue Mountains, le 11 janvier 2020 en Australie ( SAEED KHAN / AFP )

De fortes précipitations attendues en Australie donnaient mardi un regain d'espoir sur le front de la lutte contre les incendies, au moment où Melbourne était enveloppée d'un nuage de fumée toxique perturbant les entraînements pour le Grand Chelem.

Ces derniers jours, un temps frais a déjà offert un certain répit aux pompiers épuisés par les gigantesques incendies qui dévastent depuis septembre des régions entières de l'immense-île continent et ont fait au moins 27 morts.

Certains des plus importants brasiers ont enfin été maîtrisés.

Ce regain d'optimisme a été amplifié mardi par l'annonce de l'arrivée de fortes précipitations sur certaines des régions les plus affectées, notamment dans les Etats très peuplés de Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria, dans le sud-est de l'Australie.

"C'est une très bonne nouvelle", s'est félicité le chef des pompiers des zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons.

"Nous en parlions depuis des mois maintenant, janvier pourrait connaître la première vraie chute de pluie digne de ce nom et il semblerait que cela se produise dans les tout prochains jours", a-t-il expliqué.

La pluie devrait commencer à tomber mercredi dans l'est de l'Australie et durer tout le week-end, selon Sarah Scully, météorologue pour le gouvernement.

Niveau de pollution "dangereux"

"Nous espérons qu'une partie de ces fortes pluies tombera sur certains foyers d'incendies et qu'elles aideront à contrôler ou même à éteindre certains de ces incendies", a déclaré Mme Scully.

Des dizaines de feux demeurent hors de contrôle. De nombreuses semaines de forte chaleur sont encore attendues en cette saison d'été austral et rien ne laisse présager une fin prochaine de la crise.

Incendies en Australie
Incendies en Australie ( John SAEKI / AFP )

Un nuage de fumée toxique dégagé par ces incendies enveloppait mardi Melbourne, la capitale de l'Etat de Victoria qui doit accueillir la semaine prochaine l'Open d'Australie.

Le niveau de pollution à Melbourne, qui figure habituellement dans le palmarès des villes au monde les plus agréables à vivre, a atteint un niveau "dangereux", et les autorités sanitaires ont conseillé aux habitants de demeurer chez eux.

Le N° 1 mondial Rafael Nadal et d'autres stars internationales du tennis ont renoncé à leurs sessions d'entraînements à l'extérieur pour les effectuer à l'intérieur.

Les qualifications ont été retardées de de deux heures mardi matin, suscitant désarroi et inquiétude chez certains joueurs qui ont affirmé que les matchs auraient dû être annulés pour la journée.

La Slovène, Dalila Jakupovic, numéro 201 mondiale, a dû abandonner son match en raison d'une quinte de toux, liée selon elle à la fumée.

"J'avais vraiment peur de m'effondrer (... )ce n'est pas sain pour nous", a-t-elle déclaré à la presse.

"J'étais surprise, je pensais que nous n'allions pas jouer aujourd'hui mais nous nous n'avons pas eu le choix", a-t-elle déploré.

La Luxembourgeoise Mandy Minella, numéro 140 mondiale, a également exprimé son désaccord.

"Je suis choquée"

"Je suis choquée de voir que les matchs de qualification ont commencé à l'Open d'Australie. Qu'en-est-t-il de la santé des personnes qui travaillent ici, notamment les enfants qui ramassent les balles?", a-t-elle tweeté.

Une voiture traverse un brouillard de fumées dû aux incendies de forêts, dans les Blue Mountains, le 11 janvier 2020 en Australie
Une voiture traverse un brouillard de fumées dû aux incendies de forêts, dans les Blue Mountains, le 11 janvier 2020 en Australie ( SAEED KHAN / AFP/Archives )

Un match d'exhibition, avec l'ex-numéro 1 mondiale, Maria Sharapova, a été annulé en raison de la fumée.

Ce brouillard ne devrait cependant pas persister sur Melbourne toute la semaine. Un temps pluvieux et un changement de direction du vent sont attendus, ce qui devrait permettre de dégager ce nuage de pollution.

Depuis le début de ces feux dévastateurs en septembre, au moins 27 personnes sont décédées, plus de 2.000 maisons ont été détruites et une zone de 100.000 kilomètres carrés (10 millions d'hectares) - plus grande que la superficie de la Corée du Sud - est partie en fumée.

Liés à une sécheresse particulièrement grave en Australie, ces incendies sont aggravés par le réchauffement climatique, alors que les scientifiques prédisent de longue date que la récurrence de ces événements météorologiques extrêmes ne fera qu'empirer.

L'année 2019 a été la plus chaude et la plus sèche jamais enregistrée.

L'ampleur de la catastrophe a soulevé un immense élan de solidarité à travers la planète et les dons affluent pour venir en aide aux habitants et aux animaux sinistrés.

La flore et la faune australiennes, qui comptent des espèces uniques au monde, ont été durement touchées. Selon des estimations, un milliard d'animaux ont été tués.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...