5 252.16 PTS
-0.56 %
5 259.5
-0.35 %
SBF 120 PTS
4 216.85
-0.35 %
DAX PTS
12 401.23
-0.41 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Aucun élément ne relie l'assaillant de Marseille à l'EI "à ce stade"

| AFP | 119 | Aucun vote sur cette news
Une femme réagit devant le corps de l'homme suspecté d'avoir tué deux jeunes femmes à l'arme blanche avant d'être abattu par des militaires à la gare Saint-Charles de Marseille, le 1er octobre 2017
Une femme réagit devant le corps de l'homme suspecté d'avoir tué deux jeunes femmes à l'arme blanche avant d'être abattu par des militaires à la gare Saint-Charles de Marseille, le 1er octobre 2017 ( BERTRAND LANGLOIS / AFP )

La revendication par le groupe jihadiste Etat islamique de l'attaque de Marseille survenue dimanche suscite les interrogations des enquêteurs, "aucun élément" ne permettant de relier l'assaillant à l'organisation "à ce stade", a indiqué lundi une source proche de l'enquête à l'AFP.

"La revendication de l'EI pose vraiment question car aucun élément ne relie l'assaillant à l'organisation Etat islamique à ce stade", a déclaré cette source. Connu depuis 2005 sous sept identités des services de police pour des faits de droit commun, l'assaillant, aux cris de "Allah Akbar" selon des témoins, a tué deux jeunes femmes dimanche sur le parvis de la gare Saint-Charles avant de se ruer sur des militaires de la force Sentinelle, qui l'ont abattu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/02/2018

Moody's a relevé de Baa2 à Baa1 la note d'émetteur de long terme attribuée à Ahold-Delhaize. L'agence de notation s'attend à ce que le distributeur belgo-néerlandais continue à faire croitre…

Publié le 19/02/2018

Réunion à Matignon sur les réformes de la SNCF préconisées par le rapport Spinetta avec notamment le Premier ministre Edouard Philippe (2e à gauche) et le président de la SNCF Guillaume…

Publié le 19/02/2018

Loups dans le parc des Angles (Pyrénées orientales) en juin 2015 ( RAYMOND ROIG / AFP/Archives )Il faut "mettre de la science derrière l'émotion": la cohabitation du loup et de l'éleveur sera…

Publié le 19/02/2018

La bataille dans le ciel italien s'annonce rude...

Publié le 19/02/2018

Bombardier Transport va fournir 9 trains Regio 2N à deux niveaux (72 voitures) à SNCF Mobilités pour le compte d'Île-de-France Mobilités...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Total, Borealis et NOVA Chemicals Corporation annoncent que leurs filiales respectives ont signé les accords définitifs de création d'une...

Publié le 19/02/2018

Moody's a relevé de Baa2 à Baa1 la note d'émetteur de long terme attribuée à Ahold-Delhaize. L'agence de notation s'attend à ce que le distributeur belgo-néerlandais continue à faire croitre…

Publié le 19/02/2018

Schneider Electric annonce à l'instant qu'il détiendra directement ou indirectement 70,69% du capital social d’IGE+XAO à l’issue de la réouverture de l’offre publique d’achat sur les…

Publié le 19/02/2018

Bryan Garnier n'a pas été particulièrement impressionné par la publication des résultats de l'exercice 2017...

CONTENUS SPONSORISÉS