En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 100.30 PTS
+0.31 %
5 107.50
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 096.40
+0.48 %
DAX PTS
11 644.32
+0.78 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.152
+0.09 %

Le crash de deux hélicoptères militaires fait cinq morts dans le Var

| AFP | 1246 | Aucun vote sur cette news
Des gendarmes français et des pompiers sur le site de l'accident de deux hélicoptères de l'armée française au sud du lac de Carcès près de Brignoles
Des gendarmes français et des pompiers sur le site de l'accident de deux hélicoptères de l'armée française au sud du lac de Carcès près de Brignoles ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )

Deux hélicoptères d'une école de l'armée de Terre se sont écrasés dans des circonstances encore inconnues vendredi matin dans le Var, à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Tropez, faisant cinq morts, un des bilans les plus dramatiques des dernières années pour ce type d'accidents.

Les deux appareils, deux Gazelle de l’École de l'aviation légère de l'Armée de terre (EALAT) implantée au Cannet des Maures, à quelques kilomètres, se sont écrasés --sans doute après s'être percutés-- au sud du lac de Carcès, à 08H30 vendredi. Dans l’un des hélicoptères, les secours ont retrouvé trois corps et deux autres dans le second hélicoptère, selon la préfecture du Var.

Les victimes étaient "cinq officiers de l'armée de terre" qui étaient en "mission d’entraînement en vol dans le Var", a indiqué le Premier ministre dans un communiqué.

Crash d'hélicoptères de l'armée
Crash d'hélicoptères de l'armée ( / AFP )

L'enquête, confiée au parquet de Marseille, compétent via son pôle chargé des affaires militaires, est menée par la section de recherches de la gendarmerie de l'air.

"L'un des deux (appareils) s'est disloqué et est tombé sur la route départementale, le second, à quelque 150 ou 200 mètres, a brûlé", a précisé à la presse sur place le préfet du Var Jean-Luc Videlaine, ajoutant que "les causes de l'accident (n'étaient) à l'heure actuelle pas identifiables".

"Apparemment il y aurait eu un télescopage (...) Cet accident est complètement incompréhensible", a déclaré pour sa part le maire de Carcès, Patrick Genre. Un autre élu présent sur les lieux, le conseiller départemental Jean-Pierre Veran, maire de la commune voisine de Cotignac, assurait qu'aucun accident n'avait jamais eu lieu dans ce secteur "régulièrement survolé" par l'armée, évoquant un "choc effroyable" et des débris "éparpillés".

- 'Profond respect' -

Des pompiers sur le site du crash de deux hélicoptères de l'armée française au sud du lac de Carcès près de Brignoles en France le 2 février 2018
Des pompiers sur le site du crash de deux hélicoptères de l'armée française au sud du lac de Carcès près de Brignoles en France le 2 février 2018 ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )

A proximité immédiate des lieux, deux hélicoptères de gendarmerie participaient encore en fin de matinée à des recherches. Une petite route serpentant dans un bois, près du lac de Carcès, était barrée par des camions de pompiers, a constaté une journaliste de l'AFP.

La ministre des armées, Florence Parly, qui a fait part sur Twitter de sa "très vive émotion", était attendue en début d'après-midi au Cannet des Maures, sur la base d'où venaient les hélicoptères.

"C’est avec une grande émotion que le Président de la République a appris ce matin la mort de cinq pilotes d’hélicoptères de l’armée de Terre", a réagi Emmanuel Macron dans un communiqué, rappelant "son profond respect pour l’engagement de ces officiers qui s'entraînaient afin de se préparer à leurs futures missions". Le Premier ministre Edouard Philippe a de son côté "salué solennellement la mémoire de ces cinq militaires, leur dévouement et leur engagement au service de la France".

La Gazelle, dont les premiers exemplaires sont entrés en service dans l'armée au début des années 1970, est un hélicoptère léger de reconnaissance et d'attaque de fabrication française.

Créée en 1957, la base du Cannet des Maures accueille aujourd'hui une des implantations de l’école de l’Aviation légère de l’armée de Terre. Elle regroupe l’état-major de l’école et trois centres de formation, dont la base école général Lejay (BEGL). La BEGL opère 27 Gazelle, 17 Fennec et 13 Puma.

L'accident est l'un des plus graves survenus ces dernières années en France. Parmi les précédents, le 20 mai 2016, un hélicoptère de la gendarmerie de Targes s'était écrasé à Cauterets (Hautes-Pyrénées), tuant quatre gendarmes. L'enquête avait conclu à des erreurs du pilote. Le 25 avril 2009, cinq personnes dont un bébé né en vol et sa mère avaient péri en Corse dans l'accident d'un hélicoptère de la Sécurité civile qui s'était écrasé par mauvais temps dans des montagnes au sud-ouest de Bastia, en tentant de gagner l'hôpital de la ville.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Ceconomy était proche de racheter Fnac Darty cet été pour 2,7 milliards d'euros. Ce projet d'acquisition a finalement été rangé dans les cartons en raison des difficultés financières du…

Publié le 22/10/2018

Paris, 22 Octobre 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce que sa nouvelle génération de loch électromagnétique, LMN6, a été choisie par la Marine…

Publié le 22/10/2018

L'équipementier automobile japonais Calsonic Kansei, détenu par le fonds KKR, va racheter Magneti Marelli à Fiat Chrysler Automobiles pour 6,2 milliards d'euros. L’opération donnera naissance à…

Publié le 22/10/2018

Pékin a dévoilé une série de mesures pour rassurer les marchés

Publié le 22/10/2018

Safran et Zodiac Aerospace ont signé vendredi un traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran annoncé le 1 juin dernier. Ce projet sera soumis à…