5 494.83 PTS
+0.02 %
5 498.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 394.92
+0.02 %
DAX PTS
13 281.43
+0.74 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.02 %
Nikkei PTS
23 763.37
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Audiovisuel: Nyssen veut porter plainte après la divulgation d'un document interne

| AFP | 245 | Aucun vote sur cette news
La ministre de la Culture Françoise Nyssen à Paris le 25 octobre 2017
La ministre de la Culture Françoise Nyssen à Paris le 25 octobre 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé lundi soir son intention de porter plainte contre X après la publication de documents "internes", "non validés", contenant des "pistes de travail" pour réformer l'audiovisuel public.

Dans un article publié en ligne lundi, Le Monde indique avoir eu accès à un document du ministère qui "envisage de regrouper France Télévisions, Radio France et les autres sociétés du secteur" au sein d'une "holding" et également de "supprimer" France Ô.

Selon le journal, ce document est la contribution du ministère au "Comité Action publique 2022 (CAP 22)", comité chargé par Matignon de proposer des réformes et des économies pour le service public.

"J’ai découvert, avec stupéfaction, que des documents internes au ministère de la Culture avaient été divulgués. Il s’agit de documents contenant des pistes de travail, et non validés", a déclaré Mme Nyssen dans un communiqué.

"J’ai l’intention de porter plainte contre X après cette diffusion de documents provisoires, qui n'avaient pas vocation à être rendus publics", a-t-elle ajouté.

"Les hypothèses ne sont pas validées par la ministre", a-t-on précisé au ministère.

Selon le Monde, le document propose également de "cantonner" la chaîne de télévision France 4 et la radio le Mouv à une diffusion numérique et de "rapprocher" les réseaux de France 3 et de France Bleu, avec en parallèle la "fermeture" des bureaux régionaux de France 2.

Pour accompagner ces possibles réformes, des suppressions de postes ne sont pas à exclure, note Le Monde. "Départs non volontaires difficiles à éviter", indique ainsi le texte cité par le journal.

Le projet de loi de finances pour 2018 prévoit une baisse du budget de l'audiovisuel public.

Mme Nyssen, assurant qu'elle n'entendait pas revenir sur la baisse des crédits, avait plaidé "pour une réforme de fond".

Le gouvernement a lancé une consultation sur l'avenir de l'audiovisuel public et les patrons des grands groupes audiovisuels publics ont été invités à présenter des pistes de réforme pour le 15 novembre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS